Formule 1 GP de Grande-Bretagne

Au tour d'Audi de s'impatienter face à l'indécision de Sainz ?

Alors que Carlos Sainz tergiverse quant à sa destination pour 2025, Audi reste inflexible et répète vouloir un engagement à long terme de ses pilotes.

Carlos Sainz, Scuderia Ferrari

Photo de: Simon Galloway / Motorsport Images

Forcé de laisser sa place chez Ferrari à Lewis Hamilton à l'issue de cette saison, Carlos Sainz semblait se diriger vers le projet Audi. Un choix qui paraissait alors évident au vu du profil du pilote espagnol et de la volonté du constructeur allemand de s'assurer les services d'un pilote de premier plan et d'expérience pour mener son projet. Et les liens déjà forts existants entre Carlos Sainz père, qui a défendu les couleurs de la marques aux anneaux sur le Dakar ces dernières années, renforçaient encore l'hypothèse.

Mais depuis, Williams s'est mis sur les rangs pour s'allouer les services de Sainz, la structure britannique mettant en avant l'atout de son moteur Mercedes en vue de la nouvelle réglementation 2026. Et, contrairement à Audi, la structure de Grove permettait à Carlos Sainz de ne s'engager que sur la seule année 2025 afin de lui laisser la possibilité de s'en aller éventuellement ailleurs par la suite.

Lire aussi:

Et, alors qu'Alpine a encore compliqué la situation en démarrant à son tour des discussions avec Sainz, ce dernier, qui demeure la clé du marché des transferts, a déclaré vouloir prendre le temps de peser le pour et le contre et d'évaluer les différentes options qui s'offrent à lui.

L'indécision de Carlos Sainz bloque bien évidemment le marché, et commencerait à contrarier les dirigeants des écuries concernées, notamment Williams, mais aussi Audi, qui a besoin de se projeter sur le long terme dans ce projet d'envergure, où elle a déjà verrouillé son premier baquet pour Nico Hülkenberg.

Personne ne doit sous-estimer l'impact qu'Audi aura en Formule 1 en 2026.

"Si la situation était facile pour tout le monde, nous aurions déjà bouclé le marché des pilotes en février", a déclaré Alessandro Alunni Bravi, représentant de l'équipe Stake F1 à Silverstone. "Du côté des pilotes, tout le monde aimerait voir ce qui se passera en 2026, et les équipes veulent assurer leur stabilité à long terme et ne pas changer de pilotes."

"Nous avons toujours dit que nous voulions commencer en 2025 avec le groupe de pilotes qui sera celui de l'équipe d'usine Audi officielle. Nous ne voulons pas changer au bout d'un an, c'est important pour nous. Nous avons mis sur la table qui nous sommes, où nous voulons être et ce que nous faisons pour atteindre cet objectif. Bien sûr, il y a un chemin à parcourir ensemble. Nous devons être heureux de cette aventure, avec des hauts et des bas, surtout dans la première période, mais personne ne doit sous-estimer l'impact qu'Audi aura en Formule 1 en 2026."

Valtteri Bottas peut-il revenir dans la course à un volant Audi en 2025 ?

Valtteri Bottas peut-il revenir dans la course à un volant Audi en 2025 ?

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Ainsi, Audi cherche avant tout un engagement loyal de ses pilotes, lesquels devront fatalement accepter d'essuyer les plâtres début 2026 avec une équipe au riche palmarès en sport automobile, mais qui a tout à découvrir de la F1. Et les hésitations de Carlos Sainz de s'engager sur le long terme pourraient inciter Audi à s'assurer les services d'un pilote qui saura se montrer patient lors des premiers mois. Valtteri Bottas, pilote d'expérience, passé par des structures comme Williams et Mercedes, et bien en place chez Sauber, pourrait voir sa cote remonter auprès du constructeur d'Ingolstadt.

"Je l'espère", a commenté ce dernier, interrogé à ce sujet. "Je me suis assuré, lors des discussions, que je voulais des objectifs clairs pour les années à venir, un projet clair auquel je puisse participer et pour lequel je puisse fournir un travail en commun. Je suis prêt à m'engager et j'ai mis de l'ordre dans mes priorités. J'espère que cela me mettra en position de force."

Esteban Ocon est également l'un des pilotes pressentis pour rejoindre Audi si Carlos Sainz ne devait pas rejoindre l'équipe, même si le Français semble se diriger vers la piste Haas.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent EL1 - Norris et McLaren prennent leurs marques à la maison
Article suivant Logan Sargeant vers l'IndyCar en 2025 ?

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France