Wolff : "On pouvait voir certaines fissures" entre Vettel et Ferrari

Le directeur de Mercedes estime que la fin programmée de l'aventure entre Sebastian Vettel et Ferrari n'est pas si surprenante.

Wolff : "On pouvait voir certaines fissures" entre Vettel et Ferrari

La décision annoncée la semaine dernière par Sebastian Vettel et Ferrari de ne pas prolonger leur aventure commune au-delà de 2020 a fait l'effet d'une bombe, en plus de déclencher d'autres mouvements sur le marché des transferts. Néanmoins, si certains se sont montrés surpris, ce n'est pas forcément le cas de Toto Wolff à la tête de Mercedes. Rappelant la "relation amicale" qu'il entretient avec le pilote allemand, désormais sur le marché, le directeur de Mercedes est davantage perplexe devant la rapidité avec laquelle Ferrari et McLaren ont avancé leurs pions pour 2021 que face au divorce qui se profile entre Vettel et la Scuderia.

Lire aussi :

"Je ne suis pas si surpris par sa décision, je crois que l'on pouvait voir certaines fissures", estime Toto Wolff au micro d'ESPN. "C'est une grande personnalité, il a été l'une de celles de ces dix dernières années en Formule 1, remportant quatre titres mondiaux en commençant par cette période pleine de succès chez Red Bull. C'est décevant pour lui de voir que ce rêve chez Ferrari est abandonné mais c'est comme ça."

"Le déroulement des événements a été rapide et différent car il ne faut pas oublier qu'il y a encore une saison complète à disputer. On prend rarement des décisions aussi tôt dans la saison car que ce soit pour Daniel [Ricciardo] chez Renault, pour Carlos [Sainz] chez McLaren ou pour Sebastian chez Ferrari, ils vont courir avec les nouveautés, ils verront toutes les innovations, ils devront être impliqués dans le développement de la monoplace et jouer leur rôle dans l'équipe. Ces décisions ont été prises plus rapidement que je ne l'aurais fait mais c'est intéressant à observer, il y a peut-être quelque chose à en apprendre." 

Les pilotes Mercedes d'abord

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, fête sa victoire avec Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, George Russell, Mercedes AMG F1, et l'équipe

Dès l'annonce officielle de Ferrari la semaine dernière, Toto Wolff a pris soin de réagir en ne fermant aucune porte à Sebastian Vettel, à l'heure où Mercedes dispose en Lewis Hamilton et Valtteri Bottas de deux pilotes avec lesquels des négociations doivent avoir lieu pour décider ou non de leur présence dans l'équipe en 2021. Avec plus de recul, l'Autrichien se montre beaucoup plus réservé sur la perspective d'un recrutement du quadruple Champion du monde. "Nous sommes loyaux envers nos pilotes actuels et nous ne voulons pas débuter des discussions à un moment où la saison n'a même pas commencé", prévient-il au micro des chaînes allemandes RTL et NTV. "Ce serait très bien d'un point de vue allemand, mais nous restons fidèles à nos principes. La loyauté est importante et c'est l'une de nos valeurs."

D'autant que Mercedes doit également prendre en considération George Russell pour toute équation future, le pilote britannique appartenant au giron de la marque à l'étoile. "Nous nous concentrons exclusivement sur le succès", martèle Toto Wolff auprès de l'ORF. "Sebastian est évidemment très bon. Il tire toutes les ficelles. Il peut décider lui-même s'il veut s'en aller ou rejoindre une autre écurie. Il y a encore des places intéressantes à prendre. Nous examinons ce que nous allons faire avec George Russell, puis il y a un autre tournant avec Vettel. Mais ce n'est pas la plus haute priorité à l'heure actuelle, nous voulons d'abord nous concentrer sur notre équipe."

partages
commentaires
C'était un 22 mai : hécatombe dans les rues de Monaco

Article précédent

C'était un 22 mai : hécatombe dans les rues de Monaco

Article suivant

Budget, jetons de développement et handicap aéro au menu d'un vote

Budget, jetons de développement et handicap aéro au menu d'un vote
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Mercedes , Ferrari
Auteur Basile Davoine
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Formule 1
20 avr. 2021