Quartararo : Viñales doit apprendre à "sauver" ses week-ends

Fabio Quartararo n'a "aucune idée" des problèmes rencontrés par Maverick Viñales mais il estime que son coéquipier reste l'un des meilleurs pilotes du championnat. Une nouvelle approche pourrait aider l'Espagnol à sortir de la mauvaise passe qu'il traverse.

Quartararo : Viñales doit apprendre à "sauver" ses week-ends

Les pilotes Yamaha ont connu des trajectoires opposées depuis le début de la saison. Maverick Viñales s'est imposé au Grand Prix du Qatar, première manche de la saison, pendant que Fabio Quartararo prenait la cinquième place. Depuis, le Niçois n'a vu le podium lui échapper que deux fois, dans des courses où il avait malgré tout le rythme des leaders : il dominait à Jerez avant d'être ralenti par un arm-pump, tandis que ce sont des pénalités qui lui ont fait perdre la troisième place conquise en piste à Barcelone.

Sur l'autre Yamaha officielle, le #12 reste sur un Grand Prix d'Allemagne calamiteux, conclu à la 19e et dernière place des pilotes en course à l'arrivée. Sans la moindre réponse sur l'origine de ses problèmes actuels, Viñales a évoqué à plusieurs reprises un "manque de respect" de Yamaha face au manque de solutions proposées par le constructeur d'Iwata et ce week-end, il va calquer ses réglages sur ceux de son coéquipier, qui n'a pas non plus d'explication à la mauvaise passe traversée par l'Espagnol.

"Je n'ai sincèrement aucune idée du problème qu'il a actuellement", a confié Quartararo dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, précisant ne pas avoir "regardé de l'autre côté du garage" depuis "longtemps", son bon début de saison lui permettant de ne pas avoir à piocher dans les données des autres pilotes de la marque. Aux yeux d'El Diablo, Viñales reste néanmoins un pilote plus que redoutable.

"Pour moi, Maverick est l'un des meilleurs pilotes du championnat. Quand il est rapide, c'est très dur de le battre pour tout le monde, presque impossible. Je me souviens que début 2017, il a gagné les deux premières courses avec Yamaha, puis au Mans. Il est très rapide, mais parfois un peu inconstant. Mais à mes yeux, il est l'un des pilotes les plus rapides que j'ai vu en piste."

Lire aussi :

Le pilote tricolore estime que Viñales doit faire le même chemin que lui et accepter de faire le dos rond quand les résultats ne sont pas au rendez-vous : "Il a traversé des moments difficiles, au Mugello et en Allemagne. C'était un peu étrange, mais c'est sûr qu'il sera là ce week-end. C'est l'une de ses pistes préférées, mais pour moi, il doit essayer de sauver [le week-end] dans ces moments difficiles, même si c'est pour une septième, une huitième, une neuvième ou une dixième place. Je pense qu'au Sachsenring, la moto n'était pas capable de gagner, mais pas au point de finir dernier. Je pense que dans ces moments... c'était mon problème l'an dernier. J'étais mécontent d'être 12e ou 14e et je chutais, je poussais jusqu'à la limite, mais dans de nombreuses courses, il faut se battre pour trois, quatre ou cinq points, même un seul. Je me souviens qu'en 2013, j'ai gagné le championnat d'Espagne pour un point."

Quartararo pense que Viñales doit aussi apprendre à se faire confiance et surtout croire en sa capacité à briller en toute occasion, même quand la moto ne répond pas totalement à ses attentes : "Je pense que l'aspect mental est la chose la plus importante dans une équipe, parce que si quelqu'un vous met dans la tête ou qu'on se met dans la tête que la moto ne fonctionne pas, on n'est pas rapide. Et même si parfois on n'a pas la meilleure moto mais qu'on se dit 'Je vais gagner, je vais me battre pour quelque chose de bien', on fera mieux. Il faut croire en soi et tout tenter. C'est une chose que j'ai apprise l'an dernier et je trouve ça très important."

Propos recueillis par Lewis Duncan

partages
commentaires

Voir aussi :

Totalement perdu, Viñales a "renoncé de nombreuses fois"

Article précédent

Totalement perdu, Viñales a "renoncé de nombreuses fois"

Article suivant

EL1 - Maverick Viñales se rassure avec le meilleur temps

EL1 - Maverick Viñales se rassure avec le meilleur temps
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021