Logan Sargeant vers l'IndyCar en 2025 ?

Le seul pilote américain de la grille en F1 est en contact avec l'écurie Prema pour rejoindre le championnat IndyCar l'an prochain.

Logan Sargeant, Williams Racing

Photo de: Williams

Logan Sargeant dispute sa deuxième saison en F1, et sait sa position chez Williams fortement menacée. En 2023, le natif de Floride n'avait marqué qu'un seul point pour sa première année dans la catégorie reine, avec une 10e place à domicile lors du Grand Prix des États-Unis à Austin, obtenue à la faveur d'une disqualification devant lui. Cette année, il est le seul pilote, avec les deux pensionnaires de l'écurie Stake, Valtteri Bottas et Guanyu Zhou, à n'avoir pas encore ouvert son score.

Des rumeurs avaient même évoqué son remplacement en cours de saison par le protégé de Mercedes, le jeune Kimi Antonelli, mais le duo de pilotes Williams devrait demeurer inchangé jusqu'à la fin de la saison.

Williams a ouvertement annoncé vouloir s'attacher les services de Carlos Sainz l'an prochain, Valtteri Bottas étant également sur les rangs si le pilote espagnol devait décliner l'offre de l'écurie anglaise. Logan Sargeant doit donc se préparer à voguer vers d'autres horizons en 2025.

Lire aussi :

À Silverstone, René Rosin, le directeur de l'écurie Prema, a ainsi confirmé des discussions entre son équipe et le pilote américain pour disputer le championnat IndyCar en 2025. Référence des formules monoplaces en Europe, l'équipe italienne a remporté de nombreux succès dans les catégories inférieures, que ce soit en F2 ou en F3. Après avoir goûté à l'Endurance, l'équipe Prema a annoncé il y a quelques semaines son engagement dans le championnat IndyCar en 2025 avec deux voitures.

"Nous le connaissons depuis longtemps", a déclaré Rosin à Motorsport.com à propos de Sargeant. "Nous discutons, mais du côté des pilotes, nous ne voulons pas avancer trop nos discussions à l'heure actuelle, parce que je me suis concentré sur la construction de l'équipe dans le style que nous voulons tous, et les pilotes seront la deuxième étape."

La monoplace du programme IndyCar de Prema en 2025.

La monoplace du programme IndyCar de Prema en 2025.

Lors de la présentation de l'équipe en avril, Rosin a déclaré qu'il voulait que son équipe soit "compétitive dès le départ" et qu'elle comprenne "un pilote expérimenté et, bien sûr, un débutant". L'antenne américaine de l'écurie Prema pour l'IndyCar sera basée dans l'Indiana.

"Il y a un mois, nous avons commencé à travailler à l'usine", poursuit Rosin. "Nous recevrons les deux premières voitures dans une semaine plus ou moins, c'est donc la priorité numéro un pour nous, ainsi que l'accession de l'équipe à la plus haute position possible. Nous commencerons ensuite à nous intéresser de plus près aux pilotes. Il y a pas mal de contacts, mais pour l'instant ce ne sont que des contacts, rien de plus."

Sargeant, qui a porté les couleurs de Prema en F3 en 2020, lorsqu'il a terminé troisième derrière Oscar Piastri et Théo Pourchaire, fait partie des pilotes pressentis pour rejoindre le projet, tout comme Callum Ilott, autre ancien pilote Prema (4e de la F3 en 2017), et qui compte deux saisons complètes en IndyCar à son actif (en 2022 et 2023).

"Pour être honnête, c'est l'un des pilotes que je dirais être... Je ne dis pas qu'il est sur notre liste, mais c'est certainement quelqu'un d'intéressant", poursuit Rosin. "En regardant son expérience et les années précédentes où il a couru avec nous et contre nous. Mais de mon point de vue, il est encore trop tôt pour parler des pilotes. Chaque jour, j'entends quelque chose de différent !"

De son côté, Logan Sargeant préfère se concentrer sur le présent, et sur sa saison de Formule 1, lui qui compte pour meilleur résultat cette saison une 14e place en Arabie saoudite.

"Je me concentre sur mon travail, en tirant le meilleur parti de ce que j'ai sous la main", a ainsi commenté ce dernier. "Je suis en train d'explorer toutes les options à l'intérieur et à l'extérieur de la F1 pour le moment. Les options sont ouvertes. J'entends des spéculations depuis 18 mois, je sais en fin de compte ce qui se passe en coulisses, et en fin de compte, j'ai l'impression d'avoir très bien piloté, et mon objectif est de continuer à le faire."

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Au tour d'Audi de s'impatienter face à l'indécision de Sainz ?
Article suivant Brown accuse Red Bull d'encourager l'agressivité de Verstappen

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France