MotoGP
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
67 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
74 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
102 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
117 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
124 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
137 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
151 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
166 jours
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
173 jours
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
180 jours

Ezpeleta mise sur une belle saison une fois la crise passée

partages
commentaires
Ezpeleta mise sur une belle saison une fois la crise passée
Par :
12 mars 2020 à 17:14

Dans un point devenu rituel ces derniers jours, le promoteur du MotoGP revient sur les mesures exceptionnelles prises depuis le 1er mars face à l'épidémie de coronavirus et appelle les fans à la patience.

Alors que la F1 entame sa saison dans une atmosphère de crise après la découverte d'un cas de contamination au COVID-19 au sein de l'une des équipes réunies cette semaine en Australie pour le premier Grand Prix du championnat, le MotoGP a affiché ces dernières semaines une gestion radicalement différente de l'épidémie de coronavirus.

Seule l'épreuve Moto2 et Moto3 du Qatar a pu être sauvée, grâce à un hasard de calendrier ayant rendu sa tenue possible sans faire voyager pilotes et équipes vers Losail une fois les restrictions mises en place, tandis que pour la catégorie reine le début de la saison n'a eu de cesse d'être repoussé. Faisant face aux événements avec réactivité, les instances régissant le championnat ont modifié le calendrier quatre fois en à peine plus de dix jours, reportant toutes les épreuves qui pouvaient l'être à l'automne.

"Depuis le début du problème du coronavirus, nous suivons les actions des gouvernements de tous les pays. Nous avons été en contact étroit avec les organisateurs à Austin et en Argentine, et quand les autorités ont dit qu'il n'était pas possible de faire [ces Grands Prix] à l'heure actuelle, nous avons essayé avec d'autres Grands Prix d'arranger le calendrier et nous l'avons fait", résume Carmelo Ezpeleta sur le site officiel du MotoGP.

La situation en F1 :

"Maintenant, le calendrier est OK si tout continue comme ça", assure le PDG de Dorna Sports à ce stade, toujours fermement décidé à maintenir les 19 manches restantes − celle de Losail ne pouvant être rattrapée en ce début de saison comme cela avait pu être étudié. "Bien entendu, notre idée est de poursuivre le championnat avec toutes les courses. Étant donné qu'il s'agit de quelque chose d'imprévisible, nous suivons la situation avec tous les gouvernements et surtout avec tous les promoteurs. Nous sommes en contact étroit avec la FIM, l'IRTA, les équipes et les promoteurs, et nous essayons de nous arranger."

En l'état, la saison MotoGP commencera avec le Grand Prix d'Espagne, début mai à Jerez, soit deux mois plus tard que prévu et directement en Europe. "Oui, c'est l'idée. Nous parlons avec les autorités de Jerez. Aujourd'hui, tout semble être OK et il n'y a pas d'interdiction, mais nous verrons exactement quelle sera la situation dans le futur proche", précise Carmelo Ezpeleta.

Si les épreuves figurant dans la dernière version en date du calendrier peuvent bel et bien se tenir, il n'est pas exclu à ce jour que des mesures restrictives soient imposées selon ce que sera l'évolution de la situation dans les semaines à venir, impossible à anticiper à ce jour. "Nous essayons de faire les choses de la façon la plus normale que nous le pouvons, mais si les [instructions] des autorités locales sont que cela doit se faire sans spectateurs, nous pouvons l'évaluer avec les promoteurs locaux", souligne Ezpeleta. Au Qatar, pendant l'épreuve des catégories Moto2 et Moto3, l'accès au paddock avait été restreint mais le public, toujours très réduit sur cette épreuve, avait pu accéder aux tribunes.

Lire aussi :

L'heure est à présent à un certain apaisement parmi les instances dirigeantes du MotoGP, le nouveau calendrier permettant de voir venir avant d'envisager d'autres mesures si la propagation de la pandémie devait le nécessiter. Mais pour le moment le promoteur du championnat veut croire que l'agenda qui a été défini tiendra et il invite par conséquent les spectateurs à se montrer patients avant que le sport reprenne ses droits.

"Nous nous attendons vraiment à vivre une fantastique saison MotoGP, nous pensons qu'elle sera formidable, et nous espérons la commencer le plus tôt possible. C'est un peu retardé par rapport à la normale, mais si nous pouvons commencer avec le programme que nous avons actuellement ce sera vraiment une saison excitante", promet Carmelo Ezpeleta.

Voir aussi :

Article suivant
Coronavirus : le GP d'Argentine reporté à son tour

Article précédent

Coronavirus : le GP d'Argentine reporté à son tour

Article suivant

Viñales en observation à l'hôpital

Viñales en observation à l'hôpital
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Auteur Léna Buffa