La victoire de Jota, un "coup de pouce à l'équipe d'usine" pour Porsche

La victoire de Porsche par l'équipe privée Hertz Team Jota lors des 6 Heures de Spa, a été saluée par le constructeur allemand comme "la preuve du programme 963". 

#12 Hertz Team Jota Porsche 963: Will Stevens, Callum Ilott

Photo de: Emanuele Clivati | AG Photo

Urs Kuratle, directeur du projet LMDh chez Porsche, a expliqué que la victoire de la 963 LMDh de l'équipe britannique, partagée par Will Stevens et Callum Ilott, et les performances de la voiture de Proton Competition, pilotée par Julien Andlauer et Neel Jani, ont validé la décision de produire des voitures clientes.

"C'est la preuve de la 963 et de notre décision de construire des voitures pour les clients", a déclaré Kuratle à Motorsport.com après la course. "C'était vraiment agréable de voir les performances de nos clients ici, à Spa. C'est bon pour Porsche, bon pour le WEC et bon pour le sport. C'est également une bonne chose pour Porsche Penske Motorsport, car ce genre de performance de la part de nos clients donne un coup de pouce à l'équipe d'usine."

Kuratle et Thomas Laudenbach, le patron de Porsche Motorsport, ont toujours souligné la charge de travail supplémentaire qu'implique l'introduction de voitures clientes, et ce dès la première année de la 963 en 2023, tout en insistant sur le fait qu'il s'agit de l'un des principes clés du programme. Porsche est à ce jour le seul constructeur impliqué dans la classe Hypercar en WEC et dans la catégorie GTP en IMSA à vendre des voitures destinées à être pilotées par des équipes indépendantes.

Kuratle a admis que la Proton, qui a mené plus de tours que les deux 963 d'usine avant le drapeau rouge ayant interrompu la manche belge du WEC, et la voiture gagnante de Jota avaient l'avantage sur les voitures Penske samedi. "Ferrari a été la plus performante aujourd'hui, suivie de Cadillac, puis de nos clients et enfin de nos voitures d'usine, ce qui est une bonne chose pour Porsche", a-t-il déclaré.

La Porsche Jota #12 s'est imposée face à la voiture d'usine #6 partagée par Laurens Vanthoor, André Lotterer et Kévin Estre, dans ce qui était essentiellement une bataille à deux pour la victoire après la reprise de la course au-delà de l'heure d'arrivée initialement prévue. Ils ont pris l'avantage sur le reste du peloton des Hypercars parce qu'ils avaient ravitaillé juste avant l'arrêt de la course à la suite de l'accident impliquant Earl Bamber, au volant de la Cadillac V-Series.R, et Sean Gelael dans la BMW M4 GT3 #31 du WRT sur la ligne droite de Kemmel.

Kuratle a admis que Porsche avait eu de la chance puisque les deux Ferrari 499P d'usine étaient en tête au moment où le drapeau rouge a été déployé. Il a également souligné que l'arrêt de la course était regrettable pour Proton, qui a terminé cinquième derrière les deux Ferrari au moment du drapeau à damier. "Proton a été extraordinaire aujourd'hui, mais ils n'ont pas eu de chance", a-t-il déclaré.

Quant à Julien Andlauer, pilote d'usine Porsche, il s'est dit déçu par cette cinquième place : "Nous avions tout ce qu'il fallait pour obtenir un bon résultat, pour au moins terminer sur le podium. Nous devons être déçus du résultat final."

Avec Gary Watkins

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Ferrari estime que le résultat de Spa "aurait dû être différent"
Article suivant Peugeot se sent "traité injustement" par la BoP

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France