Dovizioso n'écarte pas Márquez : "Sous pression, il est encore meilleur"

Andrea Dovizioso estime qu'il est trop tôt pour écarter Marc Márquez de la course au titre, malgré ses 50 points de retard au championnat.

Dovizioso n'écarte pas Márquez : "Sous pression, il est encore meilleur"

Vice-Champion du monde par trois fois derrière Marc Márquez, Andrea Dovizioso est probablement le pilote MotoGP actuel qui connaît le mieux le champion espagnol et qui sait au plus profond de lui ce que signifie se confronter à une légende de ce calibre lorsque l'on tente de remporter le titre mondial. Et, aux yeux du pilote Ducati, Márquez est loin d'avoir dit son dernier mot malgré les 50 points de retard qu'il a cumulés sur Fabio Quartararo au championnat.

Parti à la faute au GP d'Espagne et forfait au GP d'Andalousie, le pilote Honda s'efforce à présent de soigner son épaule blessée dans l'espoir de revenir dans les meilleures conditions possibles à Brno, puis d'enchaîner avec les deux Grands Prix prévus en Autriche lors des deux semaines suivantes. Un terrain de jeu différent, qui ne favorisera pas forcément les mêmes concurrents, et dont l'Espagnol tentera de profiter au maximum afin de réduire son retard.

"Avant toute chose, il faudra voir dans quelle condition il arrivera à Brno, s'il pourra attaquer ou s'il aura encore de grosses limites. Ça fera une très grande différence", souligne Dovizioso. "Marc n'a fait d'erreurs qu'une seule fois dans sa carrière [en 2015, ndlr]. Toutes les autres années il avait l'avantage. Si on regarde son parcours, quand il est sous pression et qu'il a un objectif bien clair, à mon avis il est encore meilleur et fait moins d'erreurs."

Lire aussi :

"Je pense qu'il peut encore être en bagarre [pour le titre]", poursuit le pilote Ducati, qui reste aussi sur ses gardes quant à la forme de la concurrence sur les prochains Grands Prix. "Il faudra voir ce qu'il en sera des moteurs Yamaha, parce que c'est quelque chose qui doit être géré vu la situation dans laquelle on est. Ils savent bien quelle est la situation et ils la connaîtront encore mieux quand ils contrôleront les moteurs, mais cette chose-là peut influencer le championnat."

"C'est vrai que Quartararo a 50 points, c'est beaucoup. Il est en forme, il sera rapide sur toutes les pistes, oui, et nous on est un peu loin en ce moment après ces deux courses, mais vu le championnat dans lequel on est, vu les différentes situations et le pneu qu'il y a actuellement, je pense que c'est complètement ouvert pour tous les pilotes", assure Andrea Dovizioso.

Le nouveau pneu arrière reste immanquablement au centre de la réflexion du pilote Ducati, sans doute le plus en délicatesse actuellement avec la nouvelle carcasse et les changements qu'elle impose dans la gestion de la moto. "Le pneu a tout changé. Je pense que nos adversaires sont beaucoup plus forts, particulièrement les Yamaha et les Suzuki comme on le savait avant la saison", observe-t-il, refusant pour cette raison de voir les trois prochains Grands Prix, à Brno et au Red Bull Ring, comme lui étant assurément favorables malgré le palmarès de Ducati sur place.

"Parler de bonnes pistes pour nous, ça vient dans un deuxième temps. D'abord, il faut qu'on règle ce qu'on ne fait pas parfaitement", prévient-il, alors qu'il n'a pu marquer que 26 points sur les deux premières manches. "Sur ces deux courses on a beaucoup travaillé, je ne dirais pas que c'est trop mais ça n'est pas la meilleure façon de faire la saison. Seulement, quand il faut créer une base, ce qu'on a fait pendant ces deux semaines est normal."

Le titre, y pense-t-il ? "Il le faut, car on a une grande chance nous aussi. Certes, si on veut regarder les choses d'une seule façon, Quartararo a remporté deux victoires, mais on sait comment est le MotoGP, chaque piste est une histoire à part entière alors c'est ouvert, c'est certain", assure Dovizioso.

partages
commentaires
Dovizioso : Un Márquez tout-puissant peut nous "écraser"

Article précédent

Dovizioso : Un Márquez tout-puissant peut nous "écraser"

Article suivant

Son expérience est "parfois un problème" pour Valentino Rossi

Son expérience est "parfois un problème" pour Valentino Rossi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Andrea Dovizioso , Marc Márquez
Équipes Repsol Honda Team , Ducati Team
Auteur Léna Buffa
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021