Charlie Whiting est décédé

partages
commentaires
Charlie Whiting est décédé
Par :
14 mars 2019 à 01:04

Emblématique directeur de course de la Formule 1, Charlie Whiting est décédé subitement jeudi matin à Melbourne. Il avait 66 ans.

C'est une terrible nouvelle pour le monde de la Formule 1 et du sport automobile. Emblématique directeur de course de la catégorie reine, depuis de nombreuses années, Charlie Whiting est décédé brutalement à Melbourne, où se déroule ce week-end le Grand Prix d'Australie. La FIA a annoncé la triste nouvelle, précisant que le Britannique a été victime d'une embolie pulmonaire, à l'âge de 66 ans. 

"C'est avec une immense tristesse que j'ai appris le décès de Charlie", annonce Jean Todt, président de la FIA. "Charlie Whiting était un grand directeur de course, un personnage central et inimitable de la Formule 1, qui incarnait l'éthique et l'esprit fantastique de ce sport. Avec Charlie, la Formule 1 perd un fidèle compagnon et un ambassadeur charismatique. Toutes mes pensées, celles de la FIA et de toute la communauté du sport automobile vont à sa famille, à ses amis et aux passionnés de Formule 1."

Né le 12 août 1952 à Sevenoaks, au Royaume-Uni, Charlie Whiting a débuté en Formule 1 en 1977 en travaillant pour l'écurie Hesketh Racing, mais il s'est surtout fait connaître lorsqu'il était chef mécanicien chez Brabham. Il a notamment joué un rôle important dans la conquête des titres mondiaux de Nelson Piquet en 1981 et 1983 et il n'a quitté l'équipe qu'en 1988, lorsqu'elle a été vendue par Bernie Ecclestone. 

C'est ensuite qu'il a rejoint la FIA en tant que délégué technique, avec le soutien d'Ecclestone, alors propriétaire de la F1. Il est devenu directeur de course en 1997, poste qu'il a occupé jusqu'à ce jour. Également délégué à la sécurité, il était en charge de la supervision globale des circuits, de la sécurité, des questions techniques ainsi que des procédures lors des week-ends de Grand Prix. 

Dans ses fonctions, Charlie Whiting a été la figure de proue de nombreuses initiatives cruciales pour permettre à la F1 de poursuivre ses avancées en matière de sécurité. La plus récente et la plus marquante n'est autre que l'introduction du Halo, devenu obligatoire lors de la saison 2018 avant de commencer à se généraliser à tous les échelons de la monoplace. 

"Je connais Charlie en sport automobile depuis toujours", a réagi Ross Brawn, patron sportif de la F1. "Nous avons travaillé ensemble comme mécaniciens, nous sommes devenus amis et nous avons passé énormément de temps ensemble sur les circuits du monde entier. J'ai ressenti une immense tristesse lorsque j'ai appris la terrible nouvelle. Je suis dévasté. C'est une énorme perte, non seulement à titre personnel, mais pour toute la famille de la Formule 1, la FIA et le sport automobile. Toutes nos pensées vont vers sa famille."

Charlie Whiting, directeur de course, FIA, avec Sebastian Vettel, Ferrari
Article suivant
Le Grand Prix d’Australie dans le rétroviseur

Article précédent

Le Grand Prix d’Australie dans le rétroviseur

Article suivant

Le paddock F1 sous le choc de la disparition de Charlie Whiting

Le paddock F1 sous le choc de la disparition de Charlie Whiting
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu