Fourmaux se sent mieux armé pour revenir en WRC

Performant en WRC2, Adrien Fourmaux se sent désormais prêt à faire son retour en Rally1, fort d'une nouvelle expérience et d'un apprentissage enrichi.

Adrien Fourmaux, Alexandre Coria, M-Sport Ford World Rally Team Ford Fiesta Rally2

Sauter une classe, c’est bien, mais en redoubler une peut aussi être bénéfique à plus long terme. C’est dans cet état d’esprit qu’Adrien Fourmaux aborde son avenir. Évincé en cours de saison dernière du programme Rally1 de M-Sport après plusieurs sorties de route, le Français est tout de même resté au sein de la structure anglaise en 2023. Engagé en WRC2, il n’a certes pas encore gagné cette année dans la catégorie mais a multiplié les bons résultats et les performances remarquées au sein d’un plateau particulièrement relevé.

Cinquième du championnat à trois manches de la fin de saison, le pilote de 28 ans a pris une large part dans le développement de la Ford Fiesta Rally2, qu’il fait également briller sur les manches du championnat britannique. Désireux de saisir une seconde chance, Adrien Fourmaux a appris et se dit prêt à revenir en Rally1, mais également à se montrer patient s’il le faut.  

"Je gagne en expérience et en confiance, c’est mon 12e rallye cette saison", a-t-il confié à DirtFish lors du dernier rendez-vous du WRC en Grèce. "On a remporté quatre ou cinq victoires [4 en BRC, ndlr], on s’est battus sur toutes les surfaces différentes dans la catégorie WRC2, donc notre rythme est là partout, c’est ce qui est vraiment important. OK, on manque un peu de résultats parfois, à cause de la mécanique, de crevaisons, etc. Mais en Rally2 c’est très difficile de faire une saison vraiment propre, ça fait parfois partie de la loterie."

Toujours épaulé par son copilote Alexandre Coria, Adrian Fourmaux n’abandonne certainement pas ses ambitions, à l’heure où M-Sport doit encore définir son programme 2024 et où l’avenir d’Ott Tänak demeure incertain.  

"Depuis la fin d’année dernière, mon objectif a toujours été de revenir en Rally1", insiste le pilote tricolore. "On sait qu’il n’y a pas beaucoup de volants en Rally1, donc il faut parfois être patient et voir comment c’est. Si je dois faire une saison de plus en Rally2, je la ferai, mais c’est sûr que je veux être en Rally1. Je suis bien plus prêt que je ne l’étais l’an dernier au début. C’est certain, je sens que maintenant, je serais plus performant en Rallye1 que je ne l’ai jamais été."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Tänak discute mais n'a pas tranché pour 2024
Article suivant Les pilotes et copilotes WRC ont désormais un représentant

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France