Repsol Honda réunit son nouveau dream team sur scène

Pour la première fois, Márquez et Lorenzo ont partagé la scène aux couleurs de Repsol Honda lors de la présentation officielle de l'équipe.

Repsol Honda réunit son nouveau dream team sur scène

Rendez-vous était pris ce matin au Campus Repsol, quartier général de la compagnie pétrolière à Madrid, pour la deuxième présentation officielle d'une équipe MotoGP, après celle de Ducati. Et l'événement avait de quoi faire vibrer la corde sensible des passionnés, car pour la première fois, Marc Márquez et Jorge Lorenzo ont été réunis sur scène arborant les couleurs qu'ils partagent désormais, celles de Repsol et de Honda.

Un line-up exceptionnel sous une bannière historiquement célèbre, et ce alors que cette année marque le 25e anniversaire de l'alliance entre Honda et Repsol. Pour fêter l'événement, Mick Doohan et Álex Crivillé, membres de la première formation, étaient présents aux côtés des pilotes 2019 lors de cette présentation, un symbole des plus marquants à l'heure d'écrire cette nouvelle page de l'Histoire de Repsol Honda.

Lire aussi :

Après les Doohan, Rossi, Hayden, Stoner, pour ne citer qu'eux, Marc Márquez s'est imposé dans le stand Honda depuis 2013 et c'est la première fois qu'il est rejoint par un nouveau coéquipier. Celui-ci n'est autre que le seul pilote qui a pu l'empêcher d'être titré depuis son accession au MotoGP, en 2015. Avec 12 titres à eux deux, dans chacune des catégories du championnat (à la seule exception du Moto3 où aucun d'eux n'a couru), Márquez et Lorenzo se sont octroyés huit des neuf dernières couronnes de la catégorie reine et forment à présent le binôme le plus fort qu'ait pu espérer Repsol Honda, équipe qui compte déjà 14 titres individuels et sept triples couronnes.

Ensemble, ils ont dévoilé la RC213V qu'ils piloteront cette année en faisant une entrée sur scène spectaculaire, accompagnés par Doohan et Crivillé, chacun avec leurs 500cc. Tous les quatre en cuirs, les pilotes d'hier ont symboliquement passé le témoin à ceux d'aujourd'hui.

"Aujourd'hui, nous sommes heureux de présenter la nouvelle équipe Repsol Honda, avec deux pilotes qui ont fixé des limites et des standards très élevés, des pilotes qui ont besoin du meilleur et qui savent que cette équipe recherche toujours l'excellence", a déclaré Tetsuhiro Kuwata, directeur du HRC. "Il nous revient de leur apporter le meilleur qui soit et nous pensons qu'il n'y a pas de meilleure association que Repsol et Honda pour cela. Marc n'a pas besoin d'être présenté, ses accomplissements parlent pour eux. Quant à Jorge, nous lui souhaitons la bienvenue dans l'équipe et nous sommes certains que le fait qu'il accepte ce challenge prouve que c'est un vrai champion, avec de grands espoirs."

Lire aussi :

Comme le veulent les habitudes lors de ces présentations, la machine présentée par Márquez et Lorenzo n'est pas encore la version définitive amenée à prendre place sur la grille de départ à l'entame du championnat, néanmoins sa livrée ne sera plus amenée à évoluer. Une livrée en l'occurrence classique et fidèle à la tradition des couleurs de Repsol Honda.

Deux pilotes blessés

Mick Doohan, Alex Criville, Marc Márquez et Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team

Lorenzo n'a pas manqué l'événement, bien qu'il ait été opéré avant-hier d'une fracture du poignet gauche. C'est donc le bras bandé qu'il prenait part à ce premier rendez-vous officiel de sa nouvelle vie de pilote Honda et qu'on l'a découvert pour la première fois dans sa nouvelle combinaison. "Je trouve que ces couleurs me vont vraiment bien. Ce sont de très belles couleurs, avec une longue histoire et beaucoup de titres", a déclaré le numéro 99.

Après deux tests réalisés en novembre dernier et à l'issue desquels il n'avait pu faire de commentaires, le Majorquin était apparu une première fois aux couleurs de Repsol et de Red Bull dans le cadre d'une interview diffusée par la marque de boissons énergétiques début janvier, une fois son contrat avec Ducati arrivé à échéance.

Lire aussi :

Lui-même opéré le mois dernier, pour un déboîtement récurrent de son épaule gauche, Márquez a pour prochain rendez-vous le test de Sepang, dans deux semaines, que Lorenzo va en revanche devoir manquer afin de récupérer de sa blessure. Le numéro 99 espère faire son retour en piste dans un mois, à l'occasion des derniers essais de l'intersaison, au Qatar, deux semaines seulement avant le premier Grand Prix.

Ce sont au total quatre Honda qui feront partie cette année de l'échiquier MotoGP, sachant qu'aux deux RC213V factory s'ajoutent celles de l'équipe LCR, confiées à Cal Crutchlow et Takaaki Nakagami.

Revivez la présentation Repsol Honda en vidéo :

partages
commentaires
Lorenzo peut viser une participation au test de Losail
Article précédent

Lorenzo peut viser une participation au test de Losail

Article suivant

Márquez : "L’un des hivers les plus ennuyeux de ma vie"

Márquez : "L’un des hivers les plus ennuyeux de ma vie"
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021