Johann Zarco ne finira pas la saison avec KTM

Destiné à quitter KTM à la fin de la saison un an plus tôt qu'initialement prévu, Johann Zarco est finalement remplacé avec effet immédiat.

Johann Zarco ne finira pas la saison avec KTM

Alors que le paddock MotoGP est en transit entre Misano et Aragón, KTM annonce que c'est Mika Kallio qui disputera le prochain Grand Prix ainsi que les manches restantes de 2019 dans le rôle de pilote officiel, aux côtés de Pol Espargaró. Le pilote d'essais prend ainsi la place de Johann Zarco, dans un changement assumé par le constructeur autrichien.

Arrivé à Mattighofen cette année, Zarco était initialement engagé sur deux ans, mais a requis le mois dernier la rupture prématurée de son contrat. Un accord à l'amiable avait été trouvé avec le constructeur autrichien pour que leurs chemins se séparent à la fin de la saison en cours, sans pénalité. KTM a cependant changé ses plans, expliquant que "le développement et le travail en cours font que les priorités ont été repensées". Zarco reste donc bel et bien sous contrat jusqu'à la fin de la saison, mais est libéré de ses engagements en MotoGP.

Cette décision s'inscrit dans la suite des événements des dernières semaines, alors que le double Champion du monde Moto2 cherche actuellement une nouvelle option pour la suite de sa carrière. Le test de Misano, déjà, il y a deux semaines, l'avait confronté aux difficultés d'évoluer dans une équipe menant un intense et continu développement pour parfaire sa RC16, limitant de fait ses possibilités de test afin de ne pas découvrir d'évolutions confidentielles. C'est ainsi que Mattighofen préfère dès à présent confier sa seconde machine de course à Mika Kallio, pilote d'essais de la marque, et en profiter pour mener des tests grandeur nature.

Lire aussi :

Premier pilote à avoir mené la RC16 en course au GP de Valence 2016, Mika Kallio a grandement contribué au développement de la machine et a disputé sept courses en tant que wild-card depuis les débuts de ce programme. Lourdement accidenté l'été dernier, il n'avait plus été engagé en course par KTM, qui a souhaité le ménager afin qu'il soit pleinement disponible pour son travail de test. Il disputera donc cette semaine en Aragón son premier Grand Prix depuis celui d'Allemagne l'an dernier, où il avait été accidenté pendant les essais libres.

"Nous devons prendre des décisions pour nous assurer que nous utilisons nos ressources de la meilleure façon possible et nous suivons actuellement une direction positive avec notre structure MotoGP", explique Pit Beirer, directeur de KTM Motorsport. "Nous croyons fermement que Mika pourra nous aider à ce stade, grâce à sa connaissance et à son expérience. Il est primordial que nous vérifiions les résultats de nos tests en conditions de course, afin de commencer la saison 2020 dans la meilleure position possible. Mika a démontré ses capacités au guidon de la RC16 et nous sommes heureux qu'il rejoigne notre line-up en redevenant pilote de course. Il ne fait aucun doute que nous allons nous concentrer sur une nouvelle configuration [de RC16] avec la moto #82, tout en nous battant pour les points lors des dernières courses du championnat."

"Dans le même temps, nous souhaitons exprimer notre gratitude à Johann pour les efforts qu'il a fournis depuis qu'il a rejoint notre ambitieux projet en novembre l'année dernière. Nous devons maintenant penser à l'avenir et nous réalisons ce changement en ce sens. KTM continuera à le soutenir jusqu'à l'expiration de notre contrat à la fin 2019 et nous lui souhaitons véritablement le meilleur pour son avenir."

Lire aussi :

partages
commentaires
Des pilotes Ducati distancés, et pourtant à leur maximum
Article précédent

Des pilotes Ducati distancés, et pourtant à leur maximum

Article suivant

Peut-être plus d'essais en Australie pour tester un nouveau pneu

Peut-être plus d'essais en Australie pour tester un nouveau pneu
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021