EL1 - Mercedes devance Ferrari, Red Bull en retrait

partages
commentaires
EL1 - Mercedes devance Ferrari, Red Bull en retrait
Par : Basile Davoine
2 sept. 2016 à 09:33

Nico Rosberg a signé le meilleur temps de la première séance d'essais libres à Monza, devançant son coéquipier Lewis Hamilton et la Ferrari de Kimi Räikkönen.

Jenson Button, McLaren MP4-31 avec le Halo
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12 avec le Halo
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05
Christian Horner, team principal Red Bull Racing avec Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12 avec le Halo
Max Verstappen, Red Bull Racing
Valtteri Bottas, Williams FW38
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team R.S.16
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Max Verstappen, Red Bull Racing avec Dr Helmut Marko, consultant Red Bull Motorsport
Alfonso Celis Jr., pilote de développement Sahara Force India F1 VJM09
Jenson Button, McLaren MP4-31 avec le Halo
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team R.S.16
Esteban Gutierrez, Haas F1 Team VF-16
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09 avec le Halo
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H derrière Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H

C'est par une météo idéale que le plateau F1 s'est lancé à l'attaque du "temple de la vitesse" à Monza, avec déjà 27°C dans l'air et une piste à 32°C. Autant dire que les températures devraient être élevées cet après-midi pour la deuxième séance d'essais libres. 

Puisque c'est devenu une récurrence à laquelle il faudra s'habituer jusqu'à la fin de la saison, le Halo était de nouveau de sortie sur trois monoplaces : la Red Bull de Max Verstappen, la Force India de Sergio Pérez et la McLaren de Jenson Button. Ce dernier a d'ailleurs bouclé un tour chronométré avec le système de protection du cockpit, à l'instar de Nico Rosberg la semaine dernière. 

 

Pour cette première séance du week-end, seule l'écurie Force India avait fait appel à un jeune pilote, en la personne d'Alfonso Celis Jr qui a emprunté le baquet de Nico Hülkenberg. Comme prévu, on a vu les monoplaces arborer les ailerons les plus fins possibles, sur un tracé italien réputé pour ses longues lignes droites et ses vitesses de pointe extrêmement élevées - 356 km/h pour la Mercedes de Rosberg. 

Au lendemain de l'annonce de sa retraite, prévue pour la fin de saison, Felipe Massa a de son côté vécu une entrée en matière difficile, puisqu'un problème affectant l'unité de puissance Mercedes de la Williams FW38 l'a très longtemps bloqué au stand. Le Brésilien a pu prendre la piste peu avant le début de la première demi-heure. 

Mercedes en supertendres

Alors que les gommes Pirelli pour ce week-end sont les mediums, tendres et supertendres, les pilotes Mercedes ont chaussé les pneus à flanc rouge dès la fin de la première demi-heure. C'est toutefois avec la gomme tendre que meilleur chrono est revenu à Lewis Hamilton en 1'23"643, huit petits millièmes devant son coéquipier Rosberg. Ce dernier aura finalement repris l'avantage un peu plus tard, avec un passage en 1'22"959.  

 

Comme la semaine dernière, les équipes avaient également à leur disposition un pneu prototype proposé par Pirelli, qui souhaite introduire une enveloppe avec une structure plus résistante. Basée sur la gomme tendre, elle a été vue sur plusieurs monoplaces. 

Objet de toutes les discussions et de tous les débats depuis le dernier Grand Prix de Belgique, Max Verstappen s'est beaucoup battu avec l'équilibre et l'adhérence de sa monoplace, partant notamment au large à la sortie de la chicane Ascari. 

Honda, l'année d'après

Après avoir vu les temps tomber juste avant le milieu de séance, les chronos se sont logiquement figés à avant de nouvelles améliorations dans les derniers runs. Le travail d'évaluation pneumatique sur les longs relais a pris le pas, plus particulièrement avec les pneus tendres, puisque seuls Valtteri Bottas et Alfonso Celis auront chaussé les pneus supertendres en compagnie des Mercedes.  

Le bon comportement des deux McLaren est à souligner, sur un tracé qu'elles maudissaient l'an passé en raison des grosses difficultés de Honda. Une fois encore, les progrès du motoriste japonais se confirment, alors que Button affiche une vitesse de pointe proche de 347 km/h. Des débuts intéressants mais quelque peu ternis par le problème de boîte de vitesses dont a été victime Fernando Alonso à quatre minutes du drapeau à damier, le contraignant à rentrer au stand au ralenti, bloqué sur le quatrième rapport. 

Kimi Räikkönen prend la troisième place de la séance, à un peu plus d'une seconde de Rosberg, devançant Vettel et Pérez. Romain Grosjean est sixième tandis qu'Esteban Ocon termine dix-huitième. 

Casquette classique rouge Scuderia Ferrari 2016
Casquette classique rouge Scuderia Ferrari 2016, sur Motorstore.com

 Grand Prix d'Italie - Essais Libres 1

 PiloteÉquipeTrsTempsÉcart
1  Nico Rosberg   Mercedes 37 1'22.959  
2  Lewis Hamilton   Mercedes 36 1'23.162 0.203
3  Kimi Räikkönen   Ferrari 16 1'24.047 1.088
4  Sebastian Vettel   Ferrari 17 1'24.307 1.348
5  Sergio Pérez   Force India 32 1'24.650 1.691
6  Romain Grosjean   Haas 17 1'24.763 1.804
7  Valtteri Bottas   Williams 37 1'24.785 1.826
8  Max Verstappen   Red Bull 25 1'24.982 2.023
9  Esteban Gutiérrez   Haas 19 1'25.113 2.154
10  Daniel Ricciardo   Red Bull 17 1'25.120 2.161
11  Jenson Button   McLaren 23 1'25.351 2.392
12  Alfonso Celis Jr.   Force India 30 1'25.367 2.408
13  Fernando Alonso   McLaren 14 1'25.507 2.548
14  Felipe Massa   Williams 18 1'25.840 2.881
15  Marcus Ericsson   Sauber 20 1'25.853 2.894
16  Carlos Sainz Jr.   Toro Rosso 20 1'25.973 3.014
17  Daniil Kvyat   Toro Rosso 20 1'26.074 3.115
18  Esteban Ocon   Manor 30 1'26.391 3.432
19  Felipe Nasr   Sauber 21 1'26.439 3.480
20  Pascal Wehrlein   Manor 28 1'26.762 3.803
21  Jolyon Palmer   Renault 35 1'26.811 3.852
22  Kevin Magnussen   Renault 32 1'26.956 3.997
Article suivant
Whiting reconnaît que Verstappen aurait pu être averti à Spa

Article précédent

Whiting reconnaît que Verstappen aurait pu être averti à Spa

Article suivant

Hamilton - Spa n'a pas changé la donne

Hamilton - Spa n'a pas changé la donne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Lieu Autodromo Nazionale Monza
Auteur Basile Davoine