Réactions
MotoGP GP d'Allemagne

"Pas trop ridicule" en sprint, Zarco garde foi en Honda

Johann Zarco a trouvé des points positifs à son sprint de samedi au Grand Prix d'Allemagne, l'ayant vu terminer au 17e rang.

Johann Zarco, Team LCR Honda

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Le MotoGP a atteint un niveau de performance tel qu’une arrivée à 16 secondes du vainqueur d’une course de 15 tours résulte en une 17e position. Avec une vitesse moyenne inférieure de seulement 2,2km/h à celle de Jorge MartÍn sur l’ensemble du sprint, donc, Johann Zarco s’est vu franchir la ligne d’arrivée avec sa LCR Honda bien loin de ce à quoi il s’était habitué ces dernières années sur le tracé du Sachsenring au guidon de la Ducati.

Mais le Cannois apporte tout de même une dose de clémence et de mesure dans ses propos à l’arrivée, estimant que cette épreuve de samedi représentait avant tout un entraînement grandeur nature en vue de la course de ce dimanche et, plus largement, pour les enseignements à tirer par Honda de ce qu’il faut mettre en place sur le projet technique.

"Je ne suis pas déçu de la course", assure ainsi le Français à l'issue du sprint. "J’ai eu un ressenti intéressant. Je souhaitais préparer la course longue [de ce dimanche] et c’est la raison pour laquelle j’ai utilisé le pneu arrière medium. J’ai pu obtenir une bonne performance en début de course, puis je dois faire progresser un peu le rythme pour me sentir mieux sur la moto, donc j’espère que demain, avec des températures moins élevées, je pourrai obtenir ce feeling."

"Cela confirme mes commentaires de début d’année sur la Honda : dès que la température en piste devient trop élevée, nous perdons beaucoup du contrôle de la moto et souffrons encore plus", poursuit-il. "C’est la même chose pour tout le monde : lorsqu’il fait plus chaud, il y a moins de grip, mais nous avons déjà peu de performance et il y a une différence énorme quand la piste est trop chaude. C’est l’information du jour."

Lire aussi :

Ce dimanche, Zarco espère obtenir un meilleur retour de la moto, comme vendredi. "[vendredi] Elle m’a donné un ressenti positif en pilotant, plus de plaisir. J’étais plus compétitif. [en sprint], c’étaient de bonnes informations pour la course et le rythme n’était pas trop ridicule."

Zarco l'assure, Honda progresse depuis le début de la saison même si cela ne se matérialise pas forcément de manière brute par des positions et des résultats. Les écarts peuvent même sembler se creuser en certaines occasions par rapport aux leaders et le regroupement des forces japonaises en fin de tableau donne à coup sûr une vision rude du projet Honda, dans lequel l'expérimenté français croit encore fort.

"Nous avons fait des progrès aéro mais le rythme de la moto ne progresse pas encore car nous avons essayé des choses de part en part de la moto qui procurent des informations, mais nous avons encore un problème principal que nous ne parvenons pas à corriger ; c’est la raison pour laquelle j’espère que le nouveau projet sera meilleur," conclut-il.

Lire aussi:

VIDÉO - Le résumé de la course sprint du GP d'Allemagne

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Di Giannantonio décroche un contrat Ducati et la GP25 de VR46 !
Article suivant Álex Márquez, Di Giannantonio, Bastianini : les autres blessés du GP

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France