Remy Gardner fait un grand pas vers le titre

En décrochant sa cinquième victoire de la saison, Remy Gardner s'est grandement rapproché du titre en Moto2, malgré la résistance de son coéquipier et dernier adversaire au championnat, Raúl Fernández.

Remy Gardner fait un grand pas vers le titre

À Misano, Raúl Fernández a bien cru perdre ses dernières chances de titre dans une violente chute en course, dont il s'est cependant relevé indemne. À Portimão, deux semaines plus tard, c'est Remy Gardner qui s'est fait une grosse chaleur en tombant lourdement dès les essais libres de vendredi. Touché aux côtes, l'Australien était pourtant au départ de la course et, malgré la douleur, il a réussi à réaliser un sans-faute pour aller chercher une nouvelle victoire.

Comme six autres fois cette année, le team Ajo s'est offert un doublé lors de cette épreuve et c'est bien l'Australien qui a fini par avoir le dessus sur son coéquipier et rival pour le titre. S'il n'a pas validé sa première balle de match, Gardner a néanmoins augmenté encore de cinq points son avance sur l'Espagnol, ce qui lui permettra de se présenter à Valence, le week-end prochain, avec une marge confortable de 23 unités et l'assurance d'être titré s'il inscrit au moins trois points.

C'est pourtant bien Fernández qui a d'abord eu l'avantage durant ce Grand Prix de l'Algarve, en prenant les commandes de la course depuis la pole position. Il a pu se maintenir en tête durant la première moitié de l'épreuve, tandis que son coéquipier ferraillait contre Marco Bezzecchi, superbement bien parti. Si l'Espagnol a pu compter jusqu'à 1"1 d'avance, il a perdu de sa superbe durant la seconde partie. "Dans les dix derniers tours, je n'avais plus de gomme à l'arrière", expliquera-t-il à l'arrivée, dépité.

Et c'est en effet un Raúl Fernández en perdition qui a tenté de limiter les dégâts durant cette fin de course, et particulièrement dans les trois dernières boucles. Rattrapé, puis dépassé par Gardner sans pouvoir résister dans le 13e tour, il a finalement réussi à passer la ligne d'arrivée en deuxième position, mais pouvait s'estimer soulagé de voir le drapeau à damier tant Sam Lowes revenait en force derrière lui, après avoir passé Bezzecchi à sept tours de la conclusion.

"Ça a été une super journée pour moi. On a empoché 25 points très importants", se félicite quant à lui un Remy Gardner à deux doigts du titre. "Mais ça a été une course très difficile pour moi. Le week-end a débuté de façon assez chaotique, mais j'ai finalement réussi à bien dépasser l'inconfort causé par mes côtes pour aller chercher cette importante victoire. Mentalement, cela a été l'une des épreuves les plus intenses pour moi, et également l'un des dimanches les plus difficiles de la saison. Je suis content de la manière dont les choses ont tourné et j'espère qu'à Valence on pourra désormais obtenir ce que l'on souhaite depuis longtemps."

De retour sur le podium après sa victoire au Grand Prix d'Émilie-Romagne, Sam Lowes a empoché de points qui lui assurent pratiquement désormais la quatrième place du championnat, derrière un Marco Bezzecchi inatteignable au troisième rang. Augusto Fernández, coéquipier et rival de Lowes, a laissé filer neuf points par rapport à l'Anglais en devant se contenter de la neuvième place à l'arrivée, en grande partie due à un mauvais départ ainsi qu'un mauvais choix de pneu. L'Espagnol doit rester sur ses gardes, car Arón Canet poursuit une belle série avec la quatrième place de cette course et revient à seulement cinq points au championnat.

Impressionnant au départ et résistant tout au long de la course, Cameron Beaubier a égalé son meilleur résultat en Moto2 en se classant cinquième et n'ayant perdu la quatrième place qu'à la photo-finish face à Canet. Rookie également, Celestino Vietti a lui aussi égalé son meilleur résultat en ralliant l'arrivée sixième, en tête de son groupe.

Lire aussi :

Portugal Grand Prix de l'Algarve Moto2 

P. Pilote Moto Temps Écart Abandon
1 Australia Remy Gardner Kalex 39'36.275    
2 Spain Raúl Fernández Kalex 39'39.289 3.014  
3 United Kingdom Sam Lowes Kalex 39'40.174 3.899  
4 Spain Arón Canet Boscoscuro B-21 39'43.891 7.616  
5 United States Cameron Beaubier Kalex 39'43.896 7.621  
6 Italy Celestino Vietti Ramus Kalex 39'46.296 10.021  
7 Spain Jorge Navarro Boscoscuro B-21 39'47.183 10.908  
8 Italy Marco Bezzecchi Kalex 39'47.861 11.586  
9 Spain Augusto Fernández Kalex 39'49.396 13.121  
10 Germany Marcel Schrötter Kalex 39'49.561 13.286  
11 Italy Fabio Di Giannantonio Kalex 39'50.889 14.614  
12 Spain Hector Garzo Kalex 40'01.813 25.538  
13 Italy Stefano Manzi Kalex 40'02.786 26.511  
14 Spain Marcos Ramírez Kalex 40'03.500 27.225  
15 Netherlands Bo Bendsneyder Kalex 40'04.620 28.345  
16 Fermín Aldeguer Boscoscuro B-21 40'04.687 28.412  
17 Italy Simone Corsi MV Agusta 40'08.557 32.282  
18 Malaysia Hafizh Syahrin NTS 40'11.662 35.387  
19 Switzerland Thomas Lüthi Kalex 40'15.459 39.184  
20 Italy Tony Arbolino Kalex 40'20.078 43.803  
21 Japan Tetsuta Nagashima Kalex 40'19.707 43.432  
22 Italy Nicolò Bulega Kalex 40'19.766 43.491  
23 Belgium Barry Baltus NTS 40'22.122 45.847  
24 United States Joe Roberts Kalex 40'30.625 54.350  
25 Piotr Biesiekirski Kalex 40'44.894 1'08.619  
  Italy Lorenzo Baldassarri MV Agusta 25'16.837 9 Laps Abandon
  Spain Xavi Vierge Kalex 17'20.274 13 Laps Accident
  United Kingdom Jake Dixon Kalex 15'38.865 14 Laps Accident
  Japan Ai Ogura Kalex 3'31.430 21 Laps Accident
  Spain Albert Arenas Boscoscuro B-21 1'49.593 22 Laps Accident
  Thailand Somkiat Chantra Kalex      

partages
commentaires
Poncharal relativise l'échec de 2021 : "Il y a des choses à apprécier"
Article précédent

Poncharal relativise l'échec de 2021 : "Il y a des choses à apprécier"

Article suivant

Hafizh Syahrin quitte les Grands Prix pour le WorldSBK

Hafizh Syahrin quitte les Grands Prix pour le WorldSBK
Charger les commentaires