MotoGP
26 mars
EL1 dans
25 jours
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
31 jours
16 avr.
Prochain événement dans
45 jours
C
GP d'Espagne
29 avr.
Prochain événement dans
58 jours
C
GP d'Italie
27 mai
Prochain événement dans
86 jours
03 juin
Prochain événement dans
93 jours
C
GP d'Allemagne
17 juin
Prochain événement dans
107 jours
C
GP des Pays-Bas
24 juin
Prochain événement dans
114 jours
C
GP de Finlande
08 juil.
Prochain événement dans
128 jours
C
GP d'Autriche
12 août
Prochain événement dans
163 jours
C
GP de Grande-Bretagne
26 août
Prochain événement dans
177 jours
C
GP d'Aragon
09 sept.
Prochain événement dans
191 jours
C
GP de Saint-Marin
16 sept.
Prochain événement dans
198 jours
C
GP du Japon
30 sept.
Prochain événement dans
212 jours
C
GP de Thaïlande
07 oct.
Prochain événement dans
219 jours
C
GP d'Australie
21 oct.
Prochain événement dans
233 jours
28 oct.
Prochain événement dans
240 jours
C
GP de Valence
11 nov.
Prochain événement dans
254 jours

Test Jerez, J1 - Viñales au-dessus du lot, Márquez au sol

Déjà leader des essais de la semaine dernière à Valence, le pilote Yamaha se trouve à nouveau au sommet du classement ce lundi alors que débute le test de Jerez, le dernier de l'année.

partages
commentaires
Test Jerez, J1 - Viñales au-dessus du lot, Márquez au sol

Les casques seront bientôt remisés au placard pour l'hiver, mais auparavant les pilotes MotoGP ont encore un dernier test collectif à mener. Après la séance organisée à Valence la semaine dernière, c'est cette fois à Jerez que les titulaires et quelques pilotes d'essais se sont retrouvés pour deux jours de travail. Alors que les essais Moto2 et Moto3 menés sur place il y a quelques jours ont été perturbés par la météo, la pluie a joué au chat et à la souris avec les pilotes MotoGP durant cette première journée, qui s'est globalement déroulée sans encombre malgré quelques interruptions dues à une légère bruine.

Lire aussi :

Maverick Viñales a largement dominé cette journée. Seul pilote ce matin à avoir pu passer sous la barre des 1'38, il a d'abord été leader avec un meilleur temps de 1'37"927, puis il a abaissé la référence en 1'37"187, portant alors à sept dixièmes son avance sur son plus proche poursuivant. Malgré un problème technique ce matin, c'est Fabio Quartararo qui déjà occupait la deuxième place du classement à la mi-journée, puis le Français s'est légèrement rapproché en atteignant lui aussi les 1'37, mais Viñales a répliqué pour sceller le meilleur temps définitif du jour en 1'37"131 et s'assurer de conserver une avance stable.

Alors qu'une légère pluie a poussé les pilotes à raccourcir légèrement leur journée, Quartararo devance au classement final la Suzuki de Joan Mir. Marc Márquez a un temps occupé la quatrième place, avant de voir Álex Rins et Franco Morbidelli prendre l'avantage à la mi-journée. Distancé d'une seconde par le leader, le #93 devance Cal Crutchlow au classement du jour, puis la KTM de Pol Espargaró et les deux Ducati officielles.

Chute pour Márquez et passage par le centre médical

Dans le clan Yamaha, beaucoup de travail a été abattu sur les nouveautés de 2020 et Fabio Quartararo a notamment pu commencer à découvrir des pièces moteurs destinées à la saison prochaine. Le travail de fond réalisé aujourd'hui n'était pas forcément propice aux performances et le Français regrettait par ailleurs d'avoir été interrompu par les drapeaux rouges lorsqu'il a tenté de se lancer dans un time attack. À l'aise avec les deux versions de sa moto, Viñales entend pour sa part poursuivre les essais de comparaison demain et tenter d'extraire peu à peu le potentiel de la M1 2020.

Du côté de chez Honda, Marc Márquez met à profit cette séance pour poursuivre les essais comparatifs entre les différentes versions de la RC213V, disposant de trois motos dans son box. Le pilote espagnol a toutefois perdu du temps à la mi-journée dans une chute, survenue au dernier virage alors qu'il était au guidon d'une moto de 2020. Mal arrivé dans le gravier, il s'est tordu l'épaule droite, ce qui l'a mené au centre médical pour des examens de contrôle afin d'être rassuré et de pouvoir reprendre la piste. Álex Márquez a quant à lui intégré aujourd'hui le stand Repsol Honda aux côtés de son frère, alors qu'il avait pris part au test de Valence avec le team LCR. Il a poursuivi son adaptation à sa nouvelle catégorie, tandis que chez LCR Cal Crutchlow a testé de nouvelles pièces sur une base de RC213V 2019.

Chez Ducati, on poursuit l'évaluation du nouveau châssis qui avait donné de bonnes sensations à Valence, avec toujours un bon retour mais des progrès moins importants qu'espéré selon Andrea Dovizioso. Rapidement stoppé par des douleurs à l'épaule la semaine dernière, Danilo Petrucci a fait son retour en piste aujourd'hui. Pecco Bagnaia a quant à lui renoncé à ce test afin de poursuivre la récupération de sa blessure au poignet subie lors du Grand Prix de Valence. Michele Pirro, pilote d'essais Ducati, a pris sa place dans le stand Pramac Racing. On notera que Pirro a été à l'origine d'une première interruption de la journée, à la suite d'un problème technique sur sa machine.

Une chute d'Iker Lecuona a ensuite provoqué une deuxième sortie du drapeau rouge, le temps de réparer l'airfence endommagé. Puis en fin de journée c'est Pol Espargaró qui est tombé, abîmant sérieusement une RC16 dans sa version 2020. À signaler enfin que Dani Pedrosa, malade, est resté au repos aujourd'hui.

Chez Avintia, Karel Abraham manque à l'appel, après avoir annoncé ce week-end la fin abrupte de son engagement par l'équipe espagnole. Dans l'attente de son remplacement par Johann Zarco, c'est Eric Granado qui a été aligné à sa place ce lundi, en récompense de sa troisième place en MotoE cette saison.

Lire aussi :

Les essais se poursuivront mardi, dernière journée de roulage qui réunira les pilotes titulaires avant la trêve hivernale. Les prévisions annoncent toutefois de la pluie.

Spain Test Jerez, J1

Pos. Pilote Moto Temps/Écart Tours
1 Maverick Viñales Yamaha 1'37.131 68
2 Fabio Quartararo Yamaha +0.754 68
3 Joan Mir Suzuki +0.881 56
4 Álex Rins Suzuki +0.958 69
5 Franco Morbidelli Yamaha +0.986 75
6 Marc Márquez Honda +1.096 69
7 Cal Crutchlow Honda +1.122 66
8 Pol Espargaró KTM +1.217 56
9 Danilo Petrucci Ducati +1.227 48
10 Andrea Dovizioso Ducati +1.343 45
11 Jack Miller Ducati +1.361 52
12 Aleix Espargaró Aprilia +1.369 53
13 Andrea Iannone Aprilia +1.620 49
14 Valentino Rossi Yamaha +1.628 64
15 Tito Rabat Ducati +1.972 53
16 Sylvain Guintoli Suzuki +2.017 63
17 Álex Márquez Honda +2.282 70
18 Bradley Smith Aprilia +2.457 67
19 Michele Pirro Ducati +2.521 27
20 Iker Lecuona KTM +2.802 38
21 Brad Binder KTM +2.849 67
22 Eric Granado Ducati +5.925 21
- Dani Pedrosa KTM - -

Nouveau retraité, Lorenzo "laisse une petite porte ouverte"

Article précédent

Nouveau retraité, Lorenzo "laisse une petite porte ouverte"

Article suivant

Márquez chute sur une plaque d'humidité et se déboîte une épaule

Márquez chute sur une plaque d'humidité et se déboîte une épaule
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Test Jerez
Catégorie Jour 1
Lieu Circuito de Jerez
Auteur Léna Buffa
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021
Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende Prime

Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende

La rivalité entre Alain Prost et Ayrton Senna est souvent considérée comme la plus forte de l'Histoire des sports mécaniques. Mais celle entre Wayne Rainey et Kevin Schwantz pourrait tout aussi bien prétendre à ce statut. Leur duel a atteint ses sommets en 500cc durant la saison 1991, dont les deux pilotes gardent des souvenirs marquants 30 ans plus tard...

MotoGP
31 janv. 2021
Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP Prime

Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP

Sa première saison en MotoGP a vu Brad Binder se hisser extrêmement haut, mais aussi commettre quelques erreurs de débutant. Décidé à ne se trouver aucune excuse, le Sud-Africain affiche par là précisément le trait de caractère qui explique pourquoi KTM voit en lui l'homme de la situation pour prendre les rênes du programme après Pol Espargaró.

MotoGP
14 janv. 2021
Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne Prime

Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne

Le départ de Davide Brivio de Suzuki confronte la marque japonaise à un dilemme : recruter un nouveau directeur d'équipe ou confier le poste à une personne capable de maintenir la philosophie actuelle.

MotoGP
11 janv. 2021
Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020 Prime

Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020

Titré six fois en sept saisons, vainqueur de 43% des courses dont il a pris le départ en MotoGP, Marc Márquez aura été le grand absent de cette saison 2020, ouvrant un boulevard aux prétendants à sa succession dès la première manche. Condensé en quatre mois, le championnat ne s'est toutefois pas arrêté à ce premier coup de théâtre...

MotoGP
27 déc. 2020
L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati Prime

L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati

Arracher la victoire à Marc Márquez dans une course où il jugeait l'Espagnol favori aura été une émotion incomparable pour Andrea Dovizioso, sans doute son meilleur souvenir avec Ducati.

MotoGP
26 déc. 2020
L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence Prime

L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence

Que Marc Márquez décide ou pas de subir une troisième opération pour soigner son bras droit, sa tentative de reprendre la piste à Jerez – quatre jours après la première intervention – restera l'une des pires décisions de l'histoire du MotoGP. Le pilote espagnol pourrait encore en payer les conséquences en 2021.

MotoGP
27 nov. 2020