EL3 - Petrucci chipe la première place à Márquez sous la pluie

Alors que les pneus slicks sont probablement remisés au placard pour toute la journée, le pilote Ducati a conclu la troisième séance d'essais libres en tête après une longue domination de Marc Márquez.

EL3 - Petrucci chipe la première place à Márquez sous la pluie

La pluie était annoncée et elle a bel et bien fait son apparition à Motegi ce samedi, et même en quantité. C'est sur une piste détrempée que les premières séances d'essais se sont déroulées ce matin, pour les catégories Moto3 et Moto2, avec au passage un grand nombre de chutes et de cabrioles. À 10h50 heure locale, c'était au tour de la catégorie reine d'en découdre, mais quelques minutes de retard ont été nécessaires avant que les bolides puissent investir le bitume, afin que l'eau stagnante, en piste et sur les vibreurs, puisse être nettoyée autant que possible.

Une fois la piste ouverte, cependant, les pilotes ne se sont pas fait prier pour se lancer, à l'exception de Jorge Lorenzo, qui a attendu un peu plus que ses collègues, et de Jack Miller, bloqué au stand par un problème technique. La séance a donc pu se dérouler normalement. Bien entendu, il n'était plus question d'améliorer les chronos enregistrés hier et donc de modifier le top 10 du classement combiné permettant d'accéder directement à la Q2, mais les pilotes avaient en revanche une précieuse opportunité de travailler dans des conditions qui pourraient également être celles des qualifications cet après-midi.

Lire aussi :

Marc Márquez a rapidement pris les commandes de la séance, premier pilote à rouler dans la fenêtre des 1'55. Personne d'autre n'y était d'ailleurs encore parvenu lorsque le #93 a atteint les 1'54 avec un chrono qui allait longuement rester la référence (1'54"884). Après le premier quart d'heure, il affichait donc une avance de 1"170 sur son plus proche poursuivant, qui était alors Danilo Petrucci, crédité d'un temps de 1'56"054.

À l'entame du dernier tiers de la séance, celui qui a réduit cette avance est Sylvain Guintoli. Le Français, qui teste ce week-end un prototype du moteur 2020 de la Suzuki, a été auteur à cet instant d'un chrono de 1'55"590 qui le plaçait à 0"706 du pilote Honda. En parallèle, les Yamaha ont grimpé au classement, Franco Morbidelli et Maverick Viñales s'intercalant entre les Ducati officielles, autant d'améliorations qui faisaient rétrograder Andrea Dovizioso de la troisième à la sixième place. L'Italien gardait toutefois à cet instant sept petits millièmes d'avantage sur Fabio Quartararo, auteur hier du meilleur temps des essais libres disputés sur le sec.

 

Márquez leader jusqu'à la dernière seconde

Alors que l'on approchait des dix dernières minutes, Aleix Espargaró s'est hissé à la huitième place, à 0"033 de Quartararo, et Dovizioso a repris la troisième position avec un chrono de 1'55"722 qu'il n'allait plus améliorer par la suite. Quelques instants plus tard, c'est Pol Espargaró qui a bondi au quatrième rang en enregistrant son meilleur temps de la matinée (1'55"824). Le pilote KTM en a bientôt été délogé sous le coup des améliorations de Petrucci et Viñales, qui sont remontés respectivement à la troisième et à la cinquième places.

Lire aussi :

Enfin, Jack Miller bouclait ses premiers tours lancés. Auteur d'une unique série de tours pour tenter de combler le retard pris dans son travail, le pilote australien a peu à peu grimpé dans la hiérarchie, mais sans parvenir à faire mieux que 18e au classement final. Plus haut, Valentino Rossi est brièvement passé de la 11e à la huitième place, rapidement victime des améliorations de Quartararo et Rins.

Bien qu'encore loin de menacer Márquez, Petrucci a délogé Guintoli de la deuxième position à trois minutes de la conclusion de la séance, avec un temps de 1'55"300. Puis c'est Viñales qui a fait descendre le Français d'un cran supplémentaire en enregistrant sa dernière amélioration (1'55"458). Quartararo a abaissé sa marque à son tour pour se placer en septième position, à un centième seulement de Pol Espargaró et devant son coéquipier, Franco Morbidelli, qui dans la foulée a perdu une autre place au profit de Miguel Oliveira. Mais l'Italien était lui aussi lancé dans un tour rapide et celui-ci l'a bientôt propulsé au deuxième rang provisoire.

Le drapeau à damier était désormais de sortie et le temps de 1'54"884 enregistré par Márquez tenait toujours, mais Petrucci n'avait pas dit son dernier mot : son dernier tour lui a finalement valu un temps de 1'54"710 qui l'a propulsé en tête. Il en termine donc avec 0"174 d'avance sur le pilote Honda. Morbidelli, Viñales et Guintoli sont les seuls autres pilotes à avoir pu tourner dans la même seconde que l'Italien.

Lire aussi :

Les pilotes MotoGP auront encore une demi-heure de roulage pour les EL4 au programme à partir de 14h25 heure locale (7h25 à Paris), et qui seront immédiatement suivis par les qualifications.

Japan GP du Japon - EL3

P. # Pilote Moto Tours Temps Écart
1 9 Italy Danilo Petrucci Ducati 15 01'54.710  
2 93 Spain Marc Márquez Honda 16 01'54.884 00.174
3 21 Italy Franco Morbidelli Yamaha 19 01'55.175 00.465
4 12 Spain Maverick Viñales Yamaha 19 01'55.458 00.748
5 50 France Sylvain Guintoli Suzuki 15 01'55.590 00.880
6 4 Italy Andrea Dovizioso Ducati 18 01'55.722 01.012
7 42 Spain Álex Rins Suzuki 18 01'55.796 01.086
8 20 France Fabio Quartararo Yamaha 19 01'55.811 01.101
9 44 Spain Pol Espargaró KTM 14 01'55.824 01.114
10 88 Portugal Miguel Oliveira KTM 19 01'55.860 01.150
11 36 Spain Joan Mir Suzuki 18 01'55.972 01.262
12 46 Italy Valentino Rossi Yamaha 18 01'56.230 01.520
13 82 Finland Mika Kallio KTM 19 01'56.243 01.533
14 41 Spain Aleix Espargaró Aprilia 14 01'56.397 01.687
15 30 Japan Takaaki Nakagami Honda 18 01'56.537 01.827
16 17 Czech Republic Karel Abraham Ducati 17 01'56.809 02.099
17 35 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 18 01'56.812 02.102
18 43 Australia Jack Miller Ducati 9 01'56.840 02.130
19 63 Italy Francesco Bagnaia Ducati 19 01'57.176 02.466
20 29 Italy Andrea Iannone Aprilia 16 01'57.226 02.516
21 55 Malaysia Hafizh Syahrin KTM 18 01'57.555 02.845
22 99 Spain Jorge Lorenzo Honda 15 01'57.605 02.895
23 53 Spain Tito Rabat Ducati 17 01'58.621 03.911

partages
commentaires
Nakagami ne voulait pas évoquer sa blessure à son team

Article précédent

Nakagami ne voulait pas évoquer sa blessure à son team

Article suivant

Guintoli exclu des essais de vendredi

Guintoli exclu des essais de vendredi
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021