Dovizioso : briller à Brno pour le championnat et pour son futur

Les pilotes officiels Ducati espèrent profiter d'un tracé de Brno adapté à leur machine pour y briller davantage qu'à Jerez. Dans le cas d'Andrea Dovizioso, de bons résultats pourraient avoir un impact sur un avenir encore incertain.

Dovizioso : briller à Brno pour le championnat et pour son futur

L'avenir d'Andrea Dovizioso s'écrit toujours en pointillés chez Ducati, alors que les négociations sont au point mort entre l'Italien et son équipe. Il a de nouveau confirmé ce jeudi à Jerez qu'il ne dispose d'aucun contrat pour la saison 2021 actuellement, et avoue qu'il compte profiter des courses à venir pour éclaircir la question, qu'elles lui permettent d'optimiser sa cote ou de lui-même se décider à signer un nouvel accord. S'il se concentre actuellement sur le championnat 2020, il sait que son futur sera, d'une manière ou d'une autre, conditionné par ses performances et voudrait profiter de la course à Brno pour signer de bons résultats.

"Je ne sais pas de quoi sera fait mon avenir, actuellement. Je sais très bien ce que je veux, mais je me concentre sur les courses car nous sommes à Brno, à un moment important de la saison, nous voulons obtenir de meilleurs résultats et nous nous concentrons là-dessus", explique Dovizioso, à qui Ducati a demandé de patienter jusqu'à ce mois d'août crucial avant que les discussions puissent reprendre. "Bien sûr, les prochaines courses seront importantes pour le championnat, on est sur une bonne piste pour nous, et les résultats ont tout le temps un impact sur l'avenir", souligne-t-il, refusant toujours de s'attarder sur le sujet.

"Je ne peux pas trop être heureux de mes résultats, mais la situation au championnat n'est pas mauvaise. Je suis heureux d'être à Brno, c'est une bonne piste pour nous, c'est important pour régler mes points faibles. On va essayer d'être prêts pour ce week-end dès les essais, on verra vite s'il faut faire des changements. Il faut voir comment est la piste car elle est souvent difficile pour la moto et le grip, il y a aussi les nouveaux pneus. Il faudra aussi surveiller les Yamaha, je m'attends à ce qu'elles soient fortes et il faudra voir si elles sont aussi rapides qu'à Jerez."

Lire aussi :

Le nouveau pneu arrière reste le point noir à éradiquer pour Dovizioso, qui a pu bien identifier les problèmes qui se posent à lui en ce début de saison lors des deux premières courses. Le vice-Champion du monde en titre admet avoir beaucoup de choses à régler avant d'être parfaitement à l'aise sur sa Desmosedici et il connaît déjà la base des difficultés rencontrées lors de la seconde course : "Nous avons essayé beaucoup de choses dans la deuxième course, nous n'avons pas mis tout bout à bout et c'est pour ça que je n'étais pas très rapide en course. Il y a des problèmes à cause des choses que nous avons changées. Nous avons tout étudié et sur le papier nous avons tout compris, mais sur la moto il faut être en piste et tout régler quand on est sur la moto."

"Je pense que Brno est une piste qui peut nous aider un peu à optimiser le package. J'ai des difficultés au freinage, en entrée de virage, je ne fais pas ce qu'il faut et tout est un problème pour moi car le freinage conditionne le reste. Il faut travailler sur les détails car les pneus ont des caractéristiques et il faut suivre avec la moto, l'électronique et le style de pilotage. La manière dont le pilote roule affecte tout le reste et c'est la raison pour laquelle on était bons les saisons dernières, mais cette année il y a eu du changement et on a des difficultés. On verra ce week-end."

Un freinage à étudier chez Bagnaia

Sur l'autre Ducati officielle, Danilo Petrucci partage les difficultés de son coéquipier et ne sait pas encore quel objectif se fixer en République Tchèque, mais il a en revanche bien saisi le changement à opérer pour se montrer à l'aise lorsque la moto est inclinée, en entrée de virage ou en sortie. La nouvelle construction du pneumatique arrière fourni par Michelin convient bien en effet à Pecco Bagnaia, dont le futur pilote Tech3 veut s'inspirer pour sentir davantage de stabilité dans cette phase.

"On pilote cette moto depuis de nombreuses années et [on met] le poids sur l'avant, mais sans beaucoup utiliser le frein arrière. On a découvert que Pecco utilisait le frein arrière différemment, au moment où la moto atteint l'angle maximal, et cela aide à ôter du poids de l'avant", explique Petrucci. "Pour Andrea et moi ça a été un peu plus difficile parce qu'on connait vraiment bien la moto et c'est une façon assez différente d'utiliser le frein arrière."

Lire aussi :

"Quand on commence un week-end il y a beaucoup de bonnes intentions et d'attentes", souligne-t-il alors que Michelin compte précisément sur un pneu conçu pour Brno. "Il est clair que le pneu a été amélioré en termes de grip sur le flanc, quand la moto est inclinée. C'est donc mieux à la fois dans la phase d'accélération et quand on l'incline. Il faudra voir, l'année dernière il y avait vraiment peu de grip et ça avait été un problème. En tout cas, à mon avis on peut faire mieux, il faut juste comprendre comment l'utiliser. On n'arrivait pas à faire certaines manœuvres, mais ça a été de mieux en mieux petit à petit."

"Brno est mieux, on peut s'attendre à mieux, c'est certain, mais il faut d'abord qu'on comprenne ce qu'il en est avec les pneus, qui sont un petit peu différents par rapport à l'année dernière. Et puis l'année dernière l'asphalte n'était pas en si mauvais état. Samedi après-midi à Jerez on a trouvé quelque chose d'intéressant, qui ne fonctionnait pas sur notre moto. Le dimanche, la situation était un peu meilleure mais il faut qu'on essaye de se maintenir à ce niveau-là." 

Avec Léna Buffa

partages
commentaires
Valentino Rossi en quête de confirmation à Brno

Article précédent

Valentino Rossi en quête de confirmation à Brno

Article suivant

Pour Crutchlow, Honda ne va pas changer de philosophie

Pour Crutchlow, Honda ne va pas changer de philosophie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de République Tchèque
Lieu Brno Circuit
Pilotes Andrea Dovizioso , Danilo Petrucci
Équipes Ducati Team
Auteur Emmanuel Touzot
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021