MotoGP Présentation Repsol Honda Team

Repsol Honda dévoile sa livrée pour la saison 2023

L'équipe officielle Honda a levé le voile sur ses couleurs pour la saison MotoGP qui approche et réuni pour la première fois sur scène Marc Márquez et son nouveau coéquipier Joan Mir.

Marc Marquez et Joan Mir, Repsol Honda Team
Marc Marquez et Joan Mir, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Joan Mir, Repsol Honda Team
Joan Mir, Repsol Honda Team
Joan Mir, Repsol Honda Team
Joan Mir, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
La livrée 2023 du team Repsol Honda
La livrée 2023 de la Honda de Joan Mir
Gros plan sur la Honda de Marc Marquez
La RC213V du team Repsol Honda
Gros plan sur la RC213V du team Repsol Honda
Gros plan sur la RC213V du team Repsol Honda
16

Après une brève interruption pour laisser la place au test officiel de Sepang, les présentations MotoGP reprennent cette semaine et c'est Repsol Honda qui a lancé la seconde salve d'événements. L'équipe officielle du HRC a donné rendez-vous à Madrid, au Campus Repsol, siège de son indissociable sponsor titre, ce mercredi matin pour lever le voile notamment sur la livrée de la version 2023 de la RC213V.

La livrée dévoilée est des plus traditionnelles pour une association entre Honda et le géant pétrolier Repsol entamée en 1995 − la plus longue collaboration de ce type en sports mécaniques − et auréolée de 15 titres pilotes, entre autres, portés par Mick Doohan, Álex Crivillé, Valentino Rossi, Nicky Hayden, Casey Stoner et Marc Márquez, avec également 183 victoires sur un total de 454 podiums.

Tout juste peut-on noter que les couleurs de Red Bull s'étendent un peu plus haut que précédemment sur le bas de carénage, avec le déplacement du logo Honda à cet endroit, et que le design est devenu très linéaire sous le dosseret et la selle avec l'intégration d'un logo Honda Racing sur fond bleu.

Cette présentation était aussi une première occasion de voir Marc Márquez et Joan Mir réunis sous leurs couleurs de course. Les deux Champions du monde porteront cette année les enjeux importants d'un groupe en quête de rebond. Depuis l'arrivée du Catalan en 2013, six titres pilotes ont été remportés, parfois même avec aisance, avec pour seul accroc la saison 2015, qui est allée à Yamaha. Mais après une année record en 2019, le premier Grand Prix de la saison suivante a plongé Honda dans un cauchemar avec la blessure de son leader.

Revenu l'année suivante, Márquez n'a pas encore connu de championnat complet depuis, et pourtant il est le seul à avoir mené la RC213V à la victoire sur cette période, en l'occurrence trois fois en 2021. La saison 2022 a vu Honda au plus bas, avec la dernière place parmi les constructeurs, la neuvième du championnat par équipe (le team satellite LCR s'est classé derrière) et la 13e pour le premier pilote de la marque, encore et toujours Marc Márquez malgré ses absences. À lui seul, ce dernier représente 59 victoires, 100 podiums et 63 pole positions en 154 Grands Prix disputés avec Repsol Honda en l'espace de dix ans, ce qui traduit on ne peut mieux la dépendance du groupe à son leader.

Mais le #93 lui-même perd patience et il a lancé depuis l'été dernier des appels très clairs pour que Honda réagisse, alors qu'il retrouve enfin une condition physique lui permettant de viser haut. Une réorganisation interne, suffisamment rare pour être notée, a bel et bien été entreprise mais les premiers essais menés cet hiver n'ont pas encore permis d'en voir les fruits. La déception était palpable à Sepang, il y a quelques jours, lorsque les développements menés pendant la trêve hivernale ont été évalués, et il ne reste désormais plus que deux semaines avant ce qui sera déjà le dernier test de la pré-saison, suivi deux semaines plus tard par le lancement du championnat.

LIRE AUSSI - Márquez clarifie sa situation avec Honda : "Je n'envisage pas de changer d'air"

"Nous avons travaillé dur pour améliorer cette moto", a promis ce matin Tetsuhiro Kuwata, directeur du HRC, en intervenant sur scène, "et nous aurons des développements supplémentaires pour le test de Portimão, qui aura lieu dans à peine deux semaines. Nous savons déjà que cette année s'annonce à nouveau comme un très grand défi car le MotoGP est particulièrement compétitif actuellement, mais nous continuons à améliorer et à développer notre moto."

Encore en phase d'apprentissage de la RC213V, Joan Mir cherchera à se mettre à niveau au plus vite pour apporter son aide et tenter d'épauler Marc Márquez dans la quête de performances. "C'est incroyable de porter les couleurs du team Repsol Honda pour la première fois et de dévoiler la dernière version de la Honda RC213V", a commenté le pilote majorquin. "C'est un réel honneur de rejoindre cette équipe emblématique et mon objectif est de fournir les meilleurs résultats possibles, et c'est ce que l'on attend de vous lorsque vous rejoignez une équipe comme celle-ci."

Arrivé en MotoGP en 2019, Joan Mir a brûlé les étapes en remportant le championnat dès 2020, mais il n'a pour l'heure connu que la Suzuki et doit découvrir un nouveau pilotage autant que de nouvelles méthodes de travail. Un défi de taille là aussi, sachant que depuis le départ de Dani Pedrosa, ses prédécesseurs Jorge Lorenzo, Álex Márquez et Pol Espargaró n'ont pas réussi à s'installer durablement à cette place.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Yamaha prêt à attendre 2025 pour retrouver une équipe satellite
Article suivant Les sacrifices et les exigences d'un Marc Márquez obnubilé par la victoire

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France