Résultats
MotoGP GP d'Allemagne

Une pole tout en maîtrise pour Bagnaia malgré les pièges

En pole pour le GP d'Allemagne, Pecco Bagnaia affiche sa confiance en vue des courses, un an après avoir encaissé une lourde déception au Sachsenring. Il partagera la première ligne avec Luca Marini et Jack Miller, tous deux bien décidés à capitaliser sur leur bonne qualification.

Francesco Bagnaia, Ducati Team

Pour le troisième Grand Prix de suite, c'est Pecco Bagnaia qui occupera la pole position sur la grille de départ, ce week-end en Allemagne. Le pilote italien est apparu en parfaite maîtrise alors que les chutes se sont multipliées autour de lui. Référence sur place depuis 2010, Marc Márquez est lui-même tombé trois fois pendant les qualifications, cédant pour la deuxième fois seulement, la pole sur ce qui est l'une de ses pistes fétiches.

LIRE AUSSI - Qualifs : Márquez tombe 3 fois, Bagnaia en pole !

Déjà en pole au Sachsenring l'an dernier (Márquez était alors absent), Bagnaia a parfaitement construit sa séance, prenant la tête du classement grâce à une première série de tours rallongée. Il a ensuite monté un nouveau pneu arrière et lancé un ultime time attack qui lui a fait gagner six dixièmes pour conforter sa place au moment où certains de ses adversaires perdaient leur meilleur tour à cause des drapeaux jaunes sortis à la suite des chutes de Márquez et de Johann Zarco.

"Ces qualifications ont été assez difficiles avec les drapeaux jaunes et les conditions. On pouvait très facilement faire une erreur, ou perdre un chrono avec les drapeaux jaunes", concède le champion en titre, dont c'est la quatrième pole cette saison.

Après avoir évité les écueils, Bagnaia se tourne vers les courses porté par une certaine confiance, alors qu'il cherchera à effacer le souvenir douloureux de l'édition 2022, où il était tombé et avait atteint le niveau le plus bas de son championnat.

"C'est super d'avoir eu de bonnes sensations dès hier après-midi. Je suis content du travail qu'on a fait. Notre rythme est fort, je pense. Ce matin, il aurait été important de trouver plus de sensations avec le pneu avant medium mais je ne l'ai pas essayé, alors on verra cet après-midi", précise-t-il alors que les essais libres du début de journée se sont déroulés sur une piste mouillée.

Luca Marini a obtenu sa meilleure qualification en MotoGP

Luca Marini a obtenu sa meilleure qualification en MotoGP

Ce pneu avant medium semble avoir la défaveur des pilotes en termes de sensations, mais s'imposer pour les performances qu'il apporte dans les conditions actuelles. La pluie a cependant perturbé les essais depuis hier et le temps de préparation pour les courses aura été minimal.

Il faudra quoi qu'il arrive trouver le meilleur package possible pour se présenter sur la grille cet après-midi à 15h, pour la course sprint. Sur la piste la plus courte du calendrier, se qualifier à l'avant était indispensable aux yeux de la plupart des pilotes, et Luca Marini s'en sort particulièrement bien puisqu'il a obtenu la deuxième place, sa meilleure qualification à ce jour en MotoGP.

"C'est fantastique ! L'objectif aujourd'hui était de se battre pour la première ligne et on l'a atteint. C'est très important de partir devant ici, au Sachsenring", commente le pilote VR46. "Il sera très important pour moi de conserver ma position, même si je sais qu'avec Jack à côté de moi, ce sera impossible ! On verra, je vais essayer de suivre Jack et Pecco pendant la course."

"Sincèrement, je ne me sens pas super bien en termes de rythme de course", ajoute Marini, "alors il faut qu'on fasse quelque chose sur la moto, qu'on trouve un peu plus de vitesse de passage et on a besoin de plus de grip pour l'obtenir, mais on a maintenant des choses à analyser même si les conditions étaient très piégeuses pendant ces qualifications. On est là en tout cas, on part de la première ligne."

Toujours dans les bons coups, Jack Miller complète en effet cette première ligne et pourra capitaliser sur sa position de départ pour tenter de griller la politesse aux Ducati à l'extinction des feux. "C'est une piste super serrée et technique, où il est difficile de dépasser", rappelle l'Australien. "C'est super important de bien se qualifier ici et c'est vraiment bien d'être de retour en première ligne. Je pense qu'on pourra faire du bon boulot à partir de là."

En attendant de savoir s'il jouera les premiers rôles cet après-midi lors du sprint, Miller s'est en tout cas fait remarquer en qualifications, et pas uniquement grâce à son chrono. Pendant la Q1, en effet, il a poussé son coéquipier Brad Binder à passer en pneus slicks lorsqu'il a senti que c'était le moment, ce qui a grandement contribué à permettre au Sud-Africain de le rejoindre en Q2. Le team spirit à son maximum !

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Qualifs - Márquez tombe 3 fois, Bagnaia en pole !
Article suivant Course sprint - Martín surclasse Bagnaia et Miller

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France