Fabio Quartararo : "Yamaha va m'écouter"

Après sa visite de l'usine Yamaha en Italie, Fabio Quartararo se sent un peu plus membre de la "famille" du constructeur et juge que cela lui permettra d'être écouté par l'écurie au moment de donner ses impressions sur sa machine.

Fabio Quartararo : "Yamaha va m'écouter"

Quelques semaines après sa première visite à l'usine Yamaha de Gerno di Lesmo, en Italie, Fabio Quartararo est revenu au micro de Canal+ sur son ressenti après cette prise de contact avec le centre névralgique de sa nouvelle équipe, avec la sensation de faire encore plus partie de la famille de la marque aux trois diapasons et d'être une voix qui portera au moment de donner ses retours sur la YZR-M1.

Quand il lui a été demandé si, suite à cette visite, il se sentait vraiment pilote officiel Yamaha, le Français a répondu : "Oui, oui, ça y est. C’est vrai que cette visite m’a fait du bien, même si on n’a rien fait vraiment de spécial, mais voir l’usine, l’ambiance qu’il y a – pas dans le team, mais avec le team manager, avec Lin [Jarvis] –, c’est quelque chose d’exceptionnel déjà. Je ne le connais pas plus que ça mais j’ai vraiment hâte de commencer la saison et de commencer une nouvelle aventure pour moi."

Lire aussi :

En fin d'année dernière, Quartararo avait déclaré "espérer" que Yamaha l'écouterait au moment de participer au développement et à l'amélioration de sa monture. Cette fois, il se montre plus affirmatif : "C’est sûr que, là, je vais avoir la chance, un petit peu, de vraiment donner mes impressions sur la moto, et Yamaha va m’écouter. L’année dernière, je pense, c’était plus une confirmation de ma part, et là on ne va pas dire que je vais développer la moto mais que je suis un petit peu plus dans la famille Yamaha en tant que pilote officiel. Je crois que c’est assez exceptionnel et surtout, voilà, un rêve de gosse d’être pilote officiel Yamaha. J’ai vraiment hâte de commencer l’aventure au test."

Une aventure qui démarrera cette année après une fin de saison 2020 difficile, marquée par l'effondrement de ses chances de titre mondial, lui qui avait pourtant longtemps fait la course en tête à la suite de ses deux victoires initiales de Jerez dans une campagne raccourcie par la pandémie de COVID-19. Interrogé sur la manière de rebondir après cette désillusion, il a simplement répondu : "En regardant les courses du début de saison [2020]."

 

"Je sais que je suis capable de gagner, de me battre pour des podiums, de faire des pole positions, donc voilà : on remet le compteur à zéro et c’est reparti pour une nouvelle saison. Je connais mes capacités, je sais que Yamaha travaille très dur donc, voilà, on repart de zéro et je sais que ça sera une très bonne saison."

En tout cas, après avoir joué la couronne mondiale au sein du team Petronas, sa montée en grade dans l'équipe factory signifie que l'objectif est clair : "L’objectif c’est… (il soupire) de se battre pour le titre, clairement. Ça ne va pas être facile, on sait que tout le monde a de très grandes capacités mais je suis là pour me battre. Je connais mes capacités comme je l'ai dit tout à l'heure, je suis prêt à tout donner, je donne tout, je m’entraîne très fort, Yamaha donne le maximum, donc je suis prêt pour ce défi."

Lire aussi :

Alors qu'il peaufine sa préparation hivernale en essayant de faire le plus de moto possible en dépit des conditions froides, Quartararo n'a surtout qu'une hâte : vite monter sur sa nouvelle machine pour la découvrir, à partir du 6 mars prochain au Qatar. "Hyper curieux [de monter sur la moto pour la première fois], mais surtout commencer avec les nouvelles couleurs, c’est sûr que c’est quelque chose de spécial."

"Mais hâte de voir les changements qu’on a sur la moto, si ça va être beaucoup mieux ou pas, et ouais, ouais, c’est sûr que je suis… On ne va pas dire stressé, mais vraiment… Voilà, je regarde tout le temps mon téléphone pour voir quelle date on est, combien de jours il reste pour aller au Qatar. La pré-saison se fait longue et j’ai hâte d’être au circuit de Doha pour essayer ça."

partages
commentaires
Rossi prêt à arbitrer le duel Viñales-Quartararo ?

Article précédent

Rossi prêt à arbitrer le duel Viñales-Quartararo ?

Article suivant

Joan Mir décidé à défendre son titre avec une meilleure saison

Joan Mir décidé à défendre son titre avec une meilleure saison
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Fabio Quartararo
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Fabien Gaillard
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021