Réactions
MotoGP GP de Catalogne

Martín renoue avec le podium "après un mois très dur"

Jorge Martín a enfin sorti la tête de l'eau au Grand Prix de Catalogne, où il a retrouvé les avant-postes tout au long du week-end ainsi que le podium dimanche, grâce à un changements de réglages sur l'avant de sa Ducati.

Jorge Martin, Pramac Racing

Avec cinq résultats sans points sur huit épreuves disputées, la saison de Jorge Martín était en train de virer au cauchemar avant le Grand Prix de Catalogne, et sa possible promotion dans l'équipe Ducati officielle constamment remise en cause face aux performances d'Enea Bastianini, son concurrent direct.

Mais à Barcelone, l'Espagnol est parvenu à inverser la tendance avec son équipe. De retour aux avant-postes en essais libres, il s'est qualifié en sixième position et a réalisé une course solide couronnée par un podium qu'il attendait depuis plusieurs GP.

Pourtant, le scénario n'était pas écrit, puisqu'il est parvenu à éviter la chute collective provoquée par Takaaki Nakagami au départ, et a également bénéficié dans le dernier tour de l'erreur d'Aleix Espargaró, ce qui lui a permis de terminer en seconde position.

"J'ai essayé d'éviter toutes les chutes, je me battais aussi avec Pol [Espargaró] et au deuxième virage j'étais déjà troisième. Je me suis dit que c'était le moment de gérer, d'attaquer. J'ai doublé Aleix aussi vite que j'ai pu car il gérait trop et je voyais Fabio [Quartararo] s’échapper. J’ai creusé un petit écart mais il a été en mesure de revenir et on s’est battus. Je pense que j’avais quelque chose en plus dans les derniers tours, même s’il a coupé les gaz", a-t-il déclaré au site officiel du MotoGP.

"C'est un super podium après un mois très dur, beaucoup de gens parlaient et ce n'est pas facile d'être pleinement concentré, mais aujourd'hui j'ai montré que je suis le même Martinator qu'en début d'année. Je suis confiant pour les prochaines courses car la moto fonctionne enfin, on n’a touché qu’à un petit truc durant tout le week-end."

Trois Grands Prix perdus

Jorge Martín, devant Aleix Espargaró

Jorge Martín, devant Aleix Espargaró

Les problèmes qu'il rencontrait avec l'avant de sa machine ont en effet enfin disparu suite à un changement de réglages sur la fourche, mis en place depuis le Grand Prix d'Espagne. Ces derniers étaient similaires à ceux de la GP22 de Pecco Bagnaia, et ne convenaient en réalité pas au style de Martín.

"Je pense qu'on a perdu trois courses : Jerez, Le Mans et le Mugello. On a perdu du temps parce que j'aurais pu être beaucoup plus rapide. Je n'arrivais pas à garder de la vitesse en courbe avec cette fourche, alors que c'est mon style. Je pense qu'on a appris qu'on doit travailler pour avoir une moto qui convient à mon style", a-t-il expliqué.

"Tous les pilotes ont besoin de sentir l’avant mais je pense que j’en ai particulièrement besoin et je ne sentais pas l’avant lors des dernières courses. Je manquais de tomber tout le temps et j'avais besoin de comprendre quel était le principal problème, pourquoi j'avais ce manque de confiance et j'entrais très lentement [dans les virages]. On s'est dit qu'on allait revenir aux réglages standards et le feeling est revenu tout de suite."

Ses sensations étant revenues, il va désormais s'attaquer au dernier problème qui impactait ses performances dernièrement, à savoir une douleur dans la main droite, opérée ce lundi à Modène, en Italie. Même s'il n'a pas été trop gêné en course, il souhaite complètement retrouver sa maniabilité pour le reste de la saison.

"Ça a été. J'ai eu un peu de mal durant deux ou trois tours quand Aleix m'a doublé mais j'ai vu que Johann [Zarco] revenait donc j'ai oublié et j'ai commencé à attaquer. Bien sûr j'avais un peu mal, ce n'était pas un gros problème mais je veux être à 100% car ce n’est pas génial de sentir tout le temps quelque chose. J’espère récupérer rapidement et être prêt en Allemagne", a-t-il ajouté.

Avec Vincent Lalanne-Sicaud

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Fracture du poignet pour Rins, incertain pour le Sachsenring
Article suivant Photos - Quartararo triomphe d'une course partie sur un choc

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France