MotoGP GP des Pays-Bas

Aleix Espargaró va être examiné à l'hôpital après sa chute

Aleix Espargaró va passer des examens à l'hôpital après avoir subi une nouvelle grosse chute samedi, à Assen, pendant la course sprint. Déjà touché dans la zone du sacrum et du coccyx vendredi, il semble souffrir de la main.

Chute d'Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

On va dire que ça n'est pas le week-end d'Aleix Espargaró… Le pilote Aprilia a subi trois chutes depuis le début du GP des Pays-Bas, qui lui valent aujourd'hui de grosses douleurs même s'il a échappé à toute blessure importante. Son équipe a néanmoins précisé qu'il partait pour l'hôpital afin d'y passer des examens complémentaires à ceux auxquels il a été soumis au centre médical du circuit.

Samedi, Espargaró avait déjà été examiné par les médecins après avoir été violemment éjecté par sa RS-GP dans la séance d'essais de l'après-midi. Parti en highside en passant la chicane, il a fait exploser la bulle de sa moto en la tapant avec son casque mais a surtout lourdement atterri sur les fesses et le bas du dos.

Aucune fracture n'était diagnostiquée, néanmoins le bilan faisait état d'un "léger inconfort dû à un hématome dans la zone sacro-coccygienne". Le pilote, lui, avouait avoir "très mal dans le bas du dos et au cou", mais il était bien de retour en piste ce samedi.

 

Manque de chance, Espargaró est à nouveau tombé, à grande vitesse cette fois, à la toute fin du sprint. Il a perdu le contrôle alors qu'il se trouvait en sixième position, dans la roue de Fabio Di Giannantonio, et en a été quitte pour de douloureuses cabrioles dans le bac à gravier. Aidé par les secours, il s'est relevé difficilement, de toute évidence en proie à de fortes douleurs.

Pour le moment, Aprilia a fait savoir qu'il ne souffrait d'aucun "symptôme sérieux", néanmoins il se rend maintenant à l'hôpital d'Assen afin d'y passer d'autres examens. Il semble touché à la main. Lorenzo Savadori, pilote essayeur de la marque et engagé ce week-end en tant que wild-card, va lui aussi à l'hôpital après être également tombé pendant le sprint.

 

Pour ne rien arranger à ce bilan, Espargaró a aussi subi une autre mésaventure, plus cocasse celle-ci, vendredi matin. Ce n'était pas vraiment une chute cette fois, mais l'Espagnol a couché sa moto dans la voie des stands, au moment où il cherchait à s'élancer pour entamer la première séance.

Mises à jour:

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Championnat - Bagnaia continue à grignoter son retard sur Martín
Article suivant Márquez reconnaît son erreur après une chute à éviter

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France