Puig épaté par les prouesses de Márquez avec "un bras et demi"

Impressionné par ses performances alors qu'il reste diminué physiquement, Alberto Puig estime que "les gens avaient oublié qui est Marc Márquez" durant sa convalescence.

Puig épaté par les prouesses de Márquez avec "un bras et demi"

De nombreux observateurs doutaient de la capacité de Marc Márquez à retrouver son meilleur niveau après sa fracture du bras et surtout sa difficile convalescence, longue de neuf mois et rythmée par trois opérations, auxquelles une infection nécessitant un très long traitement antibiotique est venue s'ajouter. Resté diminué dans les virages à droite, son épaule le faisant encore souffrir, Márquez a cependant retrouvé le sommet avant la pause estivale.

Le sextuple Champion du MotoGP a renoué avec la victoire au Sachsenring, un circuit comportant très peu de virages sur la droite, et il a réalisé une très belle remontée une semaine plus tard à Assen, meilleur représentant de Honda à l'arrivée alors qu'il n'était que 21e sur la grille. Alberto Puig estime que son pilote a ainsi répondu de la meilleure façon à des doutes selon lui infondés.

"Je pense que pendant un moment, les gens avaient oublié qui est Marc Márquez", a déclaré le team manager de l'équipe Honda officielle à MotoGP.com. "Je ne lis pas beaucoup la presse, je ne suis pas trop là-dedans, mais d'après ce que j'entends de notre attaché de presse, il y a eu des commentaires étranges sur son retour dans la presse, autour de ses capacités. Je ne sais pas s'ils comprenaient vraiment le niveau du pilote dont on parle."

"Le retour de Marc a été plus difficile que prévu en raison de la blessure et de ce qu'il s'est passé [mais] ce qu'il fait dans la situation actuelle est incroyable. Je ne dirais pas qu'il pilote avec un bras, mais avec un bras et demi. Il n'est clairement pas à 100% physiquement, et je pense qu'un seul pilote peut faire cela et c'est lui. En ne parlant pas comme team manager de Honda, mais comme ancien pilote, je pense que son potentiel est largement au-dessus des autres."

Lire aussi :

Mais pour que le potentiel de Marc Márquez puisse pleinement s'exprimer, Honda doit également lui fournir une meilleure machine. Le #93 a estimé que le développement de la RC213V en son absence n'avait pas été suffisamment bon et avait fait "empirer" le niveau de la machine japonaise. Même si un nouveau châssis lancé à Assen a donné satisfaction, Puig ne cache pas le besoin de progrès dans la deuxième partie de la saison : "C'est une nécessité ! On doit progresser et c'est ce qu'on essaie de faire. On va améliorer la moto et les pilotes vont également progresser."

"On ne peut pas dire que la saison se passe bien"

Alberto Puig dresse donc un bilan plus que mitigé de la première partie de saison de Honda, la victoire de Márquez, unique podium de la marque cette année, étant venue sauver une mauvaise entame. En plus des difficultés avec sa machine, la marque n'a pas pu se reposer sur son pilote star au Qatar, où se sont tenus les tests de pré-saison et les deux premiers Grands Prix au programme, ce qui a créé un contexte difficile pour Pol Espargaró, nouveau venu de la marque, tandis que les représentants du team LCR étaient eux aussi distancés.

"Ce n'est pas très bon quand on regarde les résultats, évidemment", a concédé Puig. "D'abord, nous ne nous attendions pas à ce que Marc ne puisse pas débuter la saison. Nous pensions qu'il pourrait la débuter, mais finalement il ne l'a pas pu à cause de sa blessure, donc c'était déjà une première chose. Ensuite, on a eu un nouvel arrivant, Pol, qui a eu un peu de mal à comprendre la moto. Il a des problèmes actuellement. Álex [Márquez] et Taka [Nakagami] ont aussi eu quelques problèmes. On ne peut pas dire que la saison se passe bien."

Puig estime cependant que tous les éléments sont réunis pour que Honda redresse la barre dans la seconde partie du championnat : "Je pense qu'on comprend [la situation]. On comprend les vrais problèmes de la moto et je pense que les pilotes se rapprochent lentement de leur véritable niveau et de leur véritable potentiel, en particulier Marc avec la victoire [du Sachsenring]. C'était très impressionnant et également très bon pour nous tous, pour la victoire mais aussi pour vraiment comprendre notre situation. Pour le moment, on ne peut pas dire que ce soit très bien mais on essaie de comprendre [la situation] et c'est probablement le plus positif."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Pedrosa : "Que serait-il arrivé si j'avais couru avec Yamaha ?"

Article précédent

Pedrosa : "Que serait-il arrivé si j'avais couru avec Yamaha ?"

Article suivant

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné
Charger les commentaires
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021