Réactions
MotoGP GP des Amériques

Maverick Viñales lui-même "surpris" par son potentiel à Austin

Maverick Viñales regrette d'avoir manqué ses qualifications au Grand Prix des Amériques, la seule ombre au tableau d'un week-end solide qu'il a confirmé en course avec un rythme qui lui aurait permis, selon lui, de jouer le podium s'il était parti plus aux avant-postes.

Maverick Vinales, Aprilia Racing Team

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Les Grands Prix avancent et Maverick Viñales se rapproche chaque fois plus des avant-postes au guidon de son Aprilia. Après avoir obtenu une septième position en Argentine, il a démarré le week-end d'Austin sur les chapeaux de roue en terminant parmi les sept premiers des essais libres. Les choses se sont cependant compliquées le samedi en EL3 et en qualifications, et il a ainsi pris le départ de la course depuis la 14e place.

Mi-figue mi-raisin au drapeau à damier, qu'il a passé au dixième rang, l'Espagnol retenait malgré tout les bonnes choses qu'il est en train de montrer. "Je suis content parce qu'il y a du potentiel, mais je suis un peu contrarié car ça fait deux courses que nous aurions pu nous battre pour le top 3", a-t-il déclaré. "Il faut faire une bonne qualification et se qualifier plus devant, ça nous aidera. Quand j'étais seul, je me suis surpris de mon potentiel donc je peux dire que je suis content."

"C'est le week-end où je me suis senti le mieux avec la moto. C'était dur samedi mais aujourd'hui nous avions le rythme, la vitesse, le potentiel pour obtenir un top 3 donc nous devons continuer à travailler, à construire, à apprendre."

Viñales pointe ainsi particulièrement du doigt sa qualification manquée, qui est selon lui l'une des dernières clés à débloquer pour qu'il soit réellement compétitif avec sa RS-GP. "Si je dois dire quelque chose, c'est que ce week-end nous avons commis une erreur samedi. Enfin, pas une erreur, mais nous n'avons pas été en mesure de pousser plus. Sans ça, je pense que la course aurait été incroyable", a-t-il expliqué.

"Il faut bien travailler pour les qualifications. Je suis en train d'apprendre beaucoup sur la moto, je me trouve chaque fois mieux, les sensations sont très bonnes, mais pour faire un tour rapide il faut la connaître un peu plus. J'ai été compétitif sur tous les points, mais il nous a manqué de partir devant."

Maverick Viñales

Maverick Viñales

Ce Grand Prix des Amériques a confirmé au #12 que ses sensations "reviennent" et que son potentiel est, à ses yeux, bel et bien là. Convaincu de pouvoir "être devant", il pourrait confirmer sa prévision d'être réellement compétitif au GP d'Espagne, ce dernier arrivant très bientôt.

"Je pense que nous allons dans la bonne direction, nous avons le bon état d'esprit. Nous avons de la motivation car je me sens mieux et plus compétitif à chaque course que je termine, je sens que je fais plus corps avec la moto. Il y a encore beaucoup de chemin à faire pour progresser mais je peux me voir aux avant-postes et c'est très important, ça apporte de la confiance. Nous construisons beaucoup notre confiance."

Avant le rendez-vous à Jerez qui aura lieu le week-end du 1er mai, Viñales se rendra au Portugal la semaine prochaine, dans un état d'esprit "complètement différent" que lorsqu'il y avait roulé pour la première fois avec l'Aprilia en novembre dernier. Désormais plus expérimenté sur la machine italienne, il continue toutefois d'afficher le même leitmotiv sur le fait d'y aller pas à pas.

"J'y arrive avec beaucoup d'enthousiasme et de motivation, des sentiments différents. Je pense que Portimão peut être un très bon week-end, mais je n'ai aucune attente si ce n'est apprendre plus de la moto, connaître plus l'équipe. Je dois encore progresser sur l'ergonomie car je ne suis pas très grand donc je dois encore travailler un peu [dessus] pour me sentir plus à l'aise et continuer à attaquer plus dans mon style de pilotage. La moto était très bien [dimanche], je ne demande rien d'autre que de partir aux avant-postes."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Pour Ducati, "il est temps que l'équipe d'usine gagne"
Article suivant Brad Binder marque le pas et dégringole au championnat

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France