Yamaha veut se montrer à la hauteur de ses pilotes

Face à des pilotes ambitieux, Yamaha se doit d'élever son niveau de jeu en 2019 et de retrouver les avant-postes. La direction de l'équipe l'a bien compris.

Yamaha veut se montrer à la hauteur de ses pilotes
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing

Avec sa présentation 2019, Yamaha a voulu sa déclaration d'intention ambitieuse, illustré par le hashtag #BeastModeOn. L'esprit volontariste de l'équipe, dans la droite lignée du design plus agressif de sa YZR-M1, est toutefois couplé à un mea culpa qui paraissait inévitable.

Il faut dire que le bilan comptable des deux dernières saisons n'est pas reluisant, Iwata ayant glissé au troisième rang des constructeurs engagés en MotoGP, derrière Honda et Ducati, parfois même challengé par Suzuki. Chacun à leur manière, les pilotes ont de façon répétitive fait état de leur frustration au fil des victoires qui leur ont échappé, une série de 25 courses entrée dans les statistiques comme étant la plus longue que Yamaha ait connu sans parvenir à s'imposer.

Voir aussi :

Conscient de la valeur de ses porte-étendards, le constructeur n'entend pas reculer face à ses responsabilités. "Je partage leurs attentes et leurs espoirs", assure Lin Jarvis, directeur exécutif de Yamaha Motor Racing. "En tant qu'équipe, bien entendu, nous savons qu'ils sont tous les deux en mesure de gagner le championnat, c'est la raison pour laquelle ils sont là, et ils attendent de nous que nous leur fournissions les outils pour faire le job."

"Je pense qu'il faut que nous acceptions notre part de responsabilité et j'ai parfaitement confiance quant au fait qu'ils vont être à la hauteur en ce qui concerne leur part de responsabilité. Si nous travaillons très bien ensemble, si nous disputons une saison parfaite, nous pouvons obtenir du succès mutuellement", assure le patron des troupes.

Lin Jarvis veut maintenant s'appuyer sur l'énergie positive du retour à la victoire opéré en fin de saison dernière, et des premiers changements déjà réalisés en interne pendant l'hiver, pour lancer le nouveau championnat sous les meilleurs auspices.

"La saison [2018] s'est avérée assez difficile, tout comme la toute fin de 2017. Lorsque nous avons commencé l'année 2018, nous avions l'espoir d'évoluer à un niveau plus compétitif, mais il a été clair que ça n'a pas été le cas", regrette-t-il. "Cela a été une saison longue, dure, mais nous avons identifié tôt dans la saison les problèmes que nous avions et nous avons commencé à travailler sur des modifications, sur une direction différente à prendre. Je pense vraiment que cela a été le résultat des gros efforts fournis par le Japon, en particulier des ingénieurs japonais, qui ont modifié la moto, qui l'ont ajustée. Nous avons toujours été proches, nous n'étions pas si loin, mais il nous manquait toujours quelque chose. Et je pense que nous avons reboosté l'état d'esprit de l'équipe. Je veux remercier les pilotes pour leur implication tout au long de l'année ; au final nous avons amélioré nos performances et obtenu la victoire dont nous avions désespérément besoin."

"Il est important de ne jamais baisser les bras et c'est assez important quand vous connaissez une saison et une longue période sans victoire. Nous avons été habitués à gagner par le passé. Nous sommes dans ce championnat pour performer au plus haut niveau et gagner, et je pense qu'avoir dépassé cette période nous permet de retrouver désormais plus de confiance. Je pense que l'état d'esprit de nos pilotes est très, très important en cela."

Lire aussi :

Valentino Rossi et Maverick Viñales ont toujours autant soif de victoire et sont plus impatients que jamais de prendre la piste à partir de demain pour des essais qui leur permettront d'évaluer les développements apportés à la M1 pendant la pause hivernale. Un test dont Lin Jarvis annonçait clairement l'importance lundi et qui doit donner l'impulsion dont toute l'équipe a besoin.

"Nous sommes maintenant prêts à débuter cette nouvelle saison, nous allons de l'avant et j'espère que nous pourrons utiliser cette expérience acquise par le passé comme un bénéfice pour entrer dans cette prochaine année. Si nous arrivons à entamer ce test de Sepang en bonne forme, alors je pense que nous pourrons connaître une très bonne saison", souligne-t-il.

partages
commentaires
Le duo Márquez-Lorenzo ? "Un line-up juste incroyable" selon Rossi

Article précédent

Le duo Márquez-Lorenzo ? "Un line-up juste incroyable" selon Rossi

Article suivant

Rossi : La victoire à 40 ans ? Une "motivation" et un "défi"

Rossi : La victoire à 40 ans ? Une "motivation" et un "défi"
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021