Puig : Sans sa chute, Márquez "se serait battu pour le podium"

Le team manager de Repsol Honda pense que Marc Márquez avait le potentiel pour le podium à Assen, mais que la chute du premier jour a compliqué l'intégralité de son week-end.

Puig : Sans sa chute, Márquez "se serait battu pour le podium"

Le week-end néerlandais de Marc Márquez a été très mouvementé. Victime d'une très lourde chute le vendredi, causée par un anti-patinage défaillant, le pilote espagnol a dû faire un crochet par l'hôpital pour écarter toute blessure sur un pied droit devenu si douloureux que le forfait était envisagé le samedi matin.

Finalement en mesure de remonter sur une Honda à l'anti-patinage modifié, Márquez a encore une fois vécu journée difficile, devant passer par la Q1 et terminant ses qualifications sur une nouvelle chute. Depuis une lointaine 20e place sur la grille, celui qui avait décroché son premier succès depuis son retour une semaine plus tôt au Sachsenring a réussi à intégrer le top 10 pour prendre les points de la septième place.

Lire aussi :

Alberto Puig s'attendait à un GP des Pays-Bas plus difficile que celui disputé en Allemagne mais selon lui, Márquez aurait été en mesure de décrocher un deuxième podium consécutif sans la chute de vendredi, qui a finalement conditionné tout son week-end : "Le Sachsenring était une piste très adaptée à la Honda et aussi à Marc Márquez", rappelle le team manager de l'équipe Honda officielle. "Marc avait sa chance et il l'a saisie des deux mains."

"Par le passé Assen n'a jamais été une piste aussi facile, et elle a été beaucoup plus dure pour les pilotes de Honda HRC. Nous avons clairement compris que ça ne serait pas facile avant d'arriver. Le vendredi, la chute de Marc a encore plus compliqué le week-end. Sans cette chute, je pense qu'il se serait battu pour le podium parce qu'il n'aurait pas perdu autant de confiance."

"Nous avons vue une belle remontée de Marc en début de course", ajoute Puig. "Il est parti 20e et il a gagné près de dix places en un seul tour, c'était le Marc que l'on connaît. Cela montre ses efforts et son potentiel, on est vraiment impatients de le revoir en Autriche après la pause, quand il aura encore plus récupéré."

Pol Espargaró a connu une course plus difficile

Sur la seconde machine officielle, Pol Espargaró n'a pris que la 10e place, affichant un déficit de plus de huit secondes sur son illustre coéquipier à l'arrivée. Le Catalan a eu des difficultés dans les changements de direction et il s'est plaint de grosses secousses sur sa machine : "Nous attendions une bonne course de Pol Espargaró, nous avions de gros espoirs mais il a eu des problèmes et c'était vraiment dommage après son bon week-end", déplore Puig. Le #44 avait en effet senti de gros progrès le vendredi, qui ne se sont donc pas confirmés le dimanche.

Lire aussi :

La victoire de Marc Márquez au Sachsenring est venue sauver une première partie de saison très difficile pour Honda, qui n'a décroché aucun autre podium cette année. Alberto Puig espère que la pause estivale permettra à la marque japonaise de revenir dans une dynamique plus positive au Red Bull Ring, dans plus d'un mois.

"Ça n'a pas été facile. Maintenant une partie de notre équipe rentre chez elle au Japon et va un peu se reposer. Pour nos membres japonais, ce n'est pas facile de passer tout ce temps en Europe, loin de leurs familles. Nous avons un grand respect pour leurs efforts et nous croyons vraiment en nos ingénieurs. Nous avons recueilli de bonnes données dans ces courses, nous connaissons nos points faibles et ils vont les analyser au Japon, travailler dur et revenir avec des idées prometteuses."

partages
commentaires

Voir aussi :

Une remontée au goût amer pour Rins : "Difficile d'être satisfait"

Article précédent

Une remontée au goût amer pour Rins : "Difficile d'être satisfait"

Article suivant

Zarco commence à rêver du titre : "Je ne peux pas m'arrêter là"

 Zarco commence à rêver du titre : "Je ne peux pas m'arrêter là"
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021