Le team Petronas n'attend pas un retour de Morbidelli avant Misano

Razlan Razali, team principal de Petronas SRT, pense qu'il ne faut pas s'attendre à un retour de Franco Morbidelli, blessé au genou, avant le Grand Prix de Saint-Marin prévu mi-septembre.

Le team Petronas n'attend pas un retour de Morbidelli avant Misano

La blessure du genou qui a écarté Franco Morbidelli juste avant la pause du championnat devrait gâcher intégralement son été, à en croire les délais évoqués par Razlan Razali, team principal de l'équipe qui aligne le pilote italien.

Blessé une première fois à la fin de l'intersaison lors d'un entraînement au Ranch, c'est à nouveau sur le lieu de sa préparation qu'il a été touché une seconde fois avant le Grand Prix de France. Ses difficultés n'ont pu échapper à personne au Mans, son genou cédant littéralement lors de plusieurs prises d'appui, et notamment pendant une simulation de changement de moto. Bien qu'il ait tenté de cohabiter durant plusieurs semaines avec ce problème, situé au niveau des ligaments croisés et du ménisque, un nouvel incident a fini par résoudre le pilote à se faire opérer.

Depuis bientôt trois semaines, Morbidelli est donc au repos. S'il a rapidement été craint qu'il ne puisse être au rendez-vous pour la reprise du championnat, début août, Razlan Razali confirme aujourd'hui que les délais de convalescence de son pilote devraient être bien plus longs. Le patron de l'équipe malaisienne se tourne en effet vers Misano, dans deux mois, pour espérer revoir son pilote sur la Yamaha. Si cela devait se confirmer, Morbidelli aurait alors manqué cinq Grands Prix.

"Franco se remet bien de son opération du genou", explique Razlan Razali. "Avant qu'il revienne, nous voulons nous assurer qu'il est à 100%, je pense donc que nous ne nous attendrons pas à ce qu'il coure avant Misano, même si j'espère que cela pourra être plus tôt. C'est une piste qu'il adore, qu'il connaît bien, et cela devrait être un bon circuit pour son retour. Nous continuons tous à lui souhaiter un bon rétablissement et de ne revenir que lorsqu'il se sentira complètement remis."

Le grand patron du team Petronas SRT concède que cette blessure du vice-Champion du monde a lourdement entaché les ambitions de l'équipe cette année, alors qu'il avait réussi à retrouver le podium juste avant Le Mans. "La saison 2021 n'a pas été totalement telle que nous l'attendions", admet-il. "Franco a rencontré des soucis sur sa moto lors de la première manche, mais il est ensuite revenu en force et il a décroché le premier podium de l'équipe cette saison, à Jerez. Malheureusement, il s'est ensuite trouvé en difficulté avec un problème de genou qui s'est aggravé et l'a finalement mené à avoir besoin de se faire opérer. Cela entrave effectivement nos aspirations pour le reste de la saison, mais nous espérons qu'il fera son retour en ayant retrouvé sa force."

Pour le moment, Franco Morbidelli a été remplacé par l'Américain Garrett Gerloff lors du Grand Prix des Pays-Bas. Aucune précision n'a en revanche été apportée pour les courses suivantes.

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Suzuki assure que son développement n'est "pas à l'arrêt"

Article précédent

Suzuki assure que son développement n'est "pas à l'arrêt"

Article suivant

Pol Espargaró attend "beaucoup de choses, pas juste un châssis"

Pol Espargaró attend "beaucoup de choses, pas juste un châssis"
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021