MotoGP GP d'Allemagne

Quartararo : "Ça ne va pas être bon du tout" au Sachsenring

Fabio Quartararo sait que ce sera "très compliqué" pour la Yamaha au GP d'Allemagne... qui marque pourtant son 200e week-end en catégorie reine et un retour sur le dernier circuit où il s'est imposé en 2022.

Fabio Quartararo, Yamaha Factory Racing

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

La dernière course avant la pause estivale a peu de chances de sourire à Fabio Quartararo. La Yamaha était par le passé très efficace au GP d'Allemagne, où son agilité en courbe faisait des merveilles dans les longs virages du Sachsenring, mais Quartararo se prépare à un week-end très difficile cette année, sans véritable espoir de briller.

"Ça ne va pas être bon du tout mais il va falloir essayer de résister, de faire du mieux possible", a expliqué le Champion du monde 2021. "Ça va être une course et un week-end très compliqués." 

Avant le GP des Pays-Bas, Yamaha a testé deux nouveaux moteurs, un apportant de nets progrès en termes d'agilité de la moto mais qui ne sera disponible que dans plusieurs semaines, et un aux progrès plus limités, surtout visibles dans les virages lents, que les pilotes ont utilisé à Assen. Le tracé visité ce week-end ne sera toujours pas favorable à cette évolution, et les faiblesses de la Yamaha devraient une nouvelle fois se faire ressentir.

"Le Sachsenring, ce n'est pas vraiment stop and go [où le nouveau moteur est efficace]", a souligné Quartararo sur Canal+. "On a le premier virage, le troisième virage, mais après c'est un circuit vraiment coulé. [Dans] le deuxième et le troisième secteur, il faut vraiment du turning et on n'en a pas. Peut-être que dans le premier secteur et le dernier secteur, on pourra être plus ou moins bien, mais je pense qu'on va souffrir." 

Le GP d'Allemagne va marquer deux caps importants pour Fabio Quartararo : il va prendre part à son 100e week-end de Grand Prix en MotoGP, sur le circuit il a décroché son dernier succès il y a maintenant un peu plus de deux ans : "Malheureusement, c'est ça que je retiens, je ne retiens pas trop la bonne nouvelle ! Il va falloir essayer de se réveiller, de remonter sur le podium mais je sais que c'est une étape assez longue. On doit vraiment s'améliorer donc on sait que l'on a un long chemin."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Moins de motos, moins de pilotes : pourquoi Ducati réduit la voilure
Article suivant Martín : enchaîner avec le Sachsenring pour stopper Bagnaia

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France