EL1 - Verstappen devant Hamilton, Hülkenberg reprend du service

Max Verstappen (Red Bull) a signé le meilleur temps des Essais Libres 1 du GP de Grande-Bretagne 2020, devant Lewis Hamilton (Mercedes) et Lance Stroll (Racing Point). Nico Hülkenberg a fait son retour en F1 alors que Sebastian Vettel n'a quasiment pas roulé en raison d'un problème.

EL1 - Verstappen devant Hamilton, Hülkenberg reprend du service

La première séance d'essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne 2020 débute par un contre-la-montre : celui de Racing Point et Nico Hülkenberg qui doit se préparer pour courir puisqu'il remplace au pied levé Sergio Pérez, qui a été testé positif pour le COVID-19. La plupart des préparatifs ont été effectués en amont mais il reste encore du travail pour être totalement prêt à reprendre du service, huit mois après sa dernière course (même s'il n'a finalement manqué "que" trois GP).

Comme de coutume, la séance débute par des tours d'installation. Celui de Valtteri Bottas, chez Mercedes, est salissant puisque la W11 récolte de nombreuses gouttelettes de flow-vis provenant d'une monoplace devant lui. Il faut attendre moins d'un quart d'heure pour voir Hülkenberg prendre la piste pour un tour de remise dans le bain et de test de son installation. Il porte pour débuter le GP un casque noir, couleur carbone, sans doute avant d'avoir une version personnalisée plus tard.

Lire aussi :

Le casque blanc et aux dessins enfantins de Lando Norris est mis en avant quand le Britannique signe le premier temps du week-end, en 1'30"0 puis 1'29"4. Les premières sorties de piste du jour sont l'œuvre des Alfa Romeo, à quelques minutes d'intervalle, avec Kimi Räikkönen d'abord, parti en tête-à-queue puis dans les graviers à Luffield avant de repartir, puis d'Antonio Giovinazzi, en survirage à la sortie de Becketts. L'Italien, dont les pneus arrière sont gravement endommagés par des plats, subit d'importantes vibrations au moment de repartir, ce qui répand des débris sur la piste. Le drapeau rouge est brandi.

Pendant ce temps, Ferrari annonce qu'il faut démonter la SF1000 de Sebastian Vettel car un problème a été détecté sur l'échangeur. L'Allemand devra désormais patienter jusqu'aux EL2 pour rouler à nouveau. La séance reprend, avec Max Verstappen en tête en 1'29"1, un temps signé peu avant l'interruption et qu'il améliore de quelques millièmes après le drapeau vert.

Valtteri Bottas se hisse en première place 1'28"8, 0"010 devant Lance Stroll. Hülkenberg signe son premier temps en 1'30"1. Lewis Hamilton, qui a monté ce week-end un second MGU-K (sur deux possibles pour la saison) après des "anomalies" détectées sur le premier, signe la meilleure marque provisoire en 1'28"3, 0"178 devant Bottas qui améliore. 

Une demi-heure avant la fin de séance, Hamilton améliore en 1'27"8 (mediums) mais Verstappen ne tarde pas à faire mieux en 1'27"4 (tendres). Hülkenberg signe 1'28"6, à six dixièmes du temps de Stroll (1'28"0) sur la même gomme (mediums). La suite de la séance est comme souvent consacrée aux longs relais et peu d'améliorations sont à signaler jusqu'au drapeau à damier.

La sortie des stands ne le permettant pas, les essais de départ sont effectués sur la grille de départ.

United Kingdom Grand Prix de Grande-Bretagne - Essais Libres 1

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 27 1'27.422  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 27 1'27.896 0.474
3 Canada Lance Stroll Racing Point 22 1'28.004 0.582
4 Thailand Alexander Albon Red Bull 24 1'28.129 0.707
5 Monaco Charles Leclerc Ferrari 22 1'28.221 0.799
6 Finland Valtteri Bottas Mercedes 29 1'28.519 1.097
7 France Esteban Ocon Renault 26 1'28.559 1.137
8 Australia Daniel Ricciardo Renault 22 1'28.575 1.153
9 Germany Nico Hülkenberg Racing Point 23 1'28.592 1.170
10 Russian Federation Daniil Kvyat AlphaTauri 21 1'28.868 1.446
11 France Pierre Gasly AlphaTauri 24 1'28.909 1.487
12 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 24 1'28.988 1.566
13 United Kingdom Lando Norris McLaren 22 1'28.990 1.568
14 Denmark Kevin Magnussen Haas 23 1'29.532 2.110
15 France Romain Grosjean Haas 25 1'29.576 2.154
16 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 24 1'29.746 2.324
17 United Kingdom George Russell Williams 23 1'29.899 2.477
18 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 17 1'29.925 2.503
19 Canada Nicholas Latifi Williams 20 1'30.703 3.281
20 Germany Sebastian Vettel Ferrari 2    
partages
commentaires
Hülkenberg confirmé chez Racing Point à Silverstone

Article précédent

Hülkenberg confirmé chez Racing Point à Silverstone

Article suivant

Après ses pénalités, Haas veut que le règlement soit clarifié

Après ses pénalités, Haas veut que le règlement soit clarifié
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021