Leclerc bat Albon pour s'imposer lors du Virtual GP de Chine

Charles Leclerc a battu Alex Albon pour s'imposer lors du Virtual Grand Prix de Chine, remportant ainsi sa deuxième compétition consécutive organisée par la F1 après celle disputée sur le circuit de Melbourne.

Leclerc bat Albon pour s'imposer lors du Virtual GP de Chine

Charles Leclerc avait nettement dominé la course virtuelle disputée sur le circuit de l'Albert Park de Melbourne, mais il a dû faire face à une compétition plus acharnée lors de l'événement qui a eu lieu dimanche en remplacement du Grand Prix de Chine, et auquel sept pilotes de F1 participaient. Leclerc a signé la pole au terme de la séance qualificative devant George Russell, qui était très déçu de recevoir une pénalité de cinq places pour avoir bloqué illégalement un rival durant les qualifications.

Cet incident a permis à Alex Albon d'apparaître en première ligne au départ. Le Thaïlandais a réussi l'undercut sur Leclerc lors de l'arrêt obligatoire pendant cette course de 28 tours disputée sur le jeu de Codemasters, F1 2019. Le pilote Red Bull a fait tout ce qu'il pouvait pour garder l'avantage sur Leclerc, et son équipier, le gardien de but du Real Madrid Thibault Courtois, a même retenu le pilote Ferrari.

Lire aussi :

Malgré une bonne stratégie d'Albon, Leclerc a repris le commandement au 11e tour et a pu créer un petit écart en tête, qu'il a été capable de conserver jusqu'au drapeau à damier. La deuxième place permet à Albon de signer son premier podium lors d'une course virtuelle officielle de la F1, tandis que Stoffel Vandoorne, sur Mercedes, a battu Guanyu Zhou pour la troisième place au terme d'une bataille qui les a opposés durant toute la course. Cependant, une pénalité de cinq secondes pour ne pas avoir respecté les limites de la piste a été infligée à Vandoorne, et le pilote Renault a été promu en troisième place.

La pénalité reçue par le Belge a aussi permis à Russell de gagner une position pour terminer quatrième. Un autre ancien pilote de F1, Esteban Gutiérrez, a terminé sixième sur la seconde Mercedes devant Louis Delétraz. Le jeune pilote Red Bull, Liam Lawson, a été le meilleur de ceux ayant tenté une stratégie alternative et a bouclé la course au huitième rang pour ses débuts. L'équipier de Russell, Nicholas Latifi, a fini neuvième après que Carlos Sainz, qui participait lui aussi à sa première course virtuelle officielle, a écopé d'une pénalité le repoussant en dixième position.

Le double vainqueur du championnat F1 Esports, Brandon Leigh, a signé sa première victoire virtuelle depuis 2018 lors de la course de support organisée en marge de celle des pilotes de F1, à laquelle participaient des simracers. Le prochain Virtual GP se disputera à la date qui aurait dû être celle du Grand Prix des Pays-Bas, et ce seront les fans qui voteront pour le circuit qui remplacera Zandvoort, puisque celui-ci n'est pas présent dans le jeu F1 2019.

partages
commentaires
Pourquoi les pilotes pro ont du mal face aux simracers

Article précédent

Pourquoi les pilotes pro ont du mal face aux simracers

Article suivant

Des bornes d'arcade à l'eSport : l'Histoire des jeux vidéo de F1

Des bornes d'arcade à l'eSport : l'Histoire des jeux vidéo de F1
Charger les commentaires