Quartararo dédouane Michelin après son souci au GP d'Aragón

Les analyses de Yamaha montrent que le problème rencontré par Fabio Quartararo au Grand Prix d'Aragón n'est pas lié à son pneu mais à des réglages inadaptés aux conditions de course.

Quartararo dédouane Michelin après son souci au GP d'Aragón

Fabio Quartararo a vécu une course difficile au GP d'Aragón, ne prenant que la huitième place après avoir dû composer avec un pneu arrière au comportement "vraiment bizarre". Le leader du championnat ne souhaitait pas incriminer Michelin même si son problème paraissait semblable à ceux rencontrés par différents pilotes, Pecco Bagnaia et Joan Mir principalement, lors des courses précédentes, avec des gommes au comportement inattendu, et il avait raison de se montrer prudent.

Les analyses de Yamaha ont montré que le pneu fourni par Michelin n'est pas en cause et que ce sont en fait les réglages de Quartararo qui étaient inadaptés à une course dans un peloton regroupé. "En Aragón, quelque chose s'est mal passé", a expliqué le Français en conférence de presse à Misano. "On a tout analysé et on pense que c'est assez clair. C'est bien d'enchaîner les courses pour oublier un peu la semaine dernière, et de savoir ce qu'on devra faire l'an prochain ou la prochaine fois qu'on ira en Aragón."

"C'est sûr que pour nous, ce n'était pas un pneu défectueux", a précisé Quartararo. "C'est une chose qui a fait que notre température et notre pression étaient trop élevées au début. J'ai fait l'erreur de rouler tout le temps seul en Aragón. En course, je n'avais aucun grip à l'avant et à l'arrière, au freinage et à l'accélération. C'est ce qu'on a analysé. [...] La situation est totalement différente. C'était bien de clarifier ça avec l'équipe et de le savoir pour la suite."

Lire aussi :

Déjà en 2020, Fabio Quartararo avait subi une surprenante dégringolade au classement en Aragón, que Michelin avait attribué à une pression de pneu trop élevée. El Diablo avait contredit le manufacturier clermontois, estimant que son style de pilotage était en cause.

Quartararo vise "un bon résultat" à Misano

La situation devrait être bien différente au GP de Saint-Marin, où des températures plus fraîches et même de la pluie sont attendues ce week-end. Quartararo avait vécu deux courses frustrantes l'an dernier, avec deux chutes lors du premier des deux rendez-vous et une pénalité qui l'avait privé du podium au second.

Le pilote Yamaha espère faire mieux avec la M1 version 2021, qui se rapproche de la moto de 2019, avec laquelle il avait pris la deuxième place à moins d'une seconde de Marc Márquez : "C'est un endroit que j'aime beaucoup. On a eu des difficultés l'an dernier mais je suis beaucoup plus confiant avec la nouvelle moto et je pense qu'on pourra se battre pour un bon résultat".

La possible arrivée de la pluie pourrait cependant jouer contre Quartararo, rarement à son aise dans ces conditions. "Ce sera la même chose pour tout le monde", a relativisé le #20. "J'essaierai de faire de mon mieux, évidemment. J'espère que le soleil va rester jusqu'à dimanche soir."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Martín prend conseil auprès de Lorenzo pour piloter la Ducati

Article précédent

Martín prend conseil auprès de Lorenzo pour piloter la Ducati

Article suivant

Marc Márquez ne "prend pas de plaisir" depuis son retour

Marc Márquez ne "prend pas de plaisir" depuis son retour
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021