Ogier "pas plus attiré que ça" par le record de Loeb

Désormais septuple Champion du WRC, Sébastien Ogier ne souhaite pas prolonger sa carrière pour égaler les neuf couronnes mondiales de Sébastien Loeb, même s'il a repoussé sa retraite d'un an. Le pilote Toyota se lancera de nouveaux défis après la saison 2021, avec une possible participation aux 24 Heures du Mans.

Ogier "pas plus attiré que ça" par le record de Loeb

Sébastien Ogier a un peu plus assis sa place dans l'Histoire du WRC en décrochant son septième titre en 2020, qui devait être sa dernière saison dans la catégorie. Après une année tronquée en raison de la pandémie de coronavirus, le Français a décidé de rester une année de plus chez Toyota, ce qui pourrait le mener à un huitième sacre dans la catégorie. Le record de Sébastien Loeb, titré à neuf reprises, deviendrait alors accessible, mais Ogier n'a pas l'intention de prolonger sa carrière pour égaler son ancien coéquipier.

Lire aussi :

"C’est la question qui ressort des cartons en ce moment", commentait Ogier sur Canal+ après son sacre. "Très honnêtement, ce n’est pas une statistique qui m’attire plus que ça. J’ai envie de passer à autre chose, avant tout pour ma famille, parce que j’ai envie de voir mon fils grandir, j’ai envie de passer du temps avec lui."

Après quelques apparitions en GT et une participation à un meeting du DTM en 2018, Sébastien Ogier souhaite approfondir sa découverte de la compétition sur circuit, notamment en Endurance : "J’ai envie de me lancer d’autres défis, de goûter un peu plus au circuit à nouveau, pourquoi pas [participer aux 24 Heures du] Mans, C’est une chose que j’ai souvent annoncée, que j’ai envie de faire. [Concernant] le rallye, je vais essayer de vivre la dernière saison à fond. Effectivement, si on pouvait finir avec un dernier titre, ce serait parfait, mais ce sera la dernière."

La perspective du record au Monte-Carlo

Mais avant cela, il pourrait déjà devenir le seul recordman du nombre de succès sur le Rallye Monte-Carlo, qui débute la semaine prochaine, avec la possibilité de l'emporter là aussi pour la huitième fois, ce qui placerait le duo qu'il forme avec son copilote Julien Ingrassia un cran devant Loeb et Daniel Elena. Malgré tout, il préfère ne pas trop penser à cette perspective. "Je pense que c’est un rallye qu’il faut aborder avec beaucoup d’humilité", a-t-il déclaré, toujours pour Canal+. "[Il a été] évoqué la difficulté de ce rallye, avec des conditions ultra piégeuses et changeantes…"

Lire aussi :

"Même si j’ai eu la chance de le gagner sept fois, chaque édition est très différente. Bien sûr que j’ai envie de tout donner et que je prends le départ pour essayer d’ajouter une huitième victoire, après quand on part en général on ne pense pas au record et on pense avant tout à faire notre boulot, à prendre du plaisir parce que pour moi c’est le plaisir qui donne la performance en général."

Gagner à Monza a apporté un "petit plus"

La saison 2020 du WRC s'est conclue avec le Rallye de Monza, un lieu mythique de la compétition sur circuit et du Championnat du monde de Formule 1. Malgré les grandes différences entre le Grand Prix de F1 et le rallye disputé dans le parc qui entoure la piste, Sébastien Ogier estime que son succès dans ce cadre avait une saveur particulière.

"J’ai appris que les statistiques pour les Français à Monza [en 2020] étaient parfaites, parce que trois mois jour pour jour après la victoire de Gasly, nous avons remporté le titre à Monza", rappelle-t-il. "Pour nous, effectivement, certaines portions du circuit étaient identiques, par contre [il y avait] beaucoup plus de chicanes, des contre-allées, beaucoup de boue, parce que la météo a été effroyable toute la semaine. Gagner à Monza... Je n’avais jamais mis les pieds là-bas, c’est quand même un lieu mythique du sport automobile, donc c'est un petit plus."

Comme les pilotes de F1, Sébastien Ogier a fêté son succès sur le podium surplombant la piste, mais sans spectateurs, en raison du COVID-19 : "[Gasly] comme moi, on aurait aimé avoir du public autour, parce que sur un podium tel que Monza, en particulier pour la F1, c'est quelque chose d'incroyable, quand il y a la foule autour. Le sens est là quand même. Ce sont des souvenirs que l'on gardera longtemps."

partages
commentaires
M-Sport autorisé à voyager pour le Rallye Monte-Carlo

Article précédent

M-Sport autorisé à voyager pour le Rallye Monte-Carlo

Article suivant

Ogier : "Pas envie de finir ma carrière en roue libre"

Ogier : "Pas envie de finir ma carrière en roue libre"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Sébastien Loeb , Sébastien Ogier
Équipes Toyota Gazoo Racing
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud