MotoGP GP d'Inde

Pénalité et clavicule cassée pour Luca Marini

Luca Marini s'est cassé la clavicule gauche dans l'accrochage avec son coéquipier au départ de la course sprint de Buddh. Il a aussi été pénalisé, jugé responsable de l'accident par le panel de commissaires.

Après Álex Márquez, qui s'est cassé des côtes dans un highside subi pendant les qualifications, en fin de matinée, Luca Marini a rejoint à son tour la liste des blessés dans le peloton MotoGP. Le pilote italien a chuté au départ de la course sprint, après avoir heurté la roue arrière de son coéquipier, Marco Bezzecchi.

Tout a commencé par un mauvais envol depuis la pole position pour le #72. Immédiatement débordé par Jorge Martín, parti deuxième, Bezzecchi arrivait au virage 1 sur la ligne extérieure, côte à côte avec Pecco Bagnaia, lorsqu'il a commencé à prendre la courbe et s'est fait percuter par la roue avant de Marini, parti quatrième et donc juste derrière lui.

Marini, qui avait pilé à l'approche du virage, est lourdement tombé sur son épaule gauche et n'a pu repartir. Il a été transporté au centre médical, où le constat a été sans appel : il souffre d'une fracture de la clavicule gauche. Il a ensuite rejoint l'hôpital de Delhi afin d'y passer des examens complémentaires qui vont permettre d'affiner le diagnostic. Le verdict est qu'il devra être opéré et va rentrer dès que possible en Italie pour cela. Il sera absent la semaine prochaine à Motegi.

Chute de Marco Bezzecchi, VR46 Racing Team

La chute impliquant Marco Bezzecchi et Luca Marini à Buddh

Resté sur ses roues, Bezzecchi a quant à lui pu relancer sa course depuis la dernière position et, grâce à une superbe remontée, il a rallié l'arrivée à la cinquième place, limitant donc les dégâts au championnat malgré la victoire de Martín. Cet accrochage met néanmoins une ombre sur le week-end du team VR46, qui avait dominé l'intégralité des essais en Inde et décroché sa troisième pole de la saison.

LIRE AUSSI - Bezzecchi encore accroché au départ : "D'où faut-il que je parte ?"

Marini pénalisé d'un long-lap

Le panel de commissaires a examiné l'incident après la course, sans entendre Luca Marini, qui se trouvait à l'hôpital. Le pilote au numéro 10 a été jugé responsable de cet accident et tombe sous le coup de la sanction prévue par le règlement pour avoir causé un accrochage en se montrant "trop ambitieux" dans le premier virage d'une course. Il écope d'une pénalité long-lap, dont il devra s'acquitter lors de la prochaine course principale d'un Grand Prix auquel il participera.

Au championnat, l'Italien s'en sort bien, sachant que Johann Zarco et Aleix Espargaró qui le devancent au classement général sont tombés eux aussi. Par contre, Maverick Viñales lui reprend encore deux points et n'est plus qu'à cinq unités de sa septième place.

Alors que le MotoGP entre cette semaine dans une tournée outre-mer très chargée, avec huit Grands Prix à venir en l'espace de dix semaines jusqu'à la finale à Valence, Marini est le quatrième titulaire blessé actuellement. Álex Rins est sur la touche depuis trois mois et demi à cause de fractures à la jambe, Enea Bastianini souffre de la cheville et de la main depuis la chute collective de Barcelone, et Álex Márquez est donc lui aussi absent pour ce Grand Prix et le suivant, qui aura lieu dès le week-end prochain au Japon.

LIRE AUSSI - Sprint : Martín sans rival, Márquez retrouve le podium

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Bezzecchi encore accroché au départ : "D'où faut-il que je parte ?"
Article suivant Quartararo sixième mais frustré : "J'ai pu voir tous nos problèmes"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France