MotoGP GP du Qatar

Jack Miller : "N'importe qui peut gagner au Qatar"

Jack Miller s'attend à un Grand Prix du Qatar très ouvert mais se dit "certain" que les nombreuses Ducati seront dans le coup.

Jack Miller, Ducati Team

Ducati apparait comme l'un des constructeurs les plus en forme avant le lancement de la saison 2022. Les machines de Borgo Panigale ont dominé les dernières courses disputées l'an passé, avec quatre succès pour Pecco Bagnaia dont un triplé de la marque à Valence, manche qui concluait la saison. Huit Desmosedici seront sur la grille cette année, au team officiel s'ajoutant le partenaire historique Pramac et deux nouvelles formations satellites, Gresini et VR46, et les Ducati font figure d'épouvantail.

Dans l'équipe d'usine, Jack Miller sait qu'il devra faire face à une forte concurrence interne mais il se méfie de l'ensemble du plateau entre un Fabio Quartararo qui espère conserver son titre, des progrès attendus chez Suzuki et le retour annoncé de Honda au premier plan. L'Australien juge impossible de dégager un favori pour la manche d'ouverture au Qatar, d'autant plus après les courses disputées à Losail l'an dernier, qui figurent toutes deux dans le top 3 des GP avec le plus faible écart entre les dix premiers à l'arrivée.

"Bastianini a été très rapide durant tous les essais, Marini a été très rapide aussi, et la liste continue", a rappelé Miller au moment de conclure les tests hivernaux à Mandalika. "Le plateau est tellement fourni cette année, comme depuis deux-trois ans, que n'importe qui peut gagner au Qatar. Il est certain que les Ducati seront fortes."

"Le Qatar c'est une tout autre histoire", soulignait-il après avoir roulé en Malaisie et en Indonésie. "Je me sens calme et concentré sur ce qu'on a besoin de faire, mais il faut juste qu'on aborde le week-end comme n'importe lequel, comme on l'a fait tout au long de l'année dernière. Je pense que c'est bien d'arriver en ayant un peu faim, pas comme l'année dernière en pensant après les essais hivernaux que je vais gagner le championnat."

Jack Miller

Jack Miller

Jack Miller a en effet la volonté de revoir son approche cette année, souhaitant tirer profit des attentes moins élevées placées en lui, mais le pilote Ducati a néanmoins conscience que dans une catégorie devenue si incertaine, la moindre défaillance aura de lourdes conséquences. Après ses quatre abandons sur chute en 2021, il sait qu'il devra se montrer irréprochable cette année, d'autant plus avec un contrat à renégocier, alors que son coéquipier a déjà été confirmé.

"Je vais juste essayer de garder les pieds sur terre, de rester concentré et de comprendre qu'on a un gros boulot devant nous. La saison est super longue. On semble devoir avoir une saison plus normale cette année, avec beaucoup plus de courses et de voyages, donc il faut essayer de rester concentré tout du long, sans perdre l'objectif de vue."

"Je pense que ce sera le plus important pour essayer d'éviter les manques du milieu de saison ou un départ tonitruant [sans suite]. J'ai été très occupé pendant ces tests, j'ai fait pratiquement 80 tours chaque jour. Je me sens bien en tout cas, je me sens en forme avant la première course, prêt à en découdre, donc maintenant on va voir."

Lire aussi :

Avec Léna Buffa

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Darryn Binder, le rookie sous-estimé ?
Article suivant Fabio Di Giannantonio, un rookie "calme, relax et patient"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France