KTM avait sous-estimé les défis posés par la taille de Petrucci

Danilo Petrucci souffre de sa grande taille et de son poids au guidon de la KTM, une problématique qui a dépassé les attentes de la marque.

KTM avait sous-estimé les défis posés par la taille de Petrucci

L'aventure de Danilo Petrucci au guidon de la KTM RC16 n'aura duré qu'un an puisque Tech3 alignera un nouveau duo en 2022, composé de Remy Gardner et Raúl Fernández. Même si le double vainqueur en MotoGP pourrait rester lié au constructeur en se lançant dans l'aventure du Dakar, il n'a jamais pu trouver ses marques au guidon de la machine autrichienne cette année, étant pénalisé par sa grande taille.

Petrucci mesure 1,81 m, deux centimètres de plus que son coéquipier Iker Lecuona, mais il paie surtout ses 80 kg, dix de plus que le jeune Espagnol. KTM n'avait jamais été confronté à un pilote si grand et si lourd, et malgré ses efforts pour lui donner une moto plus adaptée à son gabarit, qui se sont concrétisés par l'apparition de pièces spécifiquement dédiées à sa grande taille, la marque estime que le problème est insoluble.

"Quand on conçoit une machine en MotoGP, la géométrie et l'ergonomie sont évidemment plus faites pour la taille moyenne des pilotes", a expliqué Wolfgang Felber, responsable du développement du châssis de la KTM. "À part Danilo, les trois autres pilotes ont [des gabarits similaires]. C'est difficile de trouver une solution pour Danilo, mais nous ne pouvons pas fabriquer une moto juste pour lui. Ce n'est pas possible et les règlements ne le permettent pas."

Même s'il se dit "content" du recrutement de Petrucci pour la saison 2020, l'ingénieur reconnaît que KTM n'avait pas anticipé de telles difficultés au moment de lui faire signer son contrat : "Je ne m'attendais pas à ce que ce soit autant un problème."

Bien qu'il ait fortement maigri depuis ses premières saisons en MotoGP, le physique de Danilo Petrucci semble être devenu encore plus problématique ces dernières années, dans un plateau plus compétitif que jamais. Le pilote Tech3 est un cas unique en MotoGP et en particulier chez KTM, avec ses 11 cm de plus que Miguel Oliveira et Brad Binder, et une différence de poids de 16 et 17 kg par rapport à ces deux pilotes. C'est même un gouffre qui le sépare de Dani Pedrosa et ses 161 cm pour 51 kg sur la balance.

"Mon poids est presque deux fois plus élevé que celui de Pedrosa", déclarait Petrucci entre les deux courses en Autriche. "C'est comme si c'étaient des poupées russes entre Pedrosa et moi ! Mais c'est aussi le cas avec les autres pilotes. J'ai déjà réalisé beaucoup de choses en MotoGP, parce qu'un pilote aussi grand que moi n'avait jamais été aussi performant."

La KTM est une machine plus petite que la Ducati avec laquelle Petrucci a disputé les dernières saisons et il atteint rapidement des limites. "Malheureusement, le problème c'est que quand je mets les gaz à fond, je suis vraiment lent", déplorait-t-il au cours du premier week-end passé en Autriche. "À partir du moment où je me mets dans la bulle, mon travail et celui des ingénieurs se termine et malheureusement on n'a pas de solution à court terme."

Lire aussi :

Avec Léna Buffa

partages
commentaires

Voir aussi :

Le nouveau pneu arrière pose toujours des difficultés à Honda

Article précédent

Le nouveau pneu arrière pose toujours des difficultés à Honda

Article suivant

Márquez : "Le Marc d'avant la blessure se battrait pour le titre"

Márquez : "Le Marc d'avant la blessure se battrait pour le titre"
Charger les commentaires
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021