Résumé de course
FIA F2 Silverstone

Hadjar s'impose en F2 à Silverstone et prend la tête du championnat

En Grande-Bretagne, Isack Hadjar s'est imposé lors de la course principale de Formule 2. Il remporte sa troisième victoire de la saison et prend la tête du championnat. Maloney et Crawford complètent le podium.

Isack Hadjar, Campos Racing

Photo de: Red Bull Content Pool

Samedi, Andrea Kimi Antonelli a remporté son premier succès en Formule 2 lors de la course sprint à Silverstone. Le pilote Prema, protégé de Mercedes, s'est imposé devant Zane Maloney (Rodin) et Kush Maini (Invicta). Partis neuvième et dixième, Isack Hadjar (Campos) et Victor Martins (ART) ont été contraints d'abandonner, au même titre que Paul Aron (Hitech), leader du championnat de F2, et Oliver Bearman (Prema), futur pilote Haas en F1.

Ce dimanche, c'est un tout autre jour pour les pilotes français. Isack Hadjar s'élance de la première place après avoir signé sa première pole position cette saison et peut espérer faire une très bonne opération au classement puisque son rival au championnat, Paul Aron, ne s'élance que 12e. Sur la première ligne, il est accompagné de son compatriote Victor Martins. Dennis Hauger (MP) complète le top 3.

Comme depuis le début du week-end, il va falloir faire avec une météo complètement imprévisible mais pour le départ de cette course principale, la pluie n'est pas au rendez-vous et la piste est sèche, l'ensemble des pilotes s'élance donc en pneus slicks.

Lire aussi :

Victor Martins sort en tête au premier virage

Au premier virage, Victor Martins prend la tête de la course alors qu'Isack Hadjar a un peu plus de difficulté. Il se retrouve troisième, derrière Oliver Bearman, auteur d'un très bel envol. Cependant, la course est très vite interrompue. À la sortie du virage 3, Antonelli est percuté par Maini et se retrouve immobilisé au milieu de la piste, la voiture de sécurité entrant en piste. Cette dernière s'efface à la fin du second tour.

À la relance, Martins conserve les commandes, menacé par Bearman et Hadjar, mais un deuxième Safety Car entre en piste. Joshua Dürksen tente de dépasser Paul Aron dans le virage de woodcote. Ce dernier fermant la porte, le pilote PHM passe dans l'herbe, perd le contrôle et percute le pilote Hitech. Alors que Dürksen est contraint d'abandonner, immobilisé dans les graviers, Paul Aron est victime d'une crevaison, l'obligeant à passer par les stands et ressortant à la 19e place.

La course est relancée au septième tour, Martins pointant toujours en tête. Derrière, Bearman est un peu moins bien parti que son poursuivant Isack Hadjar, le menaçant à moins de cinq dixièmes. C'est au neuvième tour qu'Isack Hadjar prend l'avantage. Les deux pilotes s'arrêtent ensuite à la fin de ce même tour, Bearman perdant du temps dans cet arrêt. Martins s'arrête un tour plus tard et ressort à la 13e place, devant son compatriote.

Au 11e tour, le dernier pilote en pneus tendres, Hauger, s'arrête. C'est alors Colapinto qui prend la tête provisoire de la course. Dans la lutte pour la victoire, Isack Hadjar tente une manœuvre sur Victor Martins au 12e tour, mais sans succès. Dans le même temps, Paul Aron est pénalisé de dix secondes pour l'incident avec Dürksen.

Hadjar prend le meilleur sur Martins

À la mi-course, l'écart entre Martins, leader, et Hadjar est toujours d'une seconde, le pilote Campos ne parvient pas à se rapprocher du pilote ART. Il faut attendre le 19e tour pour une nouvelle tentative d'Isack Hadjar sur Martins, cette fois-ci réussie. Cependant, c'est Crawford, pénalisé, qui profite de cette bataille pour prendre les commandes virtuelles. Dans cette situation, Martins perd quatre places.

Il faut attendre le 26e tour pour voir le dernier pilote s'arrêter. Paul Aron prend donc les commandes, pénalisé de dix secondes et obligé de s'arrêter une nouvelle fois, devant Jak Crawford (Dams), pénalisé de cinq secondes, et Isack Hadjar.  Victor Martins se retrouve cinquième mais il est vite dépassé par Franco Colapinto (MP). Ce dernier, en pneus neufs tendres, se montre le plus rapide en piste.

Paul Aron effectue son dernier arrêt obligatoire à la fin du 27e tour. Il laisse les commandes à Crawford, suivi d'Hadjar et Maloney. À l'issue des 29 boucles, Crawford passe le premier sous le drapeau à damier mais pénalisé de cinq secondes, c'est Isack Hadjar qui s'impose à Silverstone. Il remporte sa troisième victoire de la saison et prend la tête du championnat de F2. Il devance Zane Maloney et Jak Crawford. Victor Martins termine cinquième.

United Kingdom Silverstone F2 2024 - Course Principale

   
1
 - 
4
   
   
1
 - 
2
   
P. Pilote # Tours Heure Intervalle km/h Stands Points Abandon Bonus
1 France I. Hadjar Campos Racing 20 29

-

           
2 Barbados Z. Maloney Rodin Motorsport 5 29

+1.600

1.6

1.600          
3 United States J. Crawford DAMS Lucas Oil 7 29

+1.800

1.8

0.200          
4 Argentina F. Colapinto MP Motorsport 12 29

+11.900

11.9

10.100          
5 France V. Martins ART Grand Prix 1 29

+12.200

12.2

0.300          
6
G. Bortoleto Invicta Racing
10 29

+14.500

14.5

2.300          
7 United Kingdom O. Bearman Prema Powerteam 3 29

+17.400

17.4

2.900          
8 Brazil E. Fittipaldi Van Amersfoort Racing 14 29

+17.900

17.9

0.500          
9 Norway D. Hauger MP Motorsport 11 29

+23.100

23.1

5.200          
10
P. Martí Campos Racing
21 29

+26.700

26.7

3.600          
11 United Kingdom Z. O'Sullivan ART Grand Prix 2 29

+32.600

32.6

5.900          
12
P. Aron Hitech Pulse-Eight
17 29

+33.200

33.2

0.600          
13 Netherlands R. Verschoor Trident 22 29

+34.900

34.9

1.700          
14
T. Barnard PHM AIX Racing
25 29

+37.200

37.2

2.300          
15 Belgium A. Cordeel Hitech Pulse-Eight 16 29

+42.300

42.3

5.100          
16 Mexico R. Villagomez Van Amersfoort Racing 15 29

+45.600

45.6

3.300          
17 Japan R. Miyata Rodin Motorsport 6 29

+46.500

46.5

0.900          
18 Czech Republic R. Staněk Trident 23 29

+50.700

50.7

4.200          
19 India K. Maini Invicta Racing 9 29

+1'02.300

1'02.3

11.600          
20 United States J. Correa DAMS Lucas Oil 8 29

+1'32.400

1'32.4

30.100          
dnf
J. Duerksen PHM AIX Racing
24 2

27 laps

        Accident  
dnf Italy A. Antonelli Prema Powerteam 4 28

 

        Abandon  

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Antonelli signe son premier succès en F2 sous la pluie en sprint
Article suivant Après le coup d'arrêt de Pourchaire en IndyCar, les pilotes F2 dans l'impasse ?

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France