Qualifs - Première pole pour Pol Espargaró, Zarco épatant !

Pol Espargaró et KTM ont décroché leur première pole position MotoGP sur le circuit du Red Bull Ring, alors que Takaaki Nakagami et Johann Zarco ont eux aussi créé la surprise en s'invitant en première ligne.

Les qualifications du Grand Prix de Styrie ont offert leur lot de surprises et de performances impressionnantes de la part des 22 guerriers de la catégorie reine. Retardées de 20 minutes à la suite d'un incident en Moto3, les qualifications MotoGP ont débuté sous la menace d'un ciel de plus en plus chargé, mais le risque de voir la pluie s'abattre sur le circuit a peu à peu été repoussé, laissant le champ libre aux pilotes pour chasser le chrono.

Zarco impressionnant, Rossi au sol

Johann Zarco a fait son retour en piste lors de la Q1, lui qui a manqué les EL4 à la mi-journée après les 13 tours impressionnants qui ont marqué sa reprise ce matin. Après la première salve de tours lancés, le Français était quatrième en 1'24"454, distancé d'un peu moins de trois dixièmes par le premier leader, Danilo Petrucci, avec Brad Binder et Aleix Espargaró intercalés entre eux. Zarco a sans tarder été chercher une nouvelle amélioration pour se porter à sept millièmes de la Ducati officielle, incroyable d'aisance malgré un poignet droit opéré il y a trois jours.

Lire aussi :

Lorsque les machines ont refait leur apparition dans les stands pour être équipées d'un pneu arrière neuf, le trio de tête était contenu en… neuf millièmes ! Derrière Binder, alors troisième, Valentino Rossi était encore loin de la Q2, distancé de 0"169. En allant chercher un temps de 1'24"127 avec son pneu tendre, le Docteur s'est propulsé en tête, prenant une courte avance sur Petrucci. Dans la foulée, c'est Binder qui a pris les commandes avec un premier temps en 1'23 qui lui offrait près de deux dixièmes de marge sur le pilote Yamaha !

Pour quatre millièmes de mieux, c'est Iker Lecuona qui s'est emparé de la première place devant la KTM de l'équipe officielle. Qui pouvait dire mieux ? Eh bien, Johann Zarco ! Avec un temps de 1'23"609, celui qui devra prendre le départ de la pitlane dimanche est allé chercher la première place avec une avance colossale de plus de trois dixièmes sur la KTM du team Tech3 !

Lire aussi :

Lancé dans une dernière attaque qui semblait pouvoir le refaire grimper au classement, Rossi a perdu le contrôle de sa Yamaha dans l'insidieux virage 9, et la messe était dite pour le #46. Lecuona restait toutefois sous la menace, et Petrucci est parvenu à ses fins en lui arrachant la deuxième place : c'est donc lui qui s'est invité en Q2, aux côtés de Zarco, au grand dam du rookie espagnol, ainsi qualifié 13e.

Également recalés au terme de cette séance, Binder a obtenu la 14e place et Rossi la 15e. Cal Crutchlow n'a pas été en mesure de se mêler à la lutte pour les premières positions et devra se contenter de la 17e position sur la grille.

 

Espargaró vs Nakagami

Dans la seconde partie des qualifications, Fabio Quartararo a été le premier à retrouver la zone des 1'23, rapidement imité par Johann Zarco. Le duo français a ainsi pris les commandes de la séance devant un Takaaki Nakagami toujours solide parmi les outsiders et les deux Suzuki. Après avoir vu son premier tour annulé pour avoir dépassé les limites de la piste, Maverick Viñales s'est à son tour invité dans le groupe de tête, avant une attaque en règle des KTM qui a placé Oliveira quatrième et Pol Espargaro en tête, avec une nouvelle référence en 1'23"645.

Le stand LCR a repris des couleurs avec le chrono de 1'23"602 posté par Nakagami, nouveau leader avant le changement de pneu. Ces premières minutes avaient déjà été intenses, mais il restait à livrer un time attack digne de ce nom et l'on pensait que certains en avaient encore en réserve, notamment Andrea Dovizioso, seulement dixième à ce stade. La suite allait toutefois confirmer un duel Espargaró-Nakagami.

Lorsque l'intensité a grimpé d'un cran, Pol Espargaró a repris les rênes en 1'23"580, de quoi lui offrir une avance de 22 millièmes sur le pilote japonais, courte mais suffisante. Touché à l'épaule ce matin, Jack Miller avait manqué les EL4 à la mi-journée, mais il a mené ces qualifications sans se ménager, et il s'est porté à cet instant au troisième rang. Joan Mir l'a toutefois délogé de la première ligne, puis c'est Zarco qui s'est invité à nouveau dans le trio de tête.

Le top 3 n'allait plus évoluer et c'est bien Pol Espargaró qui a fait main basse sur la pole position, sa première en MotoGP, malgré une ultime attaque de Nakagami, dont le dernier tour a été annulé pour avoir dépassé les limites de la piste. Auteur du quatrième temps, Mir pourra malgré tout prendre le départ de la première ligne compte tenu de la pénalité de Zarco, premier pilote Ducati cet après-midi et pourtant destiné à s'élancer de la pitlane.

Miller a obtenu le cinquième temps final de cette séance, devant Viñales, Rins et Oliveira. Ayant visiblement manqué de réussite, Dovizioso n'a pu faire mieux que neuvième, devant un Quartararo également en difficulté durant cette séance. Leurs coéquipiers, Franco Morbidelli et Danilo Petrucci, n'ont pas non plus trouvé la clé pour jouer les premières places durant ces qualifications.

Austria GP de Styrie - Q2

P. Pilote Moto Temps Écart Intervalle
1 Spain Pol Espargaró KTM 1'23.580    
2 Japan Takaaki Nakagami Honda 1'23.602 0.022 0.022
3 France Johann Zarco Ducati 1'23.632 0.052 0.030
4 Spain Joan Mir Suzuki 1'23.678 0.098 0.046
5 Australia Jack Miller Ducati 1'23.700 0.120 0.022
6 Spain Maverick Viñales Yamaha 1'23.778 0.198 0.078
7 Spain Álex Rins Suzuki 1'23.782 0.202 0.004
8 Portugal Miguel Oliveira KTM 1'23.797 0.217 0.015
9 Italy Andrea Dovizioso Ducati 1'23.849 0.269 0.052
10 France Fabio Quartararo Yamaha 1'23.866 0.286 0.017
11 Italy Franco Morbidelli Yamaha 1'24.021 0.441 0.155
12 Italy Danilo Petrucci Ducati 1'24.174 0.594 0.153

Austria GP de Styrie - Q1

P. Pilote Moto Temps Écart Intervalle
1 France Johann Zarco Ducati 1'23.609    
2 Italy Danilo Petrucci Ducati 1'23.772 0.163 0.163
3 Spain Iker Lecuona KTM 1'23.928 0.319 0.156
4 South Africa Brad Binder KTM 1'23.932 0.323 0.004
5 Italy Valentino Rossi Yamaha 1'24.127 0.518 0.195
6 Italy Michele Pirro Ducati 1'24.273 0.664 0.146
7 Spain Álex Márquez Honda 1'24.370 0.761 0.097
8 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 1'24.401 0.792 0.031
9 United Kingdom Bradley Smith Aprilia 1'24.416 0.807 0.015
10 Spain Aleix Espargaró Aprilia 1'24.429 0.820 0.013
11 Germany Stefan Bradl Honda 1'24.667 1.058 0.238
12 Spain Tito Rabat Ducati 1'24.916 1.307 0.249

partages
commentaires
EL4 - Nakagami devant, Miller incertain pour les qualifications

Article précédent

EL4 - Nakagami devant, Miller incertain pour les qualifications

Article suivant

Le line-up des équipes Ducati éclairci "avant Misano"

Le line-up des équipes Ducati éclairci "avant Misano"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Styrie
Catégorie Q2
Lieu Red Bull Ring
Auteur Léna Buffa
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021