Zarco rassuré de voir Pedrosa confirmer ses commentaires

Après plusieurs mois de profondes difficultés, Johann Zarco semble entrevoir la lumière au bout du tunnel, et Dani Pedrosa n'y est pas étranger.

Zarco rassuré de voir Pedrosa confirmer ses commentaires

Dani Pedrosa ayant désormais bel et bien entamé son travail de pilote d'essais pour KTM en prenant lui aussi le guidon de la RC16 afin de s'en faire une idée beaucoup plus précise et d'évaluer le travail en cours, Johann Zarco trouve du positif dans l'apport de l'ancien pilote Honda. Même si celui-ci n'a pas encore une expérience suffisante avec la machine autrichienne pour véritablement se plonger dans les comparaisons de pièces, ses premiers retours semblent aller dans le même sens que ceux du Français, et ainsi le réconforter et l'aider.

"Ces commentaires sont maintenant pris en considération, beaucoup plus qu'avant", constate Johann Zarco. "Le doute, avant, était que si je disais quelque chose, on pensait que je voulais faire une Yamaha, alors que je veux juste faire une bonne moto. Et quand Dani a dit la même chose, ça a été génial parce qu'il n'a jamais piloté de Yamaha, alors cela signifie que mes commentaires avaient pour objectif de faire une meilleure moto mais pas une Yamaha."

Lire aussi :

Se sentant visiblement moins seul face à un Pol Espargaró fin connaisseur de la RC16, le pilote au numéro 5 semble entrevoir la lumière au bout du tunnel. "Ça fait six mois que je souffre et maintenant j'espère que je vais peut-être respirer un peu plus", souligne-t-il.

Plus régulier et moins fatigué

S'il se sent de mieux en mieux, c'est aussi que les changements apportés à la RC16 lui permettent d'économiser un peu plus ses forces et de se sentir de mieux en mieux en selle. Des progrès qui se sont particulièrement ressentis la semaine dernière alors que KTM a mené deux jours d'essais après le Grand Prix de Catalogne, la journée collective du lundi puis une autre, plus discrète, le mercredi. Pour Zarco, l'évolution est nette en comparaison du programme similaire suivi il y a un mois et demi.

"Je pense qu'on a eu de bons tests, lundi et mercredi, en comparaison de ceux que j'ai faits à Jerez au début de la saison, où le plan avait été le même avec le week-end de course complet puis [des essais] lundi et mercredi et où j'avais été assez fatigué à force de toujours me battre avec la moto. À Barcelone, j'ai fait de meilleurs temps et j'ai aussi pu garder une bonne énergie jusqu'à la fin de la journée de mercredi", constate-t-il. "C'est positif, parce qu'on touche maintenant des points qui font que je trouve de la régularité tout en conservant mon énergie et je pense que ça nous permet de constituer une bonne base sur la moto pour ensuite progresser."

Lire aussi :

"Quand je parle de cette énergie, c'est que les changements apportés à la moto m'aident vraiment à trouver un peu plus mon style et immédiatement j'obtiens la performance", poursuit-il. "J'ai hâte de commencer demain, sur cette piste, parce qu'après ce que j'ai pu sentir à Barcelone j'adorerais avoir le même plaisir ici et revenir dans un meilleur groupe."

Deux ans après avoir signé à Assen sa première pole position en MotoGP, Johann Zarco sait qu'il n'est pas encore en mesure de viser avec KTM les résultats qu'il obtenait avec la Yamaha, bien qu'il ait obtenu un premier top 10 à Barcelone. Néanmoins, c'est dans un état d'esprit indéniablement positif qu'il entame ce Grand Prix, après des mois particulièrement difficiles. "Il faut continuer à travailler. J'ai eu du stress en n'étant pas là où je le voulais, j'ai été triste, mais au bout de quelques jours la motivation revenait parce que c'est quoi qu'il en soit ce que je peux faire de mieux et j'ai encore envie d'être avec les leaders. C'est juste que j'ai parfois besoin d'attendre un peu plus", concède-t-il.

partages
commentaires
Rossi, deux ans et 34 courses sans victoire
Article précédent

Rossi, deux ans et 34 courses sans victoire

Article suivant

Miller : Il semble que je vais rester chez Pramac

Miller : Il semble que je vais rester chez Pramac
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021