EL1 - Hamilton le plus rapide, McLaren chasse le temps perdu

partages
commentaires
EL1 - Hamilton le plus rapide, McLaren chasse le temps perdu
Par : Basile Davoine
23 mars 2018 à 02:31

Le quadruple Champion du monde en titre a signé le meilleur temps de la première séance du week-end à Melbourne, devant son coéquipier et Max Verstappen.

Fernando Alonso, McLaren MCL33
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Sergey Sirotkin, Williams Racing
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18 Ferrari
Brendon Hartley, Toro Rosso STR13 Honda, quitte le garage
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Zak Brown, directeur exécutif, McLaren Technology Group
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 Ferrari
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS18
Havaianas sponsor de Force India
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL33 Renault
Logo Honda sur la Toro Rosso STR13
Simulation d'arrêt au stand chez Mercedes
Simulation d'arrêt au stand chez Ferrari
Lance Stroll, Williams FW41
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18 Ferrari, quitte le garage
Robert Kubica, Williams Martini Racing
Lance Stroll, Williams FW41 Mercedes
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Sergey Sirotkin, Williams FW41 Mercedes
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, leads Brendon Hartley, Toro Rosso STR13 Honda
Lance Stroll, Williams FW41 Mercedes
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13 Honda
Eric Boullier, directeur de la compétition, McLaren, tandis que Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, passe
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09

Sous le soleil de Melbourne, avec 25°C dans l'air à la mi-journée et 40°C sur la piste, ce sont Sebastian Vettel et Romain Grosjean qui ont offert les premiers tours de roue de la saison 2018. Les deux hommes ont immédiatement été imités par l'ensemble du plateau, désireux de découvrir rapidement le tracé de l'Albert Park avec les nouvelles monoplaces. Le premier quart d'heure de la séance a ainsi permis à chacun de prendre ses marques avec un à deux tours d'installation, et aux fans de découvrir dans le même temps les premières caméras embarquées avec la présence du Halo, désormais obligatoire pour protéger le cockpit.

 

C'est uniquement après ces quinze minutes de découverte que Sergey Sirotkin s'est chargé d'établir le premier chrono du week-end, avec un anecdotique 1'32 rapidement amélioré en 1'29. Le bal des améliorations a succédé au premier coup de feu des pilotes Williams, sur une piste semi-permanente qui ne demande qu'à s'améliorer au fil de la journée.

Avec un temps de 1'27"608, Daniel Ricciardo a entamé le passage aux choses sérieuses avant que l'on assiste à une première confirmation peu étonnante : la présence déjà claire des trois équipes de pointe attendues – Mercedes, Red Bull et Ferrari – aux avant-postes.

Approches différentes dans le trio de tête

Dans cette première partie de séance, Red Bull et Mercedes ont fait le choix de l'exploitation des pneus ultratendres, déclenchant un chassé-croisé chronométrique en haut de la feuille des temps, notamment entre Max Verstappen et Lewis Hamilton, jusqu'à voir le Britannique abaisser la marque en 1'24"531. Ferrari a pris le parti de travailler dans un premier temps sur le pneu tendre (le plus dur proposé ce week-end), Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel se tenant ainsi à bonne distance de la chasse au chrono.

Tout ce petit monde s'est montré plutôt sage en piste, sans incident à rapporter si ce n'est la petite frayeur de Sirotkin à l'entrée des stands : une touchette sans conséquence avec le mur. Si tout le monde s'est affranchi d'une dizaine de tours avant de restituer le premier train de pneus à Pirelli après 40 minutes de roulage, Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne ont d'abord semblé vivre un remake de l'année dernière, ne parcourant que cinq boucles à eux deux… McLaren a fait savoir qu'un problème d'échappement affectait la monoplace du pilote espagnol. 

 

Après quelques instants de calme plat, les hostilités ont repris à 35 minutes du terme de ces EL1, Valtteri Bottas étant le premier à s'élancer à nouveau. Le clan Mercedes, toujours focalisé sur la gomme la plus tendre disponible, a ainsi positionné ses deux Flèches d'Argent en tête, avec un Hamilton toujours à l'aise et améliorant de nouveau la référence, en 1'24"147 puis 1'24"026, soit cinq dixièmes devant son coéquipier. 

McLaren prend du retard

À une vingtaine de minutes du drapeau à damier, Alonso a enfin pu s'élancer au volant de la McLaren à moteur Renault, signant un premier tour rapide en 1'26"638, chaussé des pneus supertendres, avant de progresser au fil des tours. Pendant ce temps, la nouvelle alliance Toro Rosso-Honda, ironie du sort, avait déjà pu s'offrir de nombreux tours de piste avec Brendon Hartley et surtout Pierre Gasly. 

 

Le Français s'est retrouvé dans un milieu de peloton qui, confirmation, s'annonce bel et bien très disputé, notamment pour aller chercher la place de "meilleur des autres" derrière les six premières places déjà verrouillées, convoitée entre autres par un Romain Grosjean à l'attaque, non sans laisser quelques pièces de carbone en route après un passage limite au-delà d'un vibreur.

Côté top teams, Mercedes s'est exclusivement concentré sur les gommes ultratendres ; Red Bull a évalué les supertendres durant le dernier tiers de séance, et Ferrari a divisé la suite de son programme, confiant les tendres à Räikkönen et les supertendres à Vettel. 

 GP d'Australie - Essais Libres 1

 PiloteÉquipe TrsTempsÉcart 
1 united_kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 27 1'24.026  
2 finland Valtteri Bottas  Mercedes 29 1'24.577 0.551
3 netherlands Max Verstappen  Red Bull 26 1'24.771 0.745
4 finland Kimi Räikkönen  Ferrari 23 1'24.875 0.849
5 germany Sebastian Vettel  Ferrari 22 1'24.995 0.969
6 australia Daniel Ricciardo  Red Bull 25 1'25.063 1.037
7 france Romain Grosjean  Haas 24 1'25.730 1.704
8 spain Fernando Alonso  McLaren 16 1'25.896 1.870
9 spain Carlos Sainz Renault 23 1'25.922 1.896
10 belgium Stoffel Vandoorne  McLaren 15 1'26.482 2.456
11 france Pierre Gasly  Toro Rosso 25 1'26.494 2.468
12 russia Sergey Sirotkin  Williams 25 1'26.536 2.510
13 germany Nico Hülkenberg  Renault 25 1'26.583 2.557
14 france Esteban Ocon  Force India 30 1'26.605 2.579
15 canada Lance Stroll  Williams 30 1'26.636 2.610
16 mexico Sergio Pérez  Force India 26 1'26.767 2.741
17 denmark Kevin Magnussen  Haas 13 1'27.035 3.009
18 new_zealand Brendon Hartley  Toro Rosso 16 1'27.745 3.719
19 sweden Marcus Ericsson  Sauber 28 1'27.964 3.938
20 monaco Charles Leclerc  Sauber 28 1'28.853 4.827
Prochain article Formule 1
Frank Dernie s'inquiète du gaspillage en F1

Article précédent

Frank Dernie s'inquiète du gaspillage en F1

Article suivant

Force India sponsorise aussi son Halo avec une marque de tongs !

Force India sponsorise aussi son Halo avec une marque de tongs !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Catégorie Essais Libres 1
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Auteur Basile Davoine
Type d'article Résumé d'essais libres