Le problème de Quartararo en Aragón identifié par Michelin

Michelin a confirmé que le problème rencontré par Fabio Quartararo au Grand Prix d'Aragón est la conséquence d'une pression de départ inadaptée sur le pneu avant. Le manufacturier exclut un problème venant de la gomme.

Le problème de Quartararo en Aragón identifié par Michelin

Michelin a identifié la cause de la dégringolade de Fabio Quartararo au Grand Prix d'Aragón. Parti en pole, le Français a rapidement chuté dans le classement pour voir l'arrivée au 18e rang. Très vite, Quartararo a mis en cause son pneu avant, un medium qu'il n'avait pas testé pendant les essais. Et selon Piero Taramasso, qui exclut tout problème sur le pneu, c'est le manque de données qui a provoqué les soucis d'adhérence rencontrés par le pilote, puisque le team SRT a opté pour une pression trop élevée.

"Nous avons échangé les données et la situation est claire", a déclaré le responsable de la compétition deux roues de Michelin à Motorsport.com. "Du point de vue du pneu, il n'y a aucun problème, le pneu était OK. Le choix du pneu medium à l'avant était le bon, compte tenu des conditions de piste ainsi que des résultats à la fin de la course. Il n'y a donc pas non plus de problème lié à la gomme choisie."

"Le problème est qu'ils n'ont pas pu essayer le pneu medium pendant les EL4, dans des conditions qui étaient similaires à celles de la course, ils n'avaient donc pas de données pour comprendre quelles pressions utiliser et ils ont calculé des pressions de base qui se sont révélées un peu plus élevées que ce qu'elles auraient dû être."

Lire aussi :

Le schéma de la course de Quartararo a contribué à faire monter la pression dans le pneu : "En partant avec des pressions un peu plus élevées, puis avec le pilotage agressif des premiers tours et le fait d'être dans le trafic, la pression a [encore] augmenté", confirme Taramasso. "On sait que lorsque l'on suit d'autres motos, le pneu ne se refroidit pas et la pression continue donc à augmenter, ce qui change le comportement de la moto. Dès lors, pour Fabio tout est devenu difficile."

Jeudi, Fabio Quartararo a précisé qu'il ne regrettait pas d'avoir choisi le pneu medium pour la course, puisqu'il n'était pas en confiance avec le soft, même si son accident en EL3 l'a privé d'une évaluation décisive lors des EL4 avec la monte pneumatique finalement utilisée en course.

Le MotoGP est à nouveau en Aragón ce week-end et le pilote français a prévu de continuer à tester le pneu medium mais aussi d'évaluer différentes combinaisons entre l'avant et l'arrière, afin d'avoir suffisamment de données pour la course. Avec de faibles températures dans la matinée, les Essais Libres 2 pourraient déjà s'avérer déterminants pour bien préparer le Grand Prix.

Avec Matteo Nugnes et Léna Buffa

partages
commentaires
Espargaró conscient de la menace du coronavirus malgré les précautions

Article précédent

Espargaró conscient de la menace du coronavirus malgré les précautions

Article suivant

Statu quo chez Ducati : ni consignes, ni dialogue

Statu quo chez Ducati : ni consignes, ni dialogue
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021