Réactions
WRC Rallye de Sardaigne

Sordo : un podium en Sardaigne, mais un avenir incertain en WRC

Troisième du Rallye de Sardaigne avec Hyundai, Dani Sordo a confié que son avenir en WRC demeurait flou, et qu'il ignorait s'il serait au départ d'une autre manche cette saison.

Derrière l'incroyable duel que se sont livré Sébastien Ogier (Toyota) et Ott Tänak (Hyundai) pour la victoire du Rallye de Sardaigne, celle-ci revenant finalement au pilote estonien pour deux petits dixièmes de seconde, Dani Sordo a conclu une course solide en allant chercher la troisième place du podium, certes à plus de deux minutes des hommes de tête.

Pour Sordo, il s'agissait du 57e podium de sa carrière, lui qui disputait rien moins que son 191e rallye en WRC. Mais l'Espagnol, comme bon nombre de pilotes, ne dispute qu'un programme partiel avec Hyundai en 2024. Après une cinquième place au Portugal, il s'agissait de sa deuxième sortie cette saison pour le constructeur coréen. Or, après l'arrivée, il a laissé entendre qu'il pourrait bien s'agir de sa dernière apparition de l'année.

Je ne sais pas si vous me reverrez, on verra bien.


"Je ne sais pas si vous me reverrez, on verra bien", a-t-il ainsi répondu lorsque la question de la suite de sa collaboration avec son équipe actuelle lui a été posée. "J'ai deux rallyes cette année [au programme], je n'ai pas envie d'en parler maintenant, alors on verra. Je termine ce rallye sur un podium, et cela me rend heureux."

Encore interrogé sur sa volonté de poursuivre avec Hyundai, Dani Sordo est demeuré tout aussi flou : "On verra, je ne sais pas, je ne peux pas répondre à cette question."

À 41 ans, Dani Sordo est une figure familière du WRC, lui qui a disputé son tout premier rallye en Championnat du monde en 2003, à 20 ans. Longtemps associé à Citroën, il a ensuite couru sur Mini, Ford, puis Hyundai depuis 2014, mais toujours sur la base d'un programme partiel. Il compte deux victoires avec la i20 WRC,  obtenues à chaque fois en Sardaigne, en 2019 et 2020.

Dani Sordo (à droite) félicité par le vainqueur du Rallye de Sardaigne, son équipier Ott Tänak.

Dani Sordo (à droite) félicité par le vainqueur du Rallye de Sardaigne, son équipier Ott Tänak.

Photo de: Austral / Hyundai Motorsport

Pour l'heure, Christian Loriaux, le responsable du programme WRC de Hyundai, n'a pas pu en dire plus sur l'avenir de Dani Sordo, mais il a laissé entendre que revoir l'Espagnol sur une i20 en WRC cette saison n'était pas impossible.

"Nous ne voulons pas en parler ici, mais il est certain que Dani a fait un bon rallye et qu'il a réalisé aussi de bons temps au Portugal", a déclaré le Belge à Motorsport.com. "Il ne faut pas dire que c'est fini pour Dani, alors on verra."

Ce qui est certain cependant, c'est que Sordo sera engagé sur une Hyundai à la célèbre course de côte de Pikes Peak, dans le Colorado, ce week-end. Il pilotera pour l'occasion une Hyundai Ioniq 5N EV lourdement modifiée, capable de générer 505 kW (678 chevaux), qu'il devrait prendre en main pour la première fois cette semaine. "Ce sera bien, c'est plus amusant et plus médiatique que d'essayer de se battre pour la victoire", a-t-il ajouté.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Champion WRC, Rovanperä rêve des 24 Heures du Mans
Article suivant Ogier va finalement disputer le Rallye de Lettonie

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France