Réactions
Formule 1 GP d'Italie

Alonso s'excuse auprès des fans pour le manque de roulage des F1

Fernando Alonso a prié les fans venus en tribune à Monza d'excuser la Formule 1 pour le roulage limité, dans un week-end de Grand Prix marqué par l'allocation de pneus alternative.

Fernando Alonso, Aston Martin AMR23

Le Grand Prix d'Italie 2023 de Formule 1 est la seconde course de la saison placée sous le signe de l'allocation pneumatique alternative. Il s'agit d'une modification des règles liées aux pneus qui a deux conséquences : la première est une réduction du nombre total de trains dont disposent les pilotes sur le week-end (à savoir 11 au lieu de 13) et la seconde est un format légèrement modifié pour les qualifications.

En effet, la séance disputée ce samedi après-midi verra les pilotes être obligés d'utiliser les pneus durs en Q1, les pneus mediums en Q2 et les pneus tendres en Q3. Surtout, l'allocation réduite a naturellement tendance à contraindre les écuries à limiter leur roulage au fil des trois séances d'essais pour préserver autant de trains de pneus que possible pour les séances cruciales que sont les qualifications ; et quand plusieurs drapeaux rouges viennent s'en mêler, comme ce fut le cas ce vendredi, le temps de piste s'en encore trouve réduit.

En Hongrie déjà, première course où ce format était appliqué, Lewis Hamilton avait notamment fait part de sa déception de voir les spectateurs, nombreux dès la première journée de roulage, privés de temps de roulage des F1.

Lire aussi :

À Monza, Fernando Alonso est même allé jusqu'à présenté des excuses aux tifosi. "C'est toujours agréable de revenir ici", a-t-il d'abord expliqué au sortir des EL2, où il a signé le huitième temps. "Les réglages sont uniques, avec un faible appui et une vitesse de pointe très élevée. Vous ressentez donc l'adrénaline lorsque vous pilotez une F1 à Monza. Je suis donc heureux d'être de retour."

"Et oui, il n'y a pas eu beaucoup de tours, évidemment pour Lance [Stroll] qui a eu un problème, mais aussi pour moi. Avec ce format, avec les pneus, nous ne pouvons pas faire de tours parce que nous n'avons pas de trains de pneus pour les essais. Nous nous excusons donc auprès de tous les fans qui viennent le vendredi et ne voient pas de voitures."

Alonso d'ajouter que dans ces conditions, essayer de dégager une hiérarchie tient de la gageure : "Pas beaucoup d'informations [récoltées], comme je l'ai dit, nous n'avons pas de pneus à tester, donc c'est la même chose pour tout le monde. Nous essayons de faire des suppositions pour les qualifications de demain, mais je pense qu'elles seront très serrées. Il n'y a que six virages à Monza, donc tout se joue en deux ou trois dixièmes, de la P6 à la P16. Nous devons donc nous assurer que nous sommes dans la partie supérieure de ce groupe."

Avec Adam Cooper

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Pérez a vécu son "meilleur vendredi" malgré son crash
Article suivant Massa absent du GP d'Italie F1 suite au litige sur le titre 2008

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France