Franco Morbidelli forfait pour le GP des Pays-Bas

Franco Morbidelli doit renoncer au Grand Prix des Pays-Bas, qui sera disputé cette semaine à Assen, à cause d'une blessure au genou gauche.

Franco Morbidelli forfait pour le GP des Pays-Bas

Coup dur pour Franco Morbidelli : le pilote italien est forfait pour le Grand Prix des Pays-Bas, qui sera disputé cette semaine à Assen. Dans un communiqué de presse transmis ce soir, le team Petronas SRT indique en effet qu'une "blessure au genou gauche contractée aujourd'hui à l'entraînement" explique ce retrait pour la prochaine manche. "La blessure est suffisante pour que Franco manque l'épreuve du week-end prochain. Il passe des examens médicaux afin de déterminer quel sera le meilleur plan d'action pour son rétablissement."

Cela fait plusieurs semaines que Morbidelli est fragilisé au niveau du genou gauche, ayant expliqué être touché au niveau du ménisque et des ligaments croisés à la suite d'un choc subi lors d'un entraînement au Ranch de Tavullia. Il avait déjà évoqué début mars une blessure de la cheville remontant à la mi-février et ayant la même origine, mais c'est lors du Grand Prix de France, mi-mai, qu'un incident étonnant a révélé aux caméras la délicate situation dans laquelle il se trouvait.

Le pilote italien avait en effet perdu l'équilibre en prenant appui sur sa jambe gauche alors qu'il s'entraînait à passer d'une moto à l'autre en vue d'une course flag-to-flag. "Je me suis fait une chaleur en m'entraînant au Ranch, mais je ne suis pas tombé, je me suis rattrapé. J'ai dû mettre la jambe au sol et, comme vous l'avez vu, mon genou est faible donc j'ai commencé à avoir mal depuis la semaine dernière", avait-il alors expliqué.

Le lendemain, une chute l'avait un instant immobilisé, Morbidelli peinant durant quelques instants à se relever à cause d'une douleur puissante mais courte. S'il s'était jusqu'alors montré discret sur la question, il avait à cette occasion révélé être "en zone opération depuis longtemps".

"Pour le moment l'opération est hors de question", avait-il précisé à ce moment-là. "Avec ce genre de blessures du genou, si on travaille très bien d'un point de vue musculaire, on peut éviter de se faire opérer, alors on va voir si on arrive à très bien travailler sur les muscles. Ce serait idéal de m'éviter une opération. Par contre, si je veux éviter tout type de problème, il va falloir que je subisse une belle petite opération, ce qui ne m'attire pas du tout."

Samedi dernier, à nouveau, Franco Morbidelli est tombé durant la Q1 du Grand Prix d'Allemagne et a eu besoin de quelques instants pour se relever, semblant toujours souffrir du genou. L'équipe Petronas SRT ne fournit ce soir pas d'autre indication que celle d'une blessure survenue ce mardi à l'entraînement, mais ce forfait aura une première conséquence d'importance, celle d'éloigner le pilote italien durant un mois et demi puisque le MotoGP entrera après Assen dans sa pause estivale. Le prochain rendez-vous est fixé du 6 au 8 août en Autriche.

Vice-Champion du monde en titre, Morbidelli connaît une première partie de saison compliquée au guidon de la version la plus ancienne et la moins évoluée de la Yamaha. Actuellement 11e du championnat avec 40 points, il compte un podium à son actif, une troisième place décrochée à Jerez.

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Márquez prévient : "À Assen, on sera à nouveau en difficulté"

Article précédent

Márquez prévient : "À Assen, on sera à nouveau en difficulté"

Article suivant

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021