Course - La VSC offre la victoire à Vettel sur un plateau

partages
commentaires
Course - La VSC offre la victoire à Vettel sur un plateau
Par : Benjamin Vinel
25 mars 2018 à 06:44

Sebastian Vettel a remporté le Grand Prix d'Australie, première manche de la saison 2018 de Formule 1, bien aidé par une intervention opportune de la voiture de sécurité virtuelle.

Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, dans la voie des stands
Essais de départ pour Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 devant Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 en tête-à-queue
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18 devant Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18 Ferrari, devant Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 Ferrari, et Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 après son tête-à-queue
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09
Marcus Ericsson, Sauber C37, Kimi Raikkonen, Ferrari SF-71H
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Charles Leclerc, Sauber C37
Esteban Ocon, Force India VJM11
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18
Kimi Raikkonen, Ferrari SF-71H
Sergio Perez, Force India VJM11 et Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, leads Brendon Hartley, Toro Rosso STR13 Honda
Sergey Sirotkin, Williams FW41 Mercedes
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer
Lance Stroll, Williams FW41
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13 Honda

Auteur d'un ultime tour sensationnel en qualifications, Lewis Hamilton s'élançait de la pole position devant Kimi RäikkönenSebastian Vettel et Max Verstappen. Pénalisés, Daniel Ricciardo et Valtteri Bottas n'étaient que huitième et quinzième sur la grille respectivement.

À l'extinction des feux, Hamilton a conservé la tête de la course malgré la pression de Räikkönen derrière lui. Vettel s'est maintenu au troisième rang, mais Verstappen s'est vu débordé par Kevin Magnussen, qui s'est emparé d'une prometteuse quatrième place. Romain Grosjean complétait le top 6.

Les 20 concurrents ont semblé passer le premier virage sans encombre, mais Brendon Hartley a été contraint de rentrer au stand dès le premier tour et a chaussé les tendres.

Les premiers abandons ont eu lieu après cinq tours, quand Sergey Sirotkin s'est retrouvé dans l'échappatoire à cause d'un problème de freins, tandis que Marcus Ericsson est rentré au stand au ralenti, victime d'un problème de direction assistée.

 

À ce stade de la course, Hamilton comptait deux secondes d'avance sur Räikkönen, quatre sur Vettel, neuf sur Magnussen et Verstappen, qui s'impatientait et à qui Red Bull avait octroyé la pleine puissance. Plus loin, Ricciardo a signé un superbe dépassement sur la Renault de Nico Hülkenberg pour la septième place, tandis que Bottas restait englué au quatorzième rang.

Au dixième tour, premier coup de théâtre ! Max Verstappen est parti à la faute au premier virage en pourchassant Magnussen et a réalisé un 360° dans l'herbe. Il a perdu trois places, se retrouvant septième derrière Grosjean, Ricciardo et Hülkenberg.

 

Au 15e tour, Hamilton restait en tête avec deux secondes et demie d'avance sur Räikkönen, cinq sur Vettel et un gouffre de 19 secondes sur Magnussen – Grosjean et Ricciardo se trouvant juste derrière le Danois. Au même moment, un troisième abandon s'est produit : Pierre Gasly est rentré au stand, victime d'un problème technique sur sa Toro Rosso-Honda.

 

Désastre chez Haas, Vettel en profite

Räikkönen a lancé le bal des arrêts au stand après 18 des 58 tours au programme, troquant ses ultratendres pour un train de tendres. Forcément, Mercedes a réagi en conséquence et a fait rentrer Hamilton au passage suivant, avec la même stratégie.

Vettel, en revanche, a prolongé son relais en pneus violets. Verstappen a chaussé les tendres à la place de ses supertendres après 21 tours, Magnussen a été équipé de supertendres une boucle plus tard, alors que Carlos Sainz sortait dans l'herbe au virage 9...

 

... mais juste après son arrêt, le pilote Haas a été aperçu au ralenti et a été contraint à l'abandon alors qu'il jouait la quatrième place, avec semble-t-il une roue arrière gauche mal serrée ! Et quelques instants plus tard, une mésaventure similaire a semblé arriver à Romain Grosjean, qui a également dû jeter l'éponge ! C'était un désastre pour Haas, qui pouvait obtenir le meilleur résultat de son Histoire.

 

La voiture de sécurité virtuelle est intervenue, incitant les derniers pilotes n'étant pas encore rentrés au stand à le faire aussitôt, dont Vettel... qui a profité de la neutralisation pour perdre moins de temps dans la pitlane et a repris la piste en tête ! Le Safety Car est finalement intervenu. Hamilton ne cachait pas sa frustration de se retrouver derrière son rival, demandant à son équipe ce qui s'était passé et s'il avait commis une faute. "Nous pensions être en sécurité", lui répond son ingénieur de course.

Vettel en tête, Hamilton bloque une roue

La course a repris ses droits au 31e tour avec Vettel en tête devant Hamilton, Räikkönen, Ricciardo et Alonso, tandis que Verstappen s'est emparé de la sixième place au restart face à Hülkenberg. Les deux Red Bull étaient à l'attaque, Ricciardo face à Räikkönen, Verstappen contre Alonso, sans toutefois parvenir à lancer d'assaut.

Huit boucles plus tard, Vettel comptait toujours une seule seconde d'avance sur Hamilton, mais cinq sur Räikkönen, six sur Ricciardo et 13 sur Alonso. C'était une bataille à quatre qui se profilait pour la cinquième place pour le pilote McLaren, suivi par Verstappen, Vandoorne et Bottas, ce dernier étant remonté grâce aux abandons et à la VSC.

À une quinzaine de tours de l'arrivée, Red Bull a demandé à Ricciardo, coincé derrière Räikkönen : "Comment veux-tu aborder la fin de la course ? Attaquer à chaque tour, ou te détendre un peu et reprendre après ?" La réponse du local de l'étape était claire : "Je ne veux pas lui laisser le temps de respirer !" Chez Mercedes, Hamilton faisait part de son intention de tout donner dans la lutte pour la victoire et mettait sa menace à exécution avec le meilleur tour en course... avant de tirer tout droit au virage 9, perdant deux secondes dans un blocage de roue !

La victoire à Vettel

La hiérarchie n'a plus évolué, et c'est Sebastian Vettel qui empoche les 25 points de la victoire lors de ce premier Grand Prix de la saison, la première course à laquelle deux quadruples Champions du monde ont participé, avec Lewis Hamilton et Kimi Räikkönen à ses côtés sur le podium. Un podium qui échappe encore une fois à Daniel Ricciardo, quatrième.

McLaren signe un résultat encourageant avec Fernando Alonso cinquième et Stoffel Vandoorne neuvième, tandis que Max Verstappen, Nico Hülkenberg et Valtteri Bottas ont franchi le drapeau à damier entre les MCL33. Carlos Sainz marque le point de la dixième place malgré des problèmes "d'estomac", selon ses dires à la radio.

 Grand Prix d'Australie 2018

 PiloteÉquipe TempsPts
1 germany Sebastian Vettel  Ferrari 58 tours 25
2 united_kingdom Lewis Hamilton  Mercedes +5.0  18 
3 finland Kimi Räikkönen  Ferrari +6.3  15 
4 australia Daniel Ricciardo  Red Bull +7.0  12 
5 spain Fernando Alonso  McLaren +27.8  10 
6 netherlands Max Verstappen  Red Bull +28.9 
7 germany Nico Hülkenberg  Renault +32.6 
8 finland Valtteri Bottas  Mercedes +34.3 
9 belgium Stoffel Vandoorne  McLaren +34.9 
10 spain Carlos Sainz Renault +45.7 
11 mexico Sergio Pérez  Force India +46.8   
12 france Esteban Ocon  Force India +60.2  
13 monaco Charles Leclerc  Sauber +75.7   
14 canada Lance Stroll  Williams +78.2   
15 new_zealand Brendon Hartley  Toro Rosso + 1 tour   
  france Romain Grosjean  Haas Abandon  
  denmark Kevin Magnussen  Haas Abandon  
  france Pierre Gasly  Toro Rosso Abandon  
  sweden Marcus Ericsson  Sauber Abandon  
  russia Sergey Sirotkin  Williams Abandon  
Article suivant
Les duels en qualifications après Melbourne

Article précédent

Les duels en qualifications après Melbourne

Article suivant

Championnats - Les classements après le Grand Prix d'Australie

Championnats - Les classements après le Grand Prix d'Australie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Catégorie Course
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Résumé de course