Les sacrifices que Márquez devrait faire pour l'équipe d'usine Ducati

Marc Márquez pourrait être contraint de renoncer à cinq sponsors, Red Bull en tête, s'il signait pour l'équipe Ducati officielle en 2025.

Marc Marquez, Gresini Racing

Le bon début de saison de Marc Márquez avec la Ducati de l'équipe Gresini en fait un candidat pour la place encore libre dans le team officiel. Au-delà des considérations purement sportives qui l'opposent à Jorge Martín et Enea Bastianini, l'aspect financier sera un facteur à prendre en compte avant une potentielle association, et pas uniquement pour son salaire.

Márquez se repose beaucoup sur ses sponsors personnels cette année, après avoir renoncé à la vingtaine de millions d'euros que prévoyait son contrat avec Honda. Le pilote phare des années 2010 a préféré donner un nouvel élan à sa carrière en pilotant la Ducati, même s'il ne s'agit "que" de la version 2023. Rejoindre l'équipe d'usine pourrait le pousser à de nouveaux sacrifices, certains partenaires personnels n'étant pas compatibles avec ceux de la marque italienne.

Le principal d'entre eux est Red Bull, puisque Ducati est parrainé par le principal concurrent de la boisson énergisante autrichienne, Monster. Red Bull n'est pas qu'un simple sponsor pour Márquez, mais un allié de longue date, qui l'a aussi accompagné dans sa préparation physique en lui donnant accès à ses nombreuses infrastructures dédiées aux athlètes. Red Bull n'est cependant que le sommet de l'iceberg puisqu'au total, Márquez pourrait être contraint à renoncer à cinq de ses sponsors, tous concurrents de partenaires de Ducati.

Parmi eux figurent Samsung, le géant de l'électronique étant rival sur plusieurs marchés de Lenovo, le spécialiste de l'informatique qui est le sponsor titre de Ducati. En Espagne, Márquez est l'une des principales figures représentant la compagnie d'assurance Allianz, tandis que Ducati est parrainé par Unipol. Le pilote est aussi lié au fabriquant de lunettes Oakley, détenu par EssilorLuxottica, tandis que la marque est associée à Carrera, propriété de Safilo. Enfin, Márquez est depuis longtemps soutenu par la bière sans alcool Estrella Galicia 0,0 alors que Ducati est sous contrat avec le vin pétillant Contadi Castaldi.

Les sponsors des pilotes sont parfois des freins à certaines associations mais depuis qu'il a quitté Honda, Márquez semble clairement donner la priorité à l'aspect sportif. Sa volonté étant désormais de disposer d'une machine de dernière génération la saison prochaine, il pourrait faire de nouveaux sacrifices. Le fait d'être confronté à cette problématique est en tout cas positif, puisqu'il est le signe de sa renaissance. "J'espère que ce moment viendra où j'aurai l'option de signer pour l'équipe d'usine", a-t-il récemment confié à Motorsport.com. "Si cela se produit, il s'agira d'en parler et d'étudier les différentes options."

Interrogé au Mans sur la possibilité de renoncer à ses sponsors de longue date, Márquez a confirmé être prêt à tout étudier. "Dans la vie, parfois il faut prendre des décisions que l'on n'aime pas ou que l'on ne veut pas avoir à prendre", a-t-il expliqué. "Nous sommes tous ici pour gagner, et pour le faire il faut chercher les meilleures conditions en permanence." Márquez a confié la nécessite de "tout prendre en compte", avec le bon sens qui primera : "Si une usine, quelle qu'elle soit, a des motos libres, il serait idiot de ne pas au moins discuter avec eux. Il faut discuter avec tout le monde, c'est logique qu'il y ait des discussions."

Avec Germán Garcia Casanova

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Le "casse-tête" de Jack Miller dans les premiers tours
Article suivant Pourquoi Márquez joue un rôle clé dans la suite de l'union Pramac-Ducati

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France