Button : Verstappen "écrase" ses coéquipiers comme Senna

Jenson Button ne tarit pas d'éloges sur Max Verstappen, estimant que la manière dont il domine ses coéquipiers est sans précédent depuis au moins une quinzaine d'années.

Button : Verstappen "écrase" ses coéquipiers comme Senna

Les statistiques récentes de Max Verstappen donnent le vertige. En 28 Grands Prix depuis le début de la saison 2019, Verstappen n'a été battu à la régulière par son coéquipier qu'une fois en qualifications – c'était Pierre Gasly au Grand Prix du Canada 2019, Alexander Albon n'étant jamais parvenu à prendre le dessus – alors qu'il avait déjà largement dominé Daniel Ricciardo auparavant dans cet exercice.

Le dimanche aussi, Verstappen est bien plus efficace, comme en témoigne le nombre de points marqués : 192-116 face à Albon, 181-63 contre Gasly et 181-74 vis-à-vis d'un Ricciardo malchanceux sur les 13 dernières courses de la saison 2018… soit 554 à 253 sur les 40 épreuves les plus récentes.

Champion du monde 2009, Jenson Button est particulièrement impressionné par ces performances et compare même le Néerlandais à deux des plus grands pilotes de l'Histoire, Ayrton Senna et Michael Schumacher, qui ont tous deux dominé leurs équipiers sans partage – ou presque, Alain Prost et Nico Rosberg respectivement leur ayant donné du fil à retordre.

Lire aussi :

"Si on le compare à ses coéquipiers ces deux dernières années, il les a juste écrasés", déclare Button au sujet de Verstappen dans le podcast Fast Lane. "Je n'ai pas vu ça en sport auto depuis très longtemps, probablement depuis l'époque d'Ayrton Senna et de Michael Schumacher. Je ne pense pas qu'il y ait eu un pilote qui a écrasé son coéquipier ainsi depuis très longtemps." Dans les faits, au moins en qualifications, une telle domination a récemment été accomplie par Fernando Alonso face à Nelson Piquet Jr (18-0 en 2008) et à Stoffel Vandoorne (21-0 en 2018).

"[Verstappen] fait un travail exceptionnel. J'adorerais le voir face à Lewis [Hamilton] dans une bataille pour le titre. Ces deux-là, au sommet de leur art, voilà ce que nous voulons tous voir. Cela se produira-t-il un jour ? Je ne sais pas."

Jenson Button, McLaren, Max Verstappen, Red Bull

Pierre Gasly comme Alexander Albon ont régulièrement accusé une demi-seconde au tour de retard sur Verstappen au volant de l'autre Red Bull, que ce soit en qualifications ou en course, et d'après Button, c'est un désavantage pour le prodige des Pays-Bas : la synergie ne serait pas parfaite entre les deux côtés du garage, et il ne serait pas poussé dans ses retranchements.

"C'est dur pour [Max], car il n'a pas de coéquipier compétitif actuellement", explique le Britannique. "Il est tout seul. Il n'est probablement pas en mesure de progresser autant, car son coéquipier n'a pas le même rythme que lui. Quand on a un coéquipier à une demi-seconde, comme c'est le cas [d'Albon] d'habitude, on a tendance à ne pas prêter attention à ses changements et son travail au niveau des réglages. On est une équipe à une voiture, en gros. C'est plus dur."

"[Max] regarde les Mercedes, et je pense que ça le frustre. À Silverstone, c'était super – quel très bon résultat – mais à Barcelone on entendait la frustration dans sa voix à la radio. Il ne peut simplement pas les menacer, parce qu'il n'a pas la voiture pour ce faire. C'est dur pour lui, mais il doit juste faire le meilleur travail possible avec la voiture dont il dispose."

partages
commentaires

Voir aussi :

Ricciardo : "Une belle récompense" pour Renault en deuxième ligne

Article précédent

Ricciardo : "Une belle récompense" pour Renault en deuxième ligne

Article suivant

La grille de départ du GP de Belgique

La grille de départ du GP de Belgique
Charger les commentaires
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021