Il y aura trois pilotes wild-cards au GP d'Espagne

Outre Dani Pedrosa, le prochain Grand Prix MotoGP va voir la participation des pilotes essayeurs Honda et Aprilia.

Lorenzo Savadori, Aprilia Racing Team

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

La quatrième manche du championnat MotoGP, qui aura lieu la semaine prochaine à Jerez, verra une grille boostée par rapport à la normale. Trois constructeurs ont en effet validé l'inscription d'un pilote en tant que wild-card pour ce GP d'Espagne, un rendez-vous toujours important après l'expérience des premières courses et qui sera suivi, le lundi, par un test officiel.

On savait déjà que KTM avait décidé d'engager Dani Pedrosa, qui va faire un retour remarqué à la compétition après des apparitions saluées la saison dernière. On sait à présent que Honda et Aprilia vont suivre la même démarche, puisque les pilotes d'essais des deux marques figurent sur la liste des inscrits.

Pour Honda, c'est Stefan Bradl qui reprend du service. Pilote essayeur pour la marque à l'aile dorée depuis sept ans, l'Allemand a beaucoup été sollicité, notamment avec les blessures de Marc Márquez. Entre les remplacements et les wild-cards, il a disputé 39 Grands Prix depuis sa prise de poste en 2018.

Lorenzo Savadori a lui aussi fait plus que des tests depuis qu'il a pris en charge les essais d'Aprilia. Il a notamment assuré l'intérim après la suspension d'Andrea Iannone et jusqu'au recrutement de Maverick Viñales. Sur les quatre années qui viennent de s'écouler, il a donc pris part à 23 Grands Prix avec la RS-GP, et il sera à nouveau sollicité à Jerez puis pour trois autres wild-cards attendues en 2024.

Le Grand Prix d'Espagne aura lieu du 26 au 28 avril sur le circuit de Jerez, en Andalousie. Avec les titulaires habituels et ces trois wild-cards inscrites, la catégorie reine verra ses effectifs grimper jusqu'à 25 pilotes, un total inédit depuis le GP du Japon 2022 lorsque l'équipe Suzuki figurait encore dans le championnat.

Pour la suite, on sait d'ores et déjà qu'il faudra compter sur la présence de Pol Espargaró sur la KTM à l'occasion du GP d'Italie, début juin. En dehors de Ducati qui en est privé par l'évolution du système de concessions mise en place cette année, les quatre autres constructeurs MotoGP ont droit d'inscrire un maximum de six wild-cards sur la saison, sauf si leurs résultats les font changer de groupe à l'été, lorsque ces concessions seront réévaluées.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Pour Mir, Honda a pris la mauvaise direction dans son développement
Article suivant Les obstacles que Yamaha doit surmonter pour retrouver un team satellite

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France