Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Course dans
19 Heures
:
14 Minutes
:
43 Secondes
23 oct.
Prochain événement dans
26 jours
31 oct.
Prochain événement dans
34 jours
13 nov.
Prochain événement dans
47 jours
04 déc.
Prochain événement dans
68 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
75 jours

Zandvoort en lice pour remplacer Barcelone en 2020

partages
commentaires
Zandvoort en lice pour remplacer Barcelone en 2020
Par :

Selon les informations de Motorsport.com, Zandvoort est en bonne position pour remplacer Barcelone au calendrier 2020 de la Formule 1.

L'engouement autour de la présence de Max Verstappen en Formule 1 a suffi à lui seul à relancer les discussions autour de la tenue d'un Grand Prix des Pays-Bas pour la première fois depuis 1985. Zandvoort et Assen ont ainsi pris part à des discussions dans ce but.

Zandvoort justement semble désormais en très bonne position pour faire son retour puisque selon les informations glanées par Motorsport.com à Bakou auprès d'une source haut placée, la discipline reine et le promoteur du circuit se sont mis d'accord sur un contrat, même s'il n'a pas encore été ratifié car les discussions se poursuivent sur des détails.

Lire aussi :

Dans le même temps, Barcelone fait partie des cinq tracés qui sont menacés pour 2020 et est dans l'état actuel des choses la manche la plus vulnérable après avoir perdu le soutien du gouvernement et en l'absence de Fernando Alonso pour booster les ventes de billets. Si, comme attendu, le GP d'Espagne n'était pas reconduit pour la saison prochaine, cela offrirait à Liberty Media la possibilité de faire de Zandvoort la première manche européenne de 2020, début mai.

Le début d'année prochaine risque d'ailleurs d'être particulièrement dense puisqu'aux quatre manches extra-européennes déjà existantes (Australie, Bahreïn, Chine et Azerbaïdjan) va s'ajouter le Vietnam qui doit se dérouler en avril. Chase Carey aurait ainsi discuté de possibles solutions pour organiser au mieux les choses avec les directeurs d'écuries au cours du week-end de Bakou.

Zandvoort devra faire l'objet de travaux importants pour que ses installations soient aux normes afin de recevoir un Grand Prix, mais une fois le projet confirmé il devrait être réalisé à temps pour mai 2020.

Lire aussi :

Charlie Whiting, depuis décédé, avait inspecté le circuit à l'automne dernier pour le compte de la FIA, en s'attardant surtout sur la piste et peu sur les installations alentours. "Je pense qu'il y a un énorme potentiel à Zandvoort", avait-il déclaré pour Motorsport.com"Il faudrait changer certaines choses, et il y a une grande volonté de changer. Mais je pense qu'il est bien trop tôt pour en parler."

"Ils reviennent vers nous avec quelques propositions et nous allons voir purement du point de vue du circuit – rien à voir avec les éléments commerciaux – mais, du point de vue de la sécurité sur le circuit, je pense que ça peut se faire. Il y aurait une belle longue ligne droite suffisante pour utiliser correctement le DRS, et l'on maintiendrait les éléments historiques du circuit également. Ce serait un très joli circuit."

Quand il lui avait été demandé si des modifications du tracé seraient nécessaires, Whiting avait répondu : "Pas beaucoup. La quantité de travail est relativement minime." Tout en précisant cependant que, dans le cas où le circuit serait candidat à l'accueil d'un Grand Prix, plus d'éléments encore seraient à étudier.

"Je suis venu l'inspecter du point de vue de la sécurité. 'Est-ce que le circuit pourrait être modifié pour composer avec les F1 modernes ?' C'est tout. Maintenant, quelle taille fait le paddock, les accès, où va-t-on mettre les spectateurs... ce n'est pas de mon ressort normalement."

Avec Adam Cooper

Ferrari avec plus de tendres que Mercedes à Barcelone

Article précédent

Ferrari avec plus de tendres que Mercedes à Barcelone

Article suivant

Monza vers un nouveau contrat de cinq ans avec la F1

Monza vers un nouveau contrat de cinq ans avec la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard