Glickenhaus maintient sa présence en Hypercar pour 2022

Glickenhaus a annoncé la prolongation de son engagement en WEC pour la saison prochaine avec son Hypercar.

Glickenhaus maintient sa présence en Hypercar pour 2022

Glickenhaus n'aura pas fait durer le suspense bien longtemps. Malgré de vives menaces exprimées la semaine dernière, le petit constructeur américain n'a aucune intention de quitter le WEC. Mieux, il a officiellement annoncé son engagement dans le Championnat du monde d'Endurance pour la saison 2022, toujours en Hypercar.

Nouvelle venue cette année, l'équipe du fantasque Jim Glickenhaus détonne dans le paysage de l'Endurance, ne serait-ce que par les prises de parole sans langue de bois de son fondateur. Conçue autour de la réglementation qui a succédé au LMP1, la 007 LMH a encore de beaux jours devant elle même si on ne l'a plus vue en piste depuis les 24 Heures du Mans en août dernier.

Pour son arrivée en WEC, Glickenhaus n'a pas disputé l'intégralité de la saison, renonçant ainsi au déplacement à Bahreïn pour les deux dernières manches. Puis, la semaine dernière, deux épisodes sont venus semer le trouble. D'abord, Jim Glickenhaus a brandi la menace d'un départ sur fond de BoP insatisfaisante, après l'avoir déjà critiquée à l'issue des 24 Heures du Mans.

"Je pense que la FIA et l'ACO comprennent que si nous n'obtenons pas une BoP équitable et une réelle chance de gagner, nous irons gravir d'autres montagnes", avait-il lancé, avant d'insister également sur le fait que son équipe n'avait "toujours aucun intérêt à participer à une parade perpétuelle de Toyota".

Devant ces commentaires et l'engagement aléatoire cette année de Glickenhaus, également absent à Spa-Francorchamps pour l'épreuve d'ouverture, le WEC a rapidement rappelé la règle pour tout constructeur, à savoir un devoir de participation "à toutes les manches". Le directeur général du championnat, Frédéric Lequien, a également précisé qu'il était possible pour l'équipe américaine d'engager une Hypercar sur chaque épreuve et d'y ajouter une seconde sur certaines.

Les discussions entre les deux parties ont visiblement été constructives puisque l'équipe américaine a finalement confirmé sa présence en 2022. "Nous sommes ravis d'annoncer que nous rejoindrons la saison 2022 du WEC qui débutera à Sebring", a fait savoir Glickenhaus. "Nous avons hâte de vivre de nombreuses années de compétition ensemble". Avant d'ajouter quant à l'équilibre des performances : "Nous croyons que nous aurons une BoP équitable."

L'engagement confirmé de Glickenhaus garantit à ce jour la présence de deux équipes en Hypercar puisque le programme Toyota continuera avec la GR010 Hybrid. Comme cette année, Alpine devrait se joindre aux deux constructeurs avec la dérogation accordée à son prototype LMP1. Peugeot prévoit toujours d'arriver avec la 9X8 courant 2022, sans avoir encore choisi la date d'entrée en compétition, tandis que ByKolles prépare toujours un projet Hypercar dont les échéances demeurent inconnues.

La saison 2022 du WEC s'ouvrira en mars avec les 1000 Miles de Sebring avant un retour en Europe au mois de mai pour les 6 Heures de Spa-Francorchamps. Les 24 Heures du Mans sont programmées le week-end des 11 et 12 juin. 

Lire aussi :

partages
commentaires
Porsche renonce à faire appel, Ferrari titré
Article précédent

Porsche renonce à faire appel, Ferrari titré

Article suivant

Les Verstappen gardent un œil sur les 24H du Mans

Les Verstappen gardent un œil sur les 24H du Mans
Charger les commentaires
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse Prime

Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse

Le duel entre Ferrari et Porsche pour le titre mondial en GTE Pro a pris une tournure délicate à Bahreïn, où un accrochage entre Alessandro Pier Guidi et Michael Christensen a marqué les derniers instants de course. Ferrari n'est que provisoirement titré, car Porsche a fait appel.

WEC
9 nov. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021