L'audience de Iannone devant le TAS repoussée à octobre

Andrea Iannone va encore devoir attendre deux mois avant d'être fixé sur son sort. Aprilia dénonce un report bloquant le pilote comme l'équipe en vue de 2021.

L'audience de Iannone devant le TAS repoussée à octobre
Charger le lecteur audio

Massimo Rivola a révélé que l'audience de l'appel déposé par Andrea Iannone devant le Tribunal arbitraire du sport (TAS) à la suite de sa suspension pour dopage a été repoussée au 15 octobre. Selon l'administrateur délégué d'Aprilia Racing, ce report a été obtenu par l'Agence mondiale antidopage, qui elle aussi a interjeté appel.

Si le pilote entend faire lever la suspension de 18 mois qui le prive de compétitions jusqu'en juin 2021, mettant en avant le fait que le jugement de son cas devant la Cour disciplinaire internationale de la Fédération internationale de motocyclisme avait validé la thèse d'une contamination alimentaire, et donc involontaire, aux stéroïdes, l'AMA souhaite à l'inverse alourdir la sanction pour la porter à quatre ans de suspension.

Jugé en février, pour un contrôle antidopage positif réalisé en novembre 2019, Andrea Iannone n'a pas pu entamer la saison MotoGP, le verdict de cette audience rendu le 1er avril ayant confirmé sa suspension. Depuis, il attend que son cas soit rejugé dans l'espoir de reprendre sa place au sein de son équipe. Aprilia également attend le verdict de cet ultime recours, actuellement dans l'impossibilité de se projeter vers l'avenir.

"Malheureusement, les nouvelles sont que l'AMA a réussi à obtenir un report de l'audience, qui se tiendra donc le 15 octobre", a déclaré Massimo Rivola à Sky Italia ce jeudi. "Cela met bien évidemment en très grande difficulté le pilote et nous-mêmes."

Lire aussi :

Ayant toujours soutenu son pilote dans cette affaire, Aprilia n'a pour le moment annoncé qu'Aleix Espargaró pour la saison prochaine. Récemment, le nom de Cal Crutchlow a été cité en vue d'une arrivée dans l'équipe italienne en 2021 alors qu'il devra quitter le clan Honda, et la rumeur lie également Andrea Dovizioso à Noale sachant les difficultés qu'il traverse actuellement avec Ducati et l'absence à ce jour de nouveau contrat le concernant.

"Nous attendons [Iannone]", assure toutefois Rivola, alors que le pilote est actuellement remplacé par Bradley Smith. "Il est évident que nous devons réfléchir à une stratégie pour ne pas perdre d'opportunité, mais notre intention est de rester aux côtés de notre pilote. On cite de grands noms, très importants, mais nous croyons en l'innocence d'Andrea et nous estimons donc qu'il est juste de l'attendre."

À la reprise du championnat, le mois dernier, Massimo Rivola faisait déjà part de son agacement au micro de Sky Italia. "Iannone a été jugé innocent et nous devons l'attendre. Nous voulons être cohérents. Andrea est une victime et nous le sommes nous aussi", affirmait-il. "Ce qui ne va pas, ce sont les délais. [...] Dans d'autres cas de dopage, tout s'est passé plus vite. L'intervention de l'AMA ralentit la situation, mais je crois qu'il y a une limite à tout. C'est embarrassant. Nous, en tant qu'Aprilia, nous en avons marre d'attendre. J'ai du mal à comprendre ce qu'il y a derrière cela."

partages
commentaires

Pour Aleix Espargaró, Aprilia doit faire ses preuves dès maintenant

Michelin répond aux critiques après Brno